Interviews
Tendance

Thomas Pottier : « Pouvoir porter le maillot bleu […] c’est un véritable honneur ! »

Ce jeune basketteur qui rêve de se lancer et de jouer en senior et à un niveau professionnel s’est confié sur ses débuts puis son parcours et nous parle de ses performances et de son rôle en espoir et évoque sa compétition en bleu 3*3 !

Originaire de Troyes où il a commencé le basket à 6 ans, dans le club du BCSA, Thomas Pottier, 20 ans, joueur espoir de Châlons-Reims, vient de participer récemment à une magnifique compétition avec l’Equipe de France 3*3 où il a remporté notamment le « World Urban Champion » !

 

Salut Thomas, peux-tu nous parler de toi, qui es-tu, parles-nous de ton parcours scolaire et basket ?

Je m’appelle Thomas Pottier, j’ai 20 ans et je suis originaire de Troyes où j’ai commencé le basket à 6 ans, dans le club du BCSA (Basket Club de Saint-André). J’ai fait de l’école mini basket jusqu’à cadet France 1ère année. Je ne suis donc pas passé par le pôle espoir pour préféré mon club. J’ai ensuite été repéré par le club du CCRB et j’ai donc intégré le centre de formation lors de ma deuxième année cadet. Niveau scolaire, j’ai eu un bac S et suis actuellement en Licence 2 de STAPS sur Reims. »

Quel bilan en fais-tu aujourd’hui de ton parcours ? Qu’as-tu appris et retenu jusqu’à présent ?

« J’ai eu un parcours plutôt « basique », sans trop sauter d’étapes (même si je n’ai pas fait le pôle espoir). Je suis passé par les U18, avant d’intégrer l’équipe espoir et aujourd’hui l’effectif professionnel. Si je devais faire un bilan je dirais que je suis satisfait de ce début de parcours, j’ai réussi à atteindre les principaux objectifs que je m’étais fixé avant d’entrer au centre de formation du CCRB.
Comme beaucoup de sportifs, je suis passé par des moments difficiles (des blessures, des périodes de flou, etc.) mais ce que j’ai appris de tout ça est que le haut niveau n’est pas donné à tout le monde, que sans la patience, la persévérance, le mental et surtout le travail il est difficile d’atteindre le monde pros. »

Thomas, qu’est-ce qui t’a motivé à faire du basket ?

« J’ai toujours aimé le sport depuis tout petit, j’en ai essayé quelques-uns : judo, tennis, foot, … Mais c’est avec le basket que j’ai le plus accroché même si j’ai failli arrêter pour faire du foot. J’ai bien fait de continuer le basket vu mon niveau au foot ! ;) »

Tu joues donc à Châlons-Reims en espoir, quel est ton rôle dans l’équipe ? Comment juges-tu tes performances depuis 2 ans.

« C’est ma dernière année espoir (5ème année à jouer dans ce championnat) et forcément j’ai un rôle important, un rôle de leader sûr et en dehors du terrain connaissant bien le fonctionnement du club, le championnat, etc.
Tout au long de ces 2 dernières années, je qualifierais mes performances d’irrégulières, même si elles m’ont permis d’intégrer les équipes de France 3×3 (U18 et U23) et même si je sors d’une saison plutôt convenable, j’ai le sentiment de pouvoir faire bien mieux individuellement comme collectivement ! »

Après ça, j’aimerais pouvoir me lancer et jouer vraiment dans le monde senior et professionnel.

Tu es donc reparti pour une nouvelle saison à Châlons-Reims en espoir mais peut-être aussi en pros, quels sont tes objectifs à court terme et long terme justement ?

« Depuis l’année dernière, je suis de plus en plus avec le groupe professionnel, je me donne à 150% aux entraînements et j’essaye de grappiller tout ce que je peux. Pour cette année, mon objectif principal est, avec l’équipe espoirs, de nous qualifier au trophée du Futur et d’aider au maximum l’équipe pros que ce soit aux entraînements ou sur les matchs si l’on fait appel à moi. Après ça, j’aimerais pouvoir me lancer et jouer vraiment dans le monde senior et professionnel. »

Thomas, tu viens de participer à une compétition en bleu avec l’Equipe de France 3*3. Comment avais-tu réagi à cette sélection ?

« C’est toujours un plaisir et une fierté d’être sélectionné en Equipe de France, pouvoir porter le maillot bleu et représenter son pays n’est pas donné à tout le monde, c’est un véritable honneur ! »

Peux-tu nous parler de tes performances collectives et individuelles lors de cette compétition ? Comment t’es-tu senti dans ce groupe ?

« On a eu du mal à se mettre dans la compétition avec une défaite d’entrée contre le pays hôte : la Hongrie.
On savait que l’on n’était pas à notre niveau et que l’on était capable de bien mieux individuellement comme collectivement. On a su se réveiller, finir premier de notre poule et atteindre la demi-finale. Après une grosse bataille contre l’Ukraine (victoire 21-20 après prolongation) on parvient à se qualifier pour la finale où l’on a tous joué notre meilleur match de la compétition.

Avec les filles qui participaient aussi à cette compétition (belle médaille d’argent) on se connaissait déjà, on avait déjà vécu d’autres compétitions ensemble, on avait donc un très bon groupe, l’ambiance était comme toujours au top, je ne pouvais donc que me sentir bien dans ce groupe. »

Que représente cette victoire « World Urban Champion » ?

« Cette victoire aux World Urban Games représente déjà la première place du tournoi final de la Nation’s League U23.

Tout l’été nous avons fait différents tournois, à La Haye (Pays-Bas) à Voiron (France) et à Lignano (Italie) dans le but de se qualifier pour cette finale à Budapest alors pouvoir repartir avec la médaille d’or est une véritable fierté.
Je ne garderais que des bons souvenirs de cette compétition, et de toutes les compétitions que j’ai pu faire en 3×3 d’ailleurs, car en plus d’être une expérience enrichissante j’ai vraiment pris du plaisir à jouer. »

Quelle a été la force du groupe France selon toi dans cette compétition ?

« On a rien lâché tout au long de la compétition, on a pris les matchs les uns après les autres avec une seule idée en tête repartir avec une médaille. Et c’est ensemble que nous sommes allés la chercher, avec nos différentes qualités qui font de nous une véritable équipe ! »

Un grand Merci à Thomas à qui l’on souhaite le meilleur dans le basket ! Réagissez à cette interview sur nos différents réseaux sociaux #5by5

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer