Valentin Roth : “J’espère être lancé maintenant !….”

22 août 2021

Partagez cette actu !

Issue d’une famille qui baigne dans le cyclisme depuis plusieurs générations, avec notamment son frère Nathan, il ne pouvait échapper à son destin, Valentin Roth a donc commencé à l’UCC Vivonne jusqu’en junior 1 et en junior 2 avant d’aller au Cycle Poitevin par la suite et de progresser pour remporter des compétitions comme le Prix de Lussac Les Châteaux très récemment ! Comment a t-il vécu ses deux dernières années avec le Covid et les restrictions, qu’est-ce qui a fait la différence dans sa victoire lors de cette compétiton, et quels sont ses objectifs, il s’est confié pour 5by5 à quelques jours du Tour Poitou-Charentes Nouvelle-Aquitaine ! Entretien inédit.

Bonjour Valentin, quand et comment le cyclisme est arrivé dans ta vie ?

Bonjour, avant je faisais du football mais c’était pour patienter. J’ai toujours voulu en faire mais j’ai commencé en 2012, en minime 1.”

Valentin, tu as donc commencé le cyclisme par la suite, comment as-tu vécu tes deux dernières saisons avec ton équipe ?

“Deux dernières saisons compliquées, l’année dernière avec les cours et le COVID, pas simple et cette année, je suis parti à Saint-Herblain pour me relancer en N3. Je me suis blessé pendant la préparation mais j’ai enfin trouvé la solution à ce problème récurrent, mais après les courses se sont stoppées donc un second coup dur et quand elles ont repris, je me suis senti des effets du vaccin qui m’a bien couché alors que je revenais très bien à l’entraînement. Aujourd’hui ça va mieux, je suis relancé, les jambes et conditions sont meilleures.”

Comme tout le monde, ton sport s’est arrêté suite au Covid et aux restrictions, qu’est-ce qui a été le plus dur pour toi ?

La compétition pour sur. J’adore m’entraîner mais même avec tout l’amour que j’ai pour l’entraînement, ça devenait très long de ne pas courir et voir les fruits de cet entrainement.”

Valentin, en juillet a eu lieu le Tour de France, quel est ton regard sur le vainqueur ?

Pogacar est très très fort. J’aime bien sa façon de courir, il ose et on voit qu’il se fait plaisir sur son vélo. Il n’a pas besoin d’en faire des caisses, ça se voit qu’il aime ce qu’il fait et il attaque donc j’aime bien !”

Si l’on reparle de toi, tu viens de remporter une course dernièrement, le prix de Lussac Les Châteaux ! Bravo ! Parles-nous de cette victoire, t’attendais-tu à gagner ?

Je ne m’y attendais pas forcement. Je sortais de deux mois où j’étais complètement arrêté sur mon vélo, ce qui correspondait avec mes dates de vaccination, j’étais à bout de force. Mais les deux dernières semaines je sentais que les sensations revenaient peu à peu. La semaine d’avant en Mayenne, le niveau était plus corsé donc même si les sensations revenaient, j’étais encore un poil juste mais ça forge aussi des courses comme ça et c’est ce qui m’a permis de gagner aussi je pense. J’espère être lancé maintenant.!”

📸 Didier Lauseille

Qu’est-ce qui a fait la différence dans cette course ?

Ce qui a fait que j’ai gagné aussi, c’est que j’y ai cru. Je me suis bien remobilisé la semaine d’avant, on m’a ouvert les yeux, fait comprendre que j’étais capable de gagner et j’y ai cru, c’est aussi ce qui me manquait depuis le début de saison. Psychologiquement je suis déjà plus libéré.”

Un mot sur cette course en général ?

C’est une course que j’aime bien. J’ai fait deux fois deuxième en 2018 et 2019, elle n’est pas simple avec la belle bosse de la gendarmerie avant l’arrivée qui est courte mais raide, donc qui correspond à ce que j’aime. Ça reste compliqué sur le papier car on était peu donc il fallait courir intelligemment, ce qui est moins mon fort car la “bonne” pouvait partir à tout moment mais j’ai fait ce qu’il fallait donc c’était tout bon. Je pense qu’il me fallait cette victoire en guise de déclic pour me prouver que je savais encore gagner et aussi pour que je crois en moi comme certains essayaient de me le faire comprendre depuis cet hiver. Le travail paye.”

Quel type de coureur es-tu ? Quel profil ?

Je ne suis pas spécialiste dans un domaine, je me débrouille un peu partout. J’aime les courses d’usure avec une belle bosse par exemple et les sprints en petit comité.”

Quelles sont tes prochaines courses que tu vas faire ?

Je vais courir un peu en deuxième catégorie durant le mois d’août, fin août pour essayer pourquoi pas d’en gagner d’autres puis enchaîner après en fin de saison sur des premières et des élites avec comme objectif de participer aux deux manches de Coupe de France DN3 avec le club de L’USSH pour marquer des points pour l’équipe. J’en avais déjà marqué en 2019, j’aimerais me prouver que je peux en remettre et aider le club pour qu’on en mette un maximum !

Parlons de l’actualité de ton club préféré, le Psg, déjà leader de Ligue 1, qu’évoque pour toi l’arrivée de Léo Messi ?

“J’y pense tous les jours ! J’y pensais déjà le dimanche, avant une course, j’ai regardé sa conférence de presse avant de partir. C’est une bonne chose pour mon club de cœur, j’espère qu’on ne laissera aucune chance lors du classico.”

Un grand Merci à Valentin, qui depuis plusieurs années, encourage le projet et média 5by5, et Bravo à lui pour sa progression !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !
Jeu-Concours special J.O !

Jeu-Concours special J.O !

A l'occasion des J.O, votre média 5by5 a le plaisir d'organiser un jeu-concours ! N'hésitez-pas à y participer! En effet, réaliser entre le 25 juillet et le 15 août une vidéo entre 20 et 50 secondes...

lire plus