Rencontre avec Véronique Lecordier : « Nous sommes en train de bâtir un projet…. »

Véronique Lecordier et Philippe Langoumois représentent à eux deux, l’Association Sportive de Châtellerault Basket. Entre le basket, et son travail de chargée d’affaire dans une banque, Véronique est une femme dévouée, s’investie beaucoup et souhaite faire évoluer son club dans un projet commun. Mais qui est-elle vraiment ? Que fait-elle pour le basket ? Nous l’avons rencontrée. Interview 5by5.fr

Bonjour Véronique, présentez-vous en quelques mots ?

« Veronique Lecordier, chargée d’affaires dans une banque, j’ai deux enfants basketteurs de 15 et 20 ans, j’habite à Châtellerault depuis 23 ans. C’est une ville que j’aime beaucoup et c’est l’une des raisons qui m’ont conduit à m’investir dans la vie associative de ma ville. »

Vous êtes présidente de Châtellerault Basket, parlez-nous de ce club ?

« Nous accueillons les joueurs à partir de 4 ans puisque nous avons une section baptisée « loupiot » de 4 à 6 ans. Notre plus ancien licenciés à 70 ans mais j’en tairais le nom… nous avons une équipe loisir et une école de mini basket. Nous avons un peu plus de 200 licenciés et 9 équipes engagées en championnat. Les coachs sont des bénévoles et nous avons la chances d’avoir un éducateur sportif mis à notre disposition par la mairie. Il a en charge les U7,U9 et les U15 F. Cela permet à nos jeunes d’avoir des fondamentaux de qualités. Nous avons un bureau composé de bénévoles avec un noyau d’une dizaine de personne, nous aimons prendre toutes les décisions en concertation. »

Un mot sur votre collègue Philippe (en photo avec Véronique) ?

« Philippe Langoumois,Vice président, Philippe a une grande connaissance du monde sportif et j’apprécie son jugement, précieux pour les projets du club. Nous nous consultons sur tous les sujets et il m’apporte beaucoup techniquement.. »

« Mon rôle est plutôt un rôle fédérateur et d’impulsion… »

Quel est votre rôle ?

« Mon rôle est plutôt un rôle fédérateur et d’impulsion. Je me sens garante du bon esprit du club et surtout je me sens investie d’une grande mission celle de contribuer à l’amélioration de l’image de notre ville et par déclinaison de notre club. C’est pénible d’entendre dire que Châtellerault est un coupe gorge et que nous sommes dans l’agressivité permanente. Évidemment, quand on est accueilli avec cette étiquette, nos joueurs ne le vivent pas bien. Nous recevons toujours les équipes avec un goûter ou un casse croûte à boire et avec le sourire et je vous promets que Châtellerault est une ville agréable… »

Que pensez-vous des résultats actuels ?

« Les équipes seniors ont de bons résultats et sont toutes pour l’instant sur le podium avec une mention spéciale pour nos seniors filles qui savent allier bonne humeur et résultats en pré régionale. Nos deux équipes masculines ont une carte à jouer pour la montée, je suis fière de leur implication. Pour nos jeunes, nous restons encore au niveau département avec d’excellents résultats et on a frôlé l’accession en région pour certaines équipes mais cela reste un objectif. »

Y-a t-il des objectifs précis justement ?

« Nous sommes en train de bâtir un projet sportif à la dimension de notre club avec l’implication des entraîneurs mais cela demande du temps. À court terme, il nous faut au minimum une équipe jeune en région et une dynamique autour des seniors qui nous l’espérons vont accéder en R2. »

Qu’est-ce qui vous plait dans ce rôle de présidente ?

« J’aime beaucoup l’aspect relationnel, c’est un rôle qui permet de côtoyer des personnes d’univers très différents toutes fédérées autour d’une même passion. Toutes ces rencontres sont enrichissantes. Quand je vois comment sont organisées les rencontres les week-ends grâce à nos bénévoles et que des dizaines de joueurs peuvent évoluer sur nos terrains et prendre du plaisir, cela me procure beaucoup de joie. J’en profite pour remercier tous ceux qui s’investissent pour cette cause là à Châtellerault et ailleurs… »

Votre plus beau souvenir jusqu’à maintenant ?

« Mon plus beau souvenir n’est pas un souvenir de basket-ball à proprement parler mais nous organisons des manifestations et une de nos grande organisation est le vide grenier annuel au Lac (cette année il a lieu le 4 juin, avis aux amateurs, renseignement auprès du Secretariat) Nous démarrons en général la journée à 5h30, il y a beaucoup de monde du club ou non. Cela demande un réel investissement en temps et en énergie. L’an dernier nous avions passé de vrais bons moments d’amitié, de partage et de fous rire avec les parents, les enfants… La vie d’un club c’est ça aussi ! »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 15/03/2017

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

Article L-122-4
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Les U15F du Stade Poitevin se relancent !

Après une défaite à la Rochelle la semaine dernière, les joueuses U15F (Nouvelle Aquitaine) du ...

Louise Bussiere : « Ce titre est magnifique, nous sommes allées le chercher ensemble… »

Louise Bussiere et son équipe de Mondeville (U17F) ont remporté la Coupe de France face ...