« J’ai commencé la photo il y a quatre ans suite à … »

Sébastien Meunier est l’un des photographes officiels du Poitiers Basket 86 depuis de nombreuses années. Comment en est-il arrivé là et pourquoi tant de passion dans la photo à travers le basket ? 5by5.fr l’a rencontré.

Salut Sébastien, présentes-toi en quelques mots ?

« Alors moi c’est Sébastien Meunier et j’ai 35 ans. »

10501806_1602737460002011_6580278678095966993_n

Sébastien M

Parles nous de tes débuts dans la photo ?

« J’ai commencé la photo il y a quatre ans suite à une blessure grave au basket . J’ai voulu garder le contact avec ce sport que j’aime plus que tout et que je pratique depuis plus de 26 ans. J’ai alors rencontré Gabriel fondateur de Catch and shoot qui un jour m’a proposé de venir avec lui à Poitiers prendre des photos pour le site .J’ai fait la connaissance d’une équipe de pro dans le domaine de la communication. Et oui à Poitiers nous avons les meilleurs. Benoit Dujardin m’a alors proposé de revenir et m’a offert la chance de prendre des photos de Poitiers quand je le voulais. Là ce fût le début d’une grande aventure. Benoit m’a ouvert énormément de portes et continue encore aujourd’hui. Je ne sais pas vraiment comment le remercier mise à part en lui faisant de belles photos. C’est un ami sur qui je peux compter et pas seulement dans le domaine de la photo. »

Depuis quand y es tu officiellement ?

« On va dire que je suis officiellement reconnu dans ce domaine depuis 2 ans. »

Qu’est-ce qui t’as donné envie de faire de la photo ?

« Ce qui m’a donné envie et me donne envie chaque jour de faire de la photo c’est le challenge de faire aussi bien que des grands photographes comme Chris Elise( photographe français en NBA) comme Catherine Steenkeste (grande photographe des Lakers et j’en passe) et qui pour moi est l’exemple qui me fait le plus rêver. Mais également de grands photographes qui exercent en France et qui sont devenus mes amis comme Tuan NGuyen qui est un vrai mentor pour moi et qui depuis le début m’a conseillé et pris sous son aile. Je n’en serai pas là sans lui.Et évidemment, Heve Bellenger avec qui j’ai eu la chance de partager une grande expérience lors des mondiaux en Espagne. Grâce à lui et ses nombreux conseils, j’ai pu pleinement profiter de cette expérience de dingue. Hervé est une personne en or et j’espère profiter encore de son savoir si jamais je participe à l’Euro cette année en France. »

La salle du PB86 est -il l’endroit idéal pour faire des photos ? 10352745_10202541763837580_7444854127901654647_n

« La salle du PB86 n’est clairement pas la salle idéale pour faire des photos mais elle est certainement une des meilleurs salle en terme d’ambiance. Elle n’est pas idéale car l’éclairage est vraiment mauvais pour ne pas dire l’un des plus mauvais à ce niveau là, mais cela n’empêche pas de faire de belles photos. »

Quelles sont les difficultés lorsque tu prends des photos de matchs ?

« Les difficultés il n’y en a pas vraiment. On doit , la plupart du temps régler la balance des blancs puis l’éclairage dans les salles en France n’est clairement pas à la hauteur sauf dans la sublime salle de Bourg en Bresse !! Il n’y a pas beaucoup de photographes en France lors des matchs donc ce n’est pas nécessaire de jouer des coudes pour avoir sa place contrairement aux mondiaux notamment lors de la finale. J’ai su qu’il y aurait énormément de photographes ( 3 rangées de chaque coté du panier ont été mises en place). Je me suis renseigné sur l’emplacement de l’équipe des Etats Unis pour être au plus prêt de leur banc et ainsi pouvoir saisir des moments uniques. Une fois l’information en poche, je suis allé à ma place et j’y ai attendu environ 4 heures avant que le match ne commence. C’est comme ça que j’ai eu une des meilleures places pour faire des photos . Nombreux photographes ont essayé de me déloger mais je n’ai pas bougé. Certains en sont venus aux mains et se sont fait virer. En NBA c’est différent il y a 5 spots de chaque coté du panier et ce sont des spots nominatifs donc on ne bouge pas de sa place et l’éclairage y est parfait. »

Est-ce que l’on peut dire que c’est le PB qui ta fait connaitre ?

« Je dirai que c’est grâce à Gabriel dans un premier temps et Catch and Shoot puis et surtout grâce à toutes les portes que Benoit m’a ouvertes que je me suis fait connaitre et donc forcément grâce au PB. »

Ton meilleur souvenir pour l’instant en tant que photographe ?

« Bon si tu me le permets j’en ai plusieurs (lol). J’ai connu l’année dernière la plus belle aventure de ma courte carrière de photographe en participant aux championnats du monde en Espagne. J’ai également eu la chance de photographier Le Heat de Lebron et de faire la photo du dunk de l’année !!! J’ai fait d’autres équipes NBA pour le magasine REVERSE. Et enfin la cerise sur le gâteau a été cette année puisque j’ai pu aller à New York couvrir l’événement que tout le monde rêve de faire : Le ALL STAR GAME US!! Il n’y a pas de mots pour décrire une telle expérience tellement tout est démesuré là-bas . Bref, en 2 ans je suis passé de la PRO A, PRO B et nationale aux mondiaux et matchs NBA. Tout cela grâce à Benoit et la confiance qu’il m’a accordé depuis le début car si il y a bien une personne qui a cru en moi plus que moi c’est bien lui. »

Propos recueillis par 5by5.fr

07/07/2015

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Ahmed Doumbia : « Malgré cette défaite à Poitiers, nous ne pouvons plus nous cacher… ! On vise la montée… »

Passé par la N1 à Angers, Ahmed Doumbia joue cette saison sous les couleurs de ...

Les Eagles Ladies en pleine forme !

Cette après-midi, les joueuses de Chauvigny se sont imposées face à l’Asptt, une deuxième victoire ...