Victoria Saez : “J’ai aussi comme ambition de devenir sapeur pompier…”

Passée par le centre de formation de basket Landes, Victoria Saez, 18 ans, joue aujourd’hui au BC Lourdes afin de continuer de jouer par passion au basket, elle qui sur un plan personnel espère plutôt devenir pompier ! cette jeune joueuse a donc eu le plaisir de répondre à nos questions, elle nous parle de son parcours, de ses performances et de cette ambition justement de devenir pompier. 

Salut Victoria, présentes toi en quelques lignes, qui-es-tu ?

“Je m’appelle Victoria Saez, j’ai 18 ans, je joue actuellement en pré-nationale à Lourdes après être passée au centre de formation de Basket-Landes. Au niveau des études, j’ai obtenu en juin dernier mon BAC ES, actuellement je suis en première année STAPS à Tarbes.”

Parles nous de ton parcours ?

“Tout d’abord, j’ai commencé le basket dans un club pas loin de chez moi, là JAB Bordères où j’y ai joué 5 ans. Ensuite, je suis partie à l’UAL Laloubère où j’ai eu la chance d’avoir été coaché par Laure Savasta. J’y ai joué 4 saisons dont une année en minimes France. De là, je suis partie à Mont de Marsant au centre de formation de Basket-Landes où j’ai joué en cadettes France et fait quelques matchs en Espoirs, coachée par Julie Barennes.”

Quel bilan fais-tu aujourd’hui ?

“Le bilan de mon parcours a toujours été en progrès. Grâce à ce sport, j’ai vécu de grands moments d’émotions, fait de belles rencontres et j’ai gagné de nombreux titres que ce soit en clubs ou en sélections. De plus, depuis mon initiation j’ai remporté plusieurs titres tels que : des titres départementaux et régionaux avec l’UAL Laloubère. En 2013 avec le collège Jeanne d’Arc ( Tarbes ) nous avons été championnes de France UNSS. A BL, en 2017 j’ai remporté la finale de la « coupe du monde des Landes », championnes de France UNSS avec le lycée Charles Despiau qui nous a permis de participer au championnat du monde UNSS en Croatie.”

“J’ai comme ambition de devenir sapeur pompier…”

Aujourd’hui, où en es-tu ?

“J’ai dû faire un choix compliqué en arrêtant le centre de formation car ma priorité aujourd’hui c’est mon avenir professionnel. J’ai comme ambition de devenir sapeur pompier. Toutefois, je continue à jouer au niveau amateur au BCL Lourdes dans le 65, équipe coachée par Marie-Pierre Uriarte. Nous évoluons dans le championnat pré-nationale où j’occupe le poste de meneuse de jeu.”

Que penses-tu de tes performances dans le basket ?

“Je suis satisfaite de la confiance que mes coachs m’ont toujours attribuées, et bien que je ne sois pas toujours contente de mes matchs, j’ai la satisfaction de m’être toujours donné à fond pour ne rien regretter.”

Sur quel point aimerais-tu encore progresser ?

“Le point où j’aimerai vraiment progresser,c’est au niveau du leadership.”

Quel est ton objectif ?

“Mon objectif est de finir en tête du championnat cette saison, d’aider au maximum mon équipe afin de monter en Nationale 3.”

Quels sont tes plus beaux souvenirs jusqu’à présent ?

“Toutes mes victoires en finale ont été de bons moments, mais les plus beaux que j’ai vécu je dirai que ceux sont mes deux championnats de France UNSS. Un des souvenirs qui restera gravé aussi est le championnat du monde où nous sommes pas rentrés avec une médaille mais la tête remplie de bons souvenirs, de nouvelles rencontres et surtout avec beaucoup d’émotions.”

Sur le plan personnel, tu as dit que tu aimerais devenir pompier, peut-tu nous en parler ?

“Depuis toute petite je voulais faire ça. Je me suis donc renseignée sur le métier, et on m’a dit qu’il existait des jeunes sapeur pompiers. A cet âge, je n’étais pas forcément prête à faire un si gros choix et je privilégiais bien plus le basket. Aujourd’hui j’ai grandi et j’ai décidé de me lancer. J’ai donc postulé dans plusieurs casernes, et j’ai eu la chance d’avoir été prise dans l’une où je vais d’ailleurs bientôt commencer en tant que pompier volontaire! J’aimerai devenir pompier simplement parce que j’aime être là pour les autres et c’est vrai que ce métier fait que l’on aide les personnes en difficultés, donc je me lance afin d’apprendre et savoir comment s’y prendre. Puis, le fait d’y trouver également du sport, de trouver du travail en équipe m’a encore plus pousser à faire les démarches afin de tenter une nouvelle expérience.”

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Le récap de 2017 ! Souvenez-vous …

Durant cette année 2017, 5by5.fr a eu le plaisir une nouvelle fois de faire de ...

Léa Kanouté : “Je continuerai à me battre à fond et à me donner à 200% pour…”

Détectée jeune, Léa kanouté qui vient seulement de fêter ses 15 ans, joue aujourd’hui dans ...