Basket régionalLa Vienne

Pendant le confinement, que font nos jeunes basketteuses et basketteurs pour garder la forme ?

Pendant cette période de confinement à l’heure actuelle, l’ensemble des basketteuses et basketteurs des différents clubs pros et amateurs sont privés de leur passion ou bien même de leur métier ! En effet, ils ne peuvent plus s’entraîner dans les gymnases mais que font-ils et comment réagissent-ils face à cela ? Notre stagiaire, Clara Barbotin, jeune joueuse U15F, du Stade Poitevin, a eu le plaisir d’aller à la rencontre de plusieurs basketteuses et basketteurs de la Vienne et des alentours !

Que fais-tu pendant cette période de confinement pour garder la forme ?

Louis MORANGE

Louis MORANGE, 14 ans, Stade Poitevin : “Je fais du renforcement musculaire comme je peux, et puis je regarde le peu de rediffusion de basketball qui passe.

Marine TRILLAUD, 14 ans, Civray : “J’essaie de faire régulièrement du vélo d’appartement et je fais des exercices pour les abdos, le cardio et tout ça.”

Cassiopée HUBERT, 14 ans, Royan : “Cette période est un peu dur car jusqu’à lundi, j’allais avec certaines amies sur le playground de Royan mais depuis le confinement, je tire sur un panier que j’ai chez moi au niveau du triple pareil, j’utilise mon ballon pour garder une certaine motricité et dextérité. Car tous les joueurs savent que même si l’on s’arrête une semaine, on ne perd pas énormément mais c’est déjà beaucoup ! Et après, j’ai une préparation physique que j’utilise au début de saison que je fais pour garder la forme et le cardio que je fais chez moi aussi.”

Lucie DARIDON, 13 ans, La Couronne : “Je fais du basket chez moi, du Ping Pong et je promène mon chien, j’ai été triste car le basket c’est ma vie et je me suis dis que j’allais revoir mes potes dans longtemps et que mes potes de basket je les aimes trop donc quand je n’ai plus de basket, c’est triste et ennuyant.”

Marine ARNOULT, 15 ans, La Jarrie : “Pendant cette période de confinement, je fais tous les jours des abdos et plusieurs fois dans la semaine du jogging autour de ma maison.

Comment as-tu réagi lorsque tu as appris que la saison allait être suspendue ?

Louis MORANGE, 14 ans, Stade Poitevin : “Je n’ai pas réalisé sur le moment, c’est plutôt le soir au moment des matchs que j’ai compris que j’allais avoir un gros manque de pas pouvoir faire et voir du basketball.”

Cassiopée HUBERT

Marine TRILLAUD, 14 ans, Civray : “Quand j’ai appris ça, j’étais vraiment dégoûtée surtout que l’on était en vacance juste avant donc on avait pas de matchs et c’était déjà long, là ajouter à ça l’arrêt du basket, des matchs et même des entraînements, j’ai trouvé cela très embêtant.”

Cassiopée HUBERT, 14 ans, Royan :

“J’ai été triste, dégoûtée mais en même temps rassurée par le fait que le CD17 et la FFBB prennent ça au sérieux, et qu’ils ne nous mettent pas en danger. Après comme tout sportif de l’énervement car toute la préparation qui a été faite avant ne sert plus trop à grand chose car on ne va pas pouvoir l’appliquer sur le terrain et puis le fait de voir de nouvelles personnes ou d’en revoir, c’est toujours agréable pendant les matchs, en plus les matchs c’est là où l’on montre ce que l’on a appris et ce que l’on sait faire. Après personnellement, j’adore regarder et suivre les matchs de NBA donc je suis aussi triste que leurs saisons soient terminés mais c’est pour une bonne raison et si tout le monde fait de son possible contre ce virus, on retournera plus vite s’entraîner et donc plus vite sur les terrains.”

Marine ARNOULT, 15 ans, La Jarrie : “Lorsque j’ai appris que le basket s’arrêtait, j’ai été très très déçue et triste. C’est ma passion et le seul moyen de me défouler et de retrouver mon équipe. Cela m’a beaucoup attristée !”

Un très grand Merci à Clara.B pour l’article et à l’ensemble des basketteuses et basketteurs pour leur témoignage !

Mais connaissez-vous la jeune Clara Barbotin du reste ? ” J’ai commencé le basket à l’âge de six ans à Nouaillé. A dix ans, j’étais en section de la Vienne qui se sont terminées l’année dernière pour les 2005. A l’âge de douze ans, je suis allée au Stade Poitevin et j’y joue encore actuellement. » Revivez son interview ici !

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer