Pierric Poupet : “L’objectif, c’est de gagner le prochain match, on ne peut pas voir plus loin que ça…!

16 décembre 2018

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Il fait parti des joueurs leaders aujourd’hui dans son club de Denain Voltaire dans lequel il évolue, Pierric Poupet, 34 ans, est passé par de nombreuses équipes comme Rouen, Châlon-Reims, Orchies et donc depuis plusieurs saisons joue sous les couleurs de Denain en ProB. L’été dernier, il a eu plusieurs propositions de clubs mais a décidé de rester dans le Nord. Malgré un début de saison compliqué pour son équipe, il reste positif et a eu le plaisir de se confier à 5by5.fr !

Salut Pierric, tu viens d’entamer une nouvelle saison sous les couleurs de Denain, avais-tu eu d’autres propositions cet été ?

Photo : Maryline Callens

Honnêtement, je n’ai pas cherché, j’avais d’autres possibilités mais je n’ai pas creusé parce qu’avec ma femme, nous sommes bien dans le Nord, et puis j’attendais la réponse de Denain qui a été positive donc oui j’ai eu d’autres contacts mais je n’ai pas poussé.”

Un début de saison compliqué pour Denain Voltaire, dû à quoi selon toi ? 

“Pleins de choses, ce sont des petites choses mises bout à bout qui font que nous sommes en difficulté, c’est un petit peu tout, je pense qu’au départ il y a eu quelques paris de tenter qui se sont avérés compliqués au tout début de saison, dans la construction du groupe, nous n’avons pas trouvé la complémentarité que le staff avait imaginé au départ et à partir de là, il y a eu des changements, des nouveaux joueurs sont arrivées, ça prend toujours un peu de temps, on a un effectif jeune, on a pas mal renouvelé, c’est comme ça, ça prend du temps.”

Sur un plan personnel, comment juges-tu tes performances ?

“Elles sont insuffisantes à l’image de l’équipe et des résultats parce que de toute façon ça ne peut pas être suffisant quand on a ce classement là, maintenant je pense que je serais meilleur aussi quand l’équipe le sera globalement avec plus de sérénité et lorsque chacun sera ce qu’il sait bien faire et fera surtout ce qu’il sait bien faire.”

Mon rôle est d’amener un peu de sérénité, d’essayer de garder tout le monde motiver quoi qu’il arrive

Pierric, tu es le capitaine, le leader un peu de cette équipe, quel est ton rôle exact ?

“Je suis le Doyen (rire), donc mon rôle est d’amener un peu de sérénité, d’essayer de garder tout le monde motiver quoi qu’il arrive, donc c’est être le relais de l’entraîneur. Aujourd’hui, ça ne suffit pas donc il faut même que je fasse un peu plus.”

Collectivement, que vous apporte l’arrivée du nouveau joueur australien en tant que pigiste médical ?

Cela nous apporte un peu de qualités athlétiques, un peu de hauteur, de la présence aux rebonds, on voit qu’avec le temps, il est de mieux en mieux, malheureusement on n’en a pas mais on n’a besoin de temps, il faut que l’on travaille et que l’on croise les doigts pour que l’on soit épargner de d’autres blessures avec les pépins que l’on a eu lors de ses dernières semaines.”

Photo : Maryline Callens

Actuellement, Denain est en difficulté en ProB même si ce n’est que le début, quel est l’objectif de l’équipe ?

“Aujourd’hui, l’objectif c’est de gagner le prochain match, on ne peut pas voir plus loin que ça, et si avec le temps on arrive à engranger une puis deux victoires, à ce moment là on pourra regarder plus loin, l’objectif c’est de progresser et trouver des situations sur lesquelles on peut se reposer.”

Personnellement, à 34 ans, est-ce qu’on a encore un objectif ? 

“Bien-sûr, sinon je n’aurais pas continuer à jouer, parce que les objectifs il faut toujours s’en mettre dans une carrière, et moi celui que j’ai avec Denain c’est de faire évoluer le club tout simplement donc ça passera forcément par quelques victoires et puis ensuite on avisera, je pense que plus on vieillit, moins on voit à long terme, on verra ce que ça donne à court terme.”

Ton meilleur souvenir pour l’instant à Denain, on peut dire que c’est le titre en Leader’s Cup à Disney l’année dernière ?

“Oui, même si j’ai vécu beaucoup de choses à Denain, mais la leader’s Cup reste un bon souvenir particulier puisqu’au delà du match en lui-même, c’était la communion avec beaucoup de supporters et c’est pour ce genre de concrétisation que je suis resté à Denain.”

Photos : Maryline Callens

5by5 remercie Pierric et le club de Denain Voltaire pour leur confiance ! Réagissez à cette interview #5by5

 

 

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !