Thomas Prost :”Cette victoire à Poitiers, elle fait beaucoup de bien oui !….”

Originaire de Gleizé dans le Rhône, Thomas Prost 21 ans a fréquenté le centre de formation de la J.L Bourg dont il était l’un des éléments phares. Arrivé à Quimper en 2016, il a donc connu la montée du club en ProB en juin dernier et porte cette saison le numéro 6 de cette équipe promue qui vient de s’imposer ce vendredi soir sur le parquet de Poitiers lors de la dernière journée de la phase aller du championnat. Entretien avec Thomas Prost.

Salut Thomas, peut-tu nous parler de tes débuts dans le basket ?

“J’ai commencé le basket à l’âge de cinq ans dans un petit club à côté de chez moi, ensuite je suis parti en minime à l’Asvel et en même temps j’étais au pôle espoir du lyonnais, après cela je suis allé à Bourg-en-Bresse pour mes années cadets et année espoir et je suis venu à Quimper.”

Comment se passe ta saison sur un plan global ?

“Personnellement, c’est un peu mitigé, on aimerait tous faire un peu plus, j’ai commencé un peu la saison en demi teinte, et après en fin d’année je me suis blessé au pied, c’était un peu compliqué, là je reviens petit à petit, je devrais bientôt être à 100%.”

Ton temps de jeu te convient t-il ?

En début de saison, j’avais une bonne base niveau temps de jeu, j’avais 12, 13 minutes à peu prés, ça allait, je prends ce qu’on me donne, si je mérite plus, tant mieux pour moi, si je ne le mérite pas, c’est à moi de travailler plus.”

Début de saison compliqué pour Quimper, deux victoires puis cette série négative de 10, 12 défaites de suite, c’est compliqué d’être promu ?

“Le début de série de défaites a été dur car il y a eu de gros éclats contre de grosses équipes mais au bout d’un moment, on s’est remis en mode “guerrier” et on a perdu certes mais de peu contre des équipes comme Fos ou bien encore Roanne où nous arrivons à tenir les trois quarts du match mais on craque sur la fin. Cette fois-ci, nous avons gagné à Poitiers, nous avons tenu jusqu’au bout mais il faut continuer comme cela.”

“En arrivant à Poitiers, il nous a dit : “C’est une belle journée pour gagner…”

Justement, vendredi soir à Poitiers, ton équipe est venue s’imposer face au PB86, quelles étaient les consignes du coach pour ce match ?

Il nous a demandé d’être soudé, d’être ensemble, d’être enthousiaste, de se faire plaisir, et d’être sur tous les ballons en étant agressif dans le jeu. En arrivant à Poitiers, il nous a dit : “C’est une belle journée pour gagner.” “

Qu’est-ce qui a fait la différence dans ce match à Poitiers ?

On a fait un écart dés le début, et puis c’est vrai que même lorsque Poitiers est revenu juste à quelques points, on a réussi à ne pas faire les erreurs que l’on avait faites auparavant, cette fois-ci on a tenu, on n’a pas baissé la tête, on n’y a cru, on a laissé Poitiers derrière nous et le fait d’être resté costaud dans les dernières minutes nous a aidé.”

Cette victoire est-elle un match référence pour Quimper ?

En quelque sorte oui, on sort d’une série de défaites donc le fait de gagner à l’extérieur, ça fait du bien ! Le contenu des matchs d’avants avait été positif mais quand on perd, c’est difficile, là on a gagné, c’est important, ça fait plaisir.”

Le maintien pour Quimper, c’est quelque chose de possible ? 

“Oui, c’est notre objectif, on y croit, il reste des matchs, tout est possible, et on va le décrocher, j’y croit à fond de mon côté!”

Sur un plan personnel, quel est ton objectif ?

“Je ne me fixe pas réellement d’objectif, je travaille au maximum, j’essaye de faire mon bout de chemin et de jouer au plus haut niveau possible.”

5by5.fr souhaite le meilleur à Thomas !

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Ricky Tarrant s’envole vers la Hongrie !

Parti il y a peu de jours, l’ancien meneur de Poitiers Ricky Tarrant (24ans) a ...

Nicolas Taccoen : “On a un groupe qui peut faire de belles choses, c’est à nous…”

Joueur fidèle du LMBC, huit saisons à Lille entrecoupées de deux saisons à Orchies, Nicolas ...