Basket régionalLa Vienne

Julien Lelong : « Pour garder la forme, on essaie avec les filles U18 et seniors de travailler ensemble sur… »

Photo : Sly Sly

Face aux événements actuels avec le confinement et à l’idée de suspendre et d’arrêter les compétitions aujourd’hui, c’est Julien Lelong, coach d’Aytré, qui a eu le plaisir de nous donner son avis sur ce virus, sur ses occupations pendant ce confinement mais également sur l’idée de suspendre ou non les compétitions ! Comment vit-il ce confinement et qu’en pense t-il ? Il s’est confié !

Salut Julien, on va donc évoquer la situation actuelle, avec ce confinement, et ce coronavirus, qu’en penses-tu de tout cela ?

« Le confinement est à mon avis essentiel aujourd’hui pour éviter de jouer des vies humaines à pile ou face tant qu’aucun réel traitement ne sera disponible. L’avantage de ce confinement est qu’il permet à tout le monde de se poser sur ceux qui est réellement important et de repenser son quotidien. »

Pour toi, en tant que coach de basket et en tant que personne dans ton travail, comment ça se passe ? Tu es confiné ?

«  Pour le boulot, je suis en télétravail, nous essayons de garder un minimum d’activités mais le monde professionnel tourne au ralenti. Pour le basket, pour l’instant on est un peu dans l’expectatif, on essaye juste de garder le lien avec le club et les joueuses et de prendre soin de nous. »

Comment vis-tu tes journées ?

« Le quotidien s’adapte petit à petit et les journées se remplissent. Entre le télétravail, les enfants scolarisés à qui il faut donner les leçons, prendre des nouvelles des proches…on arrive à s’occuper. Ma femme étant confinée également, même si la routine peut s’installer, on essaye de trouver régulièrement des activités ludiques. »

Photo : Sly Sly

Que fais-tu pendant cette période de confinement pour garder la forme ?

« Pour garder la forme, on essaie avec les filles U18 et seniors de bosser ensemble. On se met des séances quotidiennes d’exercices en place que l’ont réalisent ensemble en live. C’est un peu les échappatoires de la journée. Cela permet de garder un niveau correct de préparation physique en fonction des évolutions de fin de saison. »

On parle d’un arrêt, d’une suspension totale du championnat ou peut-être d’une reprise en avril, quel est ton regard là-dessus ? Faut-il reprendre fin avril ? Qu’en penses-tu ?

A vrai dire ,on sera vite fixer car les instances se réuniront le 27 mars.Tous les scénarios ont leurs avantages et inconvénients mais on se pliera aux décisions. Le tout est que, s’il y a reprise de la saison, il faudrait que l’on ait un peu de temps pour retrouver des « sensations » basket, préserver l’intégrité des joueuses et éviter les blessures liées à une reprise trop précoce. Les résultats, ça sera du bonus même si on espérera confirmer notre dynamique.
Si la saison s’arrête, on sera sur une bonne note, avec un parcours très satisfaisant pour des promus en Pnf. Un nouveau groupe qui a très bien vécu et une cinquième place à ce moment de la saison que l’on aurait signé tout de suite ! »

Le saviez-vous ? Julien Lelong fait pas mal de fitness et hiit et profite du confinement pour se mettre au stretching et yoga et l’été, c’est course à pied !

Un grand Merci à Julien pour ce témoignage ! On se retrouve bientôt sur les terrains mais d’ici là, #RestezChezVous

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer