Amaury Barritault : “A 31 ans, je subis ma plus grosse blessure…”

7 mars 2021

Partagez cette actu !

Amaury Barritault, 31 ans, joueur du Stade Poitevin FC, passé de nombreux clubs comme le SOC Châtellerault est revenu dans son club poitevin avec l’objectif de participer à l’accession de son équipe du Stade Poitevin FC vers la N2 mais doit faire face aujourd’hui, à sa plus grosse blessure subie très récemment, afin de retrouver les terrains. Pour 5by5, il revient en exclusivité sur ce moment compliqué pour lui et ses conséquences, nous parle de ses performances et des ambitions de son club ! Interview inédite 5by5

Salut Amaury, merci déjà de nous consacrer une petite interview pour 5by5, peux-tu nous parler de toi, qui es-tu ?

“Salut à tout le monde, je m’appelle Amaury BARRITAULT, 31 ans, joueur de l’équipe N3 Stade poitevin FC. Au niveau professionnel, je suis en charge du développement commercial du Stade Poitevin FC.”

Parles-nous de ton parcours dans le football et quel bilan en fais-tu ?

J’ai débuté le football dès le plus jeune âge à Fontaine le Comte (86) avant de rejoindre le Stade Poitevin FC à l’âge de 12 ans. Puis 2 ans plus tard, j’ai rejoint le centre de formation des Chamois Niortais. Par la suite, à 17 ans, j’ai rejoint le SO Châtellerault en intégrant l’équipe des 18 ans nationaux où nous avons atteint les 1/4 de finale de la coupe Gambardella, à la fin de cette saison, j’ai finit avec l’équipe CFA2 du club. A la fin de cette saison, j’ai été approché par un agent qui m’a fait signé en Ecosse au club de Kilmarnock FC où j’étais dans le groupe professionnel mais je jouais les matchs avec les U23. Une expérience d’une saison avant de revenir à Châtellerault en CFA. A 24 ans, j’ai tenté l’expérience au USA tout d’abord en club semi professionnel puis en université, mais de mauvais choix personnels ont coupé court à cette belle expérience de vie. En 2012, j’ai rejoint le Poitiers Football Club avant de le quitter en 2016 car nous avions connu une descente. Pour garder le niveau national, j’ai rejoint le SO Châtellerault pour deux saisons avant de revenir au Stade Poitevin FC jusqu’à ce jour.”

Tu as donc re-signé au Stade Poitevin ? Pourquoi être revenu dans ce club là ? Et quel est ton rôle ?

‘Comme je disais, j’ai signé pour la première fois au Stade Poitevin FC à 12 ans. En tout, je dois être à ma 12ème licence au club. Choisir le Stade Poitevin FC, c’est être dans le club phare du département voir de la région. C’est une référence dans notre sport. Faire partie de l’équipe N3 à l’heure où le club a de véritables ambitions est une chance, beaucoup aimerait être à ma place. Au delà de mon rôle de joueur, je m’occupe du développement commercial du club par le développement du sponsoring.”

Amaury, revenons sur les résultats de ton équipe, et notamment sur ceux depuis le début de la saison avec les matchs à huit clos ? Que penses-tu des résultats ? Positif ? Négatif ? Pourquoi ? Est-ce compliqué pour toi de jouer à huit clos ?

“Nos résultats sont positifs, au bout de 4 matchs de championnat et 7 matchs de Coupe de France, nous sommes invaincus. Nous n’avons pas perdu de la saison. De plus, nous avons réussi à hisser le club vers les 32eme de finale de la CDF, ce qui était l’objectif du club. Malheureusement, nous sommes éliminés après la séance de penalty perdue après avoir mené 1/0 pendant 80 minutes. Je pense que l’équipe a pris la pleine mesure de sa qualité avec cette aventure en coupe de France, dommage que le championnat ne reprenne pas. Jouer à huit clos en effet, c’est différent, on préférerait voir et avoir du public dans les stades mais si tu me demandes de choisir entre ne pas jouer du tout ou jouer sans public je te répondrai jouer sans public.”

Evoquons maintenant une actualité malheureuse pour toi, lors du match de coupe de France justement, tu t’ai donc blessé. Que s’est-il passé ? T’en souviens-tu ? Expliques-nous ?

J’étais remplaçant lors de ce match, c’est à la 65éme minute de cette rencontre que le coach fait appel à moi alors que l’on mène 1/0. Dix minutes plus tard, je suis à la réception d’un centre de Jordan Cuvier et mon genou gauche vrille sans aucunes raisons, je tente de me relever et deux appuis plus tard, mon genou repart dans l’autre sens, je pense que ce deuxième appui a été fatale. Je me tors de douleur et sort sur civière. J’ai suivi la fin du match terrible au bord du terrain sur une civière. Ces moments resteront certainement les pires de ma carrière. A 31 ans, je subis ma plus grosse blessure.”

Aujourd’hui, début mars, 2 semaines après cette blessure, où en es-tu ? Tu en as pour combien de temps ? Et la suite ? Repos et rééducation. ?

Aujourd’hui, j’ai reçu les résultats de l’IRM, le médecin sur place avait vu juste, Rupture totale de ligament croisé antérieur. Mardi 9 mars, je vois mon chirurgien à la clinique du sport de Mérignac pour programmer l’opération. Ensuite suivra 6 mois minimum de rééducation avec un passage d’un mois au centre de rééducation de CapBreton pour sportif. Je suis déjà tourné vers mes objectifs et je suis très bien entouré par le club, le staff et le médical qui prennent soins de moi.”

Quelles sont les ambitions du Stade Poitevin pour la fin de saison ?

La fin de saison est compromise, nous sommes à quelques jours d’une annonce de saison blanche selon moi. Malgré ça, le club va continuer à travailler et se structurer. Nous sommes portés par un beau projet qui vise à moyen terme à retrouver la N1. Nous travaillons au quotidien pour redorer le blason et refaire adhérer les poitevins à ce club. Il y a une véritable attente au niveau du football a Poitiers.”

Quels sont tes objectifs dans le football Amaury ?

Mon objectif dans le football aujourd’hui est simple, participer à l’accession du Stade Poitevin FC vers la N2, c’est quelque chose qui me tien à cœur..”

On sait que les grands championnats se jouent à huit clos, as-tu une équipe favorite en France ou à l’étranger ? Ou un joueur favori ?

Mon équipe favorite depuis tout petit est l’Olympique de Marseille. Je reste fan même si en ce moment c’est pas simple d’être supporter de cette équipe.”

Sur sa page facebook, le jeune papa et footballeur avait rassuré ses supporters : “Vous êtes nombreux à m’écrire directement ou laisser un commentaire sur la publication du club. Merci pour tous vos messages vraiment 🙏. Je n’aime pas ces deux photos de moi,(voir sa page) mais ça fait parti du sport et il faut les accepter. Ceux qui me connaissent savent que ces photos ne marquent pas la fin, mais au contraire le début d’une nouvelle étape pour revenir plus fort dans quelques mois. Merci à mon club le Stade Poitevin Football Club et le staff pour leur véritable soutien.” a t-il indiqué.

Un grand Merci à Amaury d’avoir choisi 5by5 pour se confier et bon courage à lui pour son rétablissement !

Crédit photos : Benjamin Bénéat

Suivre sa page : https://www.facebook.com/BeneatBenjamin

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !