Warren Woghrinen: « Ce titre, c’est quelque chose d’énorme …! »

Warren Woghrinen vient de devenir Champion d’Europe avec l’équipe de France U18 jeudi dernier en remportant la 15622058_10209968368983368_8789244123599676085_nfinale face à la Lituanie. Le  jeune joueur évoluant actuellement au Cholet Basket s’est confié pour nous sur ce titre. Il nous parle notamment de cette compétition et évoque son ambition. Interview inédite 5by5.fr

Warren, tu viens d’être sacré champion d’Europe avec les bleus U18, que ressens-tu quelques jours après ce titre ?

« C’est beaucoup de joie, de la fierté, on a une sensation d’avoir accompli quelque chose de grand, c’est une énorme fierté. En plus ma famille, mes amis, mes partenaires m’ont regardé pendant les matchs, pendant la finale, puis chanter la Marseillaise c’est quelque chose d’énorme, surtout après ce titre. »

Comment analyses-tu ce tournoi en général  ?

« On a eu quelques difficultés en phase de poule où l’on a eu des pertes des balles mais globalement on était sereins, on prenait les matchs, match par match en faisant le travail à chaque fois sans trop se poser de questions, on est resté confiant pendant le tournoi. »

Quels ont été  les mots du capitaine ( Bathiste Tchouaffé ) pendant la compétition?

« Lors des premières victoires en phase de poule, il nous a dit que l’on avait fait la moitié du travail mais qu’il fallait encore en faire plus, qu’il fallait rester positif, et attentif, jouer pendant 40 minutes à fond, jouer le match tout simplement en étant sérieux du début à la fin. Ensuite, pour la finale, il faut savoir que l’on n’avait pas de pression, l’objectif était d’arriver en quart de finale, on l’avait fait, il fallait se faire plaisir un maximum pour la demie et la finale. »

Cette victoire en finale , qu’as-tu pensé de ce match en général ?

« Pendant cette finale, on était libéré, on a eu une pression du coach jusqu’à l’objectif, puis une fois l’objectif atteint, on s’est vraiment libéré. En sortant du bus avant de jouer la finale, le coach nous a dit de jouer simplement sans pression et que c’était à nous d’aller chercher cette médaille et de ce fait, j’ai trouvé que sur ce match en finale notre jeu était encore mieux. »

Sur le terrain par la suite mis à part le fait que nous étions sans pression, Franck Ntilikina a apporté cette sérénité dans le jeu, la preuve il finit MVP, on n’a jamais douté dans la rencontre, je dirais que le tournant c’est quand Franck met un trois points en fin de match, mais pour moi il n’y en a pas forcément eu, on s’est battu jusqu’au bout sans douter de notre force. En fin de match, même quand l’adversaire est revenu, nous n’avons pas douté comme je t’ai dit, on connaissait nos qualités. Le but était de jouer correctement au basket, de se faire plaisir, au final on a gagné, c’est vraiment magnifique. »

« Notre force, une grande solidarité entre nous les joueurs, et les encadrants…. »

Quelle a été la force du groupe France  ?

« Notre force, une grande solidarité entre nous les joueurs, et les encadrants. On n’avait pas de pression, et on avait Sékou Doumbouya, il n’y avait jamais de silence que ce soit aux entraînements, que ce soit pour manger, on était 15726531_10209968852355452_5711415820808246759_nensemble, on se prenait pas la tête tout en restant sérieux,  on se connaissait bien également, puis Bathiste a  très bien tenu son rôle capitaine. »

Comment ce groupe France s’était-il préparé à cette compétition justement ?

« Nous avons eu deux rassemblements à l’Insep avec des entraînements et des matchs de préparation, il fallait bien récupérer suite à la fatigue car pendant la compétition du Championnat d’Europe on avait peu de jours de récupération. Suite aux rassemblements du coup, le coach nous a contactés par téléphone pour nous dire si on était pris ou non en nous expliquant les raisons. »

Maintenant quelle va être ton ambition ?

« En équipe de France, l’ambition c’est d’être pris à la prochaine compétition, et si je suis pris j’aimerais ne pas avoir le même rôle que lors des Championnats d’Europe. A Cholet, mon ambition c’est m’imposer davantage, gagner en confiance, montrer mon statut de joueur de l’Equipe de France U18 avec cette médaille , être plus libéré, et améliorer mes statistiques. »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 26/12/2016

5by5.fr félicite Warren et toute l’équipe de France pour ce titre !

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

Un grand Merci pour votre fidélité à 5by5.fr ! Bonnes fêtes à tous et à toutes !

Article L-122-4
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

 

 

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

L’équipe de France 3*3 U23 remporte le tournoi Ladies Nation à Villenave D’Ornon !

C’est à Villenave d’Ornon, ville située à côté de Bordeaux, où joue le club de ...

Du mouvement à Lusignan en ce mardi 1 mai !

En ce mardi 1 mai 2018, le pôle sportif Mélusin de Lusignan a eu le ...