Du basket au football pour Alice Hubert : “Je me suis mise au football car….”

4 novembre 2019

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Actuellement en terminale au lycée Saint-Jacques de Compostelle, la jeune Alice Hubert, 18 ans, a commencé par faire du basket avant de réellement s’inscrire dans un club de football, un club de football où son père a notamment crée une équipe féminine dont elle a fait partie ! Aujourd’hui, après avoir joué à Ligugé, Alice.H joue dans le club des Trois-Cités en tant qu’attaquante et espère bien progresser ! Un parcours intéressant pour cette jeune étudiante qui dans la vie rêve de devenir pompier ! Interview inédite 5by5.fr

Salut Alice, tu as donc commencé par faire du basket avant de faire du football par la suite ? Qu’est-ce qui t’a poussé à commencer le football ?

“Bonjour à tout le monde, oui effectivement, j’ai commencé le basket à Smarves, finit à Montamisé et maintenant je me suis mise au football. J’ai toujours fait du football car j’ai une famille essentiellement de footballeurs, ce qui m’a poussé très jeune vers ce ballon, mais à l’époque ce n’était pas un sport « pour les filles » alors ma mère n’a pas voulu que j’en fasse et je me suis mise au basket. Suite à l’équipe féminine qu’a créé mon père, je me suis lancée puis je n’ai plus arrêté.”

Peut-tu nous parler de ton parcours dans le football ? pourquoi avoir choisi ce club là ?

“J’ai commencé à Ligugé car c’est le club qu’a créé mon père avec un dirigeant pour permettre à l’équipe première de pouvoir accéder à un niveau supérieur. On a commencé par créer une équipe U14-U14 à 8, l’année d’après une équipe U14-U17 à 11 et enfin je suis montée en senior à 8 puis en senior à 11 car il y avait de plus en plus de filles, ce qui nous a permis de pouvoir faire une équipe senior à 11 !”

Quelles différences en général et pour toi, y-a t-il entre le football et le basket ?

” Il y a beaucoup de différences, le ballon, le style de jeu, le physique, le rôle, l’ambiance,…”

Il me semble que dans le basket, tu t’occupes actuellement un peu du club de Smarves, c’est bien ça ?

“Oui, j’aide un peu le samedi matin pour les petits au basket dans le club de Smarves.”

Aujourd’hui niveau football, où en es-tu ? Dans quel club joues-tu ? Quel est ton rôle dans l’équipe ?

“Aujourd’hui, je suis dans le club des Trois-Cités et je joue attaquante de pointe.”

J’ai quitté Ligugé pour les Trois-Cités pour avoir plus de chance de progresser et jouer avec des filles plus expérimentées que moi..

Pourquoi avoir quitté Ligugé pour les Trois-cités ?

” J’ai quitté Ligugé pour les Trois-Cités pour avoir plus de chance de progresser et jouer avec des filles plus expérimentées que moi et pouvoir jouer à un niveau au dessus.”

Comment juges-tu tes performances au Trois-Cités justement ?

“Je suis entrain de développer mes performances physiques, mes qualités techniques et mes qualités dans le jeu.”

Quel est ton objectif dans le football ?

“Mon objectif, c’est de pouvoir m’éclater dans un sport et chercher le plus haut niveau.”

Quels regards portes-tu sur le football féminin, on sait qu’il y a eu la Coupe du Monde avec une belle compétition des françaises, qu’est-ce que cela t’inspire ?

“Le football féminin n’est pas assez médiatisé malheureusement, ce qui fait que la Coupe du Monde a eu moins d’importance que celle des garçons mais les filles commencent de plus en plus à l’être donc c’est positif. Ça donne juste envie de tout donner pour montrer que les filles aussi ont une place dans le monde des médias.”

Au delà du football, il me semble que tu souhaites devenir pompier, c’est ça ? Pourquoi ce métier là ? Qu’est-ce qui te plait ?

“Oui c’est ça, depuis toute petite je suis attirée par ce métier, le fait de se rendre disponible pour aider les personnes en difficultés me fait palpiter. Ce qui me plaît, c’est de pouvoir aider les personnes qui en ont besoin et revoir un sourire sur leurs lèvres.”

Pour finir, aurais-tu des dédicaces à faire ?

Je voulais faire une dédicace à mon ancien club de Ligugé et mon nouveau club des Trois-Cités avec tous les encadrants, les joueuses, les familles, les amis et les arbitres sans lesquels ils ne pourraient pas pouvoir dérouler un match.”

Si j’ai une phrase en plus à dire, ça serait : “Faites ce que vous avez envie de faire et non ce que les gens voudraient que vous fassiez” c’est très important de faire ce que l’on a envie de faire pour pouvoir s’épanouir dans la vie ????.

5by5 remercie Alice Hubert et l’encourage à réussir ses projets !

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !