Clément Cavallo : « J’ai pris ça comme une étape qui me fera grandir et m’aidera à….. »

Champion de France avec Hyères-Toulon en 2016, vainqueur de la Leader’s Cup en 2017, Clément Cavallo joue juste et fait maintenant parti des joueurs cadres de la Chorale de Roanne. Lui qui a commencé le basket à Castelnau le Lez avant d’évoluer, de progresser et d’avoir aujourd’hui l’objectif de jouer en ProA ! Après une bonne première partie de saison 2017-2018 avec Roanne, Clément Cavallo fait le point, il évoque également sa passion pour l’Olympique de Marseille. Entretien 5by5.fr

Salut Clément, en quelques lignes rappelles-nous tes débuts et ton parcours ?

« Je suis un peu né dans le basket, mon père étant un ancien basketteur de haut niveau j’avais un ballon de basket dans les mains étant bébé. J’ai commencé le basket en mini poussin à Castelnau le Lez (34). J’ai joué ensuite à L’Asptt Montpellier une seule année en poussin. J’ai poursuivi à Antibes de poussin deuxième année à Cadet. J’ai intégré le centre de formation au Hyères Toulon Var basket où j’ai été formé pendant 3 ans en jouant en espoir Pros A. J’ai pu m’entraîner au quotidien avec l’équipe Pros et jouer quelques minutes. Puis je suis passé par les clubs de Fos sur Mer (13) et Denain (59) en Pro B. En 2013 je suis retourné à Toulon descendu en Pro B j’y suis resté 3 saisons en terminant sur un titre de champion de France Pro B, aujourd’hui, je joue à Roanne. »

Clément, que penses-tu de cette première partie de saison de la Chorale, collectivement et personnellement ?

« Nous avons fais une bonne première partie de saison je pense, on a réussi à faire de bons résultats en ayant perdu sur blessure David pendant 3 mois et dernièrement on a connu aussi quelques difficultés ces dernières semaines avec la blessure de Jason mais cela nous a aidé à être encore plus soudés entre nous. Puis nous sommes dans les objectifs du club au classement, nous sommes 4ème égalité, c’est plutôt satisfaisant , et personnellement on peut toujours faire mieux, l’équipe gagne les matchs donc je suis satisfait. »

Quelle est l’ambition de la Chorale pour cette fin de saison ?

« L’ambition reste la même qu’au départ, la qualification aux playoffs, réussissons à nous qualifier et puis après on verra si on peut aller chercher une bonne place au classement mais dans tous les cas on fera les comptes en mai. » 

En janvier dernier, la Chorale s’est incliné à Orléans dans un match où l’on parle de tes lancers-francs ratés dans les dernières secondes, est-ce compliqué de gérer la pression ? Comment as-tu réagi à cela ?

« Comme je l’ai dit plutôt , je n’avais pas forcément de pression à ce moment là , j’ai fait la même routine, le même mouvement mais malheureusement pour nous j’ai fait 3 gamelles, ce sont des choses qui arrivent, c’était une première fois pour moi du coup ce fût un moment dur et très frustrant surtout par rapport à la défaite . J’ai reçu le soutient de mes coéquipiers directement mais aussi des coachs ainsi que des personnes du club, du coup ça fait énormément du bien et ça m’a aidé à évacuer plus rapidement la frustration et la déception que j’avais. Mais j’ai pris ça comme une étape qui me fera grandir et m’aidera à être meilleur. »

Justement, comment juges-tu tes performances en ce moment ?

« Comme je l’ai dit précédemment on peut toujours faire mieux  donc oui actuellement je peux faire mieux , faire tout ce qu’il faut pour aider l’équipe à gagner les matchs. »

« Clairement la proA reste un objectif…. »

Te concernant, tu portes le maillot de la Chorale depuis août 2016 après avoir joué à Fos et Denain, des clubs de proB. Jouer en Pro A est clairement ton prochain objectif ? Dans un club particulier ?

« Clairement la proA reste un objectif, c’est vrai que j’aimerais y évoluer,  après avec quelle équipe,  j’ai envie de te dire avec la Chorale de Roanne ce serait magnifique. »

Des sélections avec l’équipe de France A’, une victoire en leader’s Cup entre autre. Quel bilan fais-tu de ton parcours lors des 4, 5 dernières années ?

« Comme tu dis, une deuxième place en 2015, un titre de champion en 2016, sélection en Équipe de France A’ et la leaders’Cup en février 2017, c’est clair que c’est une fierté et une satisfaction. Ces deux trophées donnent encore plus envie de vivre des moments comme ça, c’est pour des moments comme ceux-là que l’on joue au basket. Et puis l’équipe de France A’ reste une énorme fierté, un rêve qui s’est réalisé, avec en plus le plaisir de le partager avec quelques-uns de mes meilleurs amis, franchement c’était génial comme expérience. J’espère pouvoir revivre de tels moments. »

Clément, en dehors du basket, tu es grand supporter de l’OM, pourquoi l’OM ? vas-tu au Stade Vélodrome parfois ?

« C’est vrai que je suis supporter de l’Olympique de Marseille depuis tout petit , mon père est né à Marseille du coup depuis tout petit on suivait les matchs sur canal plus, les multiplex, du coup c’est rester. C’est vrai que lorsqu’il y a possibilité de suivre un match de Marseille, j’essaie de regarder. Mes très bons amis supportent également cette équipe, du coup l’engouement est là. Et après l’OM, ça reste un grand club et une ferveur incroyable en France , un match au vélodrome reste incroyable. J’ai eu l’occasion d’aller deux fois au Vélodrome , pour un Classico où l’ambiance était incroyable toute la rencontre malgré la défaite et puis l’an passé lors d’une victoire 4-0 j’y étais avec mes amis, c’était super. Dans la saison actuelle, les joueurs plus, je dirais Luiz Gustavo, Morgan Sanson et Florian Thauvin bien sûr. »

Et ton après carrière de basketteur, tu y penses ?

« Actuellement j’ai plusieurs idées bien sur, rester dans le basket, dans le coaching ou autres ou alors faire quelques choses en fonction des études que j’ai faite, quelque chose dans le management ou la communication. Ça reste des idées, je verrais en temps voulu »

Entretien réalisé par Mallory Boutet, responsable de 5by5.fr

5by5.fr souhaite le meilleur à Clément !

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Jean-Baptiste Lecrosnier : « A Poitiers, on fait notre meilleur match de la saison, c’est évident oui… »

A Poitiers, l’Hermine de Nantes a réalisé son meilleur match de la saison dans une ...

Du mouvement à Lusignan en ce mardi 1 mai !

En ce mardi 1 mai 2018, le pôle sportif Mélusin de Lusignan a eu le ...