L’Elan Chalon-sur-Saône confirmera t-il ?

A quelques jours maintenant des premiers matchs amicaux pour préparer la saison, nous nous sommes intéressés à l’équipe championne de France de ProA, l’Elan Chalon ! Quels sont les départs, les arrivées, dans un club chalonnais qui a perdu ses trois joueurs majeurs aux trois postes clés (le meneur John Robertson, l’ailier Cameron Clark et le pivot Moustapha Fall) ainsi que son sixième homme de luxe, Axel Bouteille. Des anecdotes signées True Basket !
Effectif : 1 : Adam Smith, Arthur Rozenfeld 2 : Jérémy Nzeulie, Bastien Pinault 3 : Lance Harris, Jevohn Shepherd 4 : Raphiael Putney, Pierre-Antoine Gillet 5 : James Farr, Ousmane Camara
Arrivées : Adam Smith, Arthur Rozenfeld, Bastien Pinault, Jevohn Sheperd, Raphiael Putney, Pierre-Antoine Gillet, James Farr, Ousmane Camara
Départs : John Roberson, Gédéon Pitard, Abdoulaye Loum, Axel Bouteille, Moustapha Fall, Cameron Clark, Ibekwe Ekene
Points forts : L’Elan Chalon est-il capable de réaliser le doublé comme l’a fait le CSP en Limoges en 2014 et 2015 ? Difficile à dire tant l’équipe est totalement remaniée avec seulement 2 « survivants » que sont Nzeulie et Harris. Loin des budgets de l’ASVEL, la SIG ou bien Monaco et Limoges, Chalon doit faire avec les moyens du bords et le recrutement s’est accès sur des joueurs non « superstar » mais plutôt des paris. Stratégie osée mais qui peut s’avérer payante quand on connaît le passif de Jean-Denys Choulet et sa capacité à aller chercher des joueurs et les faire se révéler au grand public comme Roberson et Clark la saison passée. Autre point fort de cet effectif c’est le banc qui est contrairement au années précédentes conséquent et prometteur. L’élan qui d’habitude misait beaucoup sur son 5 majeur en donnant du temps à ses jeunes en sortie de banc présente une rotation complète et intéressante sur la saison à venir. Rozenfeld et Pinault sont jeunes mais ont une belle expérience avec déjà plus d’une saison en pro B et des belles statistiques, Shepherd sort d’une belle saison en Belgique et possède un joli bras, Gillet est un joueur confirmé du championnat belge avec un très beau QI basket et enfin Camara le guerrier, gros défenseur et energizer, une des seules satisfactions du CSP de la saison passée.
Points faibles : On sait qu’il est difficile pour les clubs français de garder leurs top-joueurs d’une saison à l’autre d’autant plus quand on ne présente pas un budget mirobolant. Roberson parti pour un concurrent (ASVEL), Clark et Fall pour l’argent turque, l’élan a perdu pendant ce mercato ses trois joueurs principaux qui lui ont permis d’atteindre le graal la saison passée. Roberson tournait quand même à 16,1pts 7,2 passes pour 18,8 d’évaluation et serait surement meilleur meneur du championnat à l’heure actuelle si le gaucher Cooper n’avait pas réalisée une saison impressionnante. Clark et son physique incroyable a fini meilleur marqueur du championnat avec 18,6pts de moyenne pour 19,2 d’évaluation de moyenne avec deux titres de joueurs du mois (janvier et février). Et enfin Fall meilleure évaluation française et deuxième meilleure évaluation la saison passée (20,62) derrière DJ Cooper, meilleur rebondeur (9,09), joueur le plus prolifique au contre (2,26 par match) et au dunk (2,65 par match) et aussi deuxième meilleur marqueur français (12,03pts de moyenne), un point d’ancrage incroyable et la révélation de la saison passée. L’après Roberson-Clark-Fall s’annonce difficile pour l’élan dans l’optique de conserver son titre.
Joueur à suivre : Adam Smith : Prendre la relève de Roberson semble être un défi compliqué mais Smith semble avoir les atouts pour. Moins passeur que l’ancien MVP du championnat suédois (7,2 de moyenne) il arrive de la deuxième division italienne où il était le deuxième meilleur scoreur du championnat (23,6pts par match). Joueur avec une belle réussite au tir et une capacité à marquer intéressante il n’est cependant pas un créateur ce qui peut sembler être son point faible. Mais on peut faire confiance à JDC qui aime bien aller piocher dans la deuxième division italienne et qui le fait généralement bien (Justin Brownlee notamment). Sans nul doute que Smith sera un joueur à surveiller et pourrait être une bien bonne surprise.
Prévision : place en play-off : Un 5 majeur surement plus faible que la saison passée mais un banc consistant et qui peut vraiment apporter par rapport aux saisons passées, l’élan tente des paris cette année encore une fois et on peut faire confiance à JDC pour leur réussite. Les play-off semblent plus qu’accessibles pour cette équipe et comme on le sait ce ne sont pas toujours les favoris qui arrivent au bout, même si l’après Roberson-Clark-Fall sera compliqué.
Article en partenariat avec True Basket !
5by5.fr, le 15/08/2017

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*