Pierre DUFAU : “j’ai vraiment envi que l’on soit une place forte dans le basket avec nos clubs !”

21 septembre 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Agé de seulement 36 ans, Pierre DUFAU vient d’être réélu samedi à la présidence de la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Basket-ball. Il fait partie des plus jeunes dirigeants du basket fédéral.

D’abord joueur puis arbitre dès l’âge de 15 ans, diplôme d’entraîneur en poche, dirigeant dans un club de Chalosse, membre du comité directeur, du comité départemental et président de la commission d’arbitrage… Pierre DUFAU est un enfant du ballon orange et a grandi dans ses rouages associatifs et sportifs !

Photo : Sly Sly

Parmi ses objectifs pour ce nouveau mandat, il aimerait que la Ligue Nouvelle-Aquitaine devienne une place forte dans le basket comme il nous l’explique dans notre interview.

Bonjour Monsieur DUFAU, comment avez-vous vécu vos premières années à la tête de la Ligue Nouvelle-Aquitaine ?

“J’en fait un bilan, un mandat relativement positif dans le sens où il a été court, 2 ans, mais en 2 ans, nous avons réussi à faire pas mal de choses dans la Nouvelle-Aquitaine, avec l’adhésion des clubs notamment pour construire un nouveau territoire basket en tenant compte de leur intérêt, en travaillant les uns pour les autres et avancer ensemble collectivement, ils ont adhérer à ce que l’on a mis en place et c’est plutôt positif. Premier bilan, c’est surtout de se dire que l’on a mis des choses en place sereinement et que cela avance !”

Je suis quelqu’un d’optimiste et je suis sur que l’on va savoir s’adapter

Comment envisagez-vous maintenant la suite des championnats ? Avec les mesures d’hygiènes suite au Covid notamment.

Elle s’envisage sous plusieurs formes, il y a de l’optimiste, des ambitions, et en parallèle, il y a aussi des inquiétudes parce que l’on ne sait pas comment cela va évoluer, y-aura t-il un second confinement ? Pourra-t-on reprendre les activités normales ? Doit-on se projeter et comment ? Quel sera l’impact pour les clubs ? Ce sont beaucoup de questions qui sont en suspend auxquelles on ne peut pas répondre, ce qui est dur c’est l’incertitude, de ne pas pouvoir répondre aux demandes et questions des clubs mais à côté de çà, je suis quelqu’un d’optimiste et je suis sur que l’on va savoir s’adapter, nous sommes capables de travailler pour que les clubs puissent avoir une vraie vie, on a organisé des choses et on va s’assurer que la compétition puisse avoir lieu le plus naturellement possible et dans de bonnes conditions en respectant les règles évidement et qu’à côté, on puisse créer des petits événements notamment sur le 3*3.”

Si l’on parle pour vous de votre réélection, est-ce que c’est une fierté d’avoir été réélu ?

“On ne va pas dire que cela est une fierté pour moi mais plutôt une satisfaction, de se dire que l’on a travaillé et bien travaillé, l’avantage que l’on peut avoir, c’est que les clubs élisent les personnes et du coup, cela évite certains débats. Me concernant et concernant l’équipe qui était avec moi, c’est que c’était un vote d’adhésion que l’on a effectué pendant deux ans, c’est surtout la satisfaction de se dire que l’on a compris les enjeux de se nouveau territoire, on a su y répondre comme on a pu, tout n’est pas parfait et on ne peut pas satisfaire tout le monde mais c’est une satisfaction de se dire que l’on a fait avancé nos clubs.”

Quels sont vos objectifs à titre personnel ?

“Des objectifs et des ambitions, il y en a toujours, j’ai la chance d’être là, cela fait deux ans que je suis à la Ligue, le but c’est que l’on continue à développer la Nouvelle-Aquitaine, il y a de plus en plus de transformations pour nos clubs, on ne vît plus le club comme on le vivait avant, il y a cinq ou six ans. Aujourd’hui dans le club, il faut développer de multiples activités, il faut développer le physique, le 3*3, le vivre ensemble, l’esprit d’équipe, il faut plus de structures et d’administration pour avoir une meilleure professionnalisation, tous cela sont des enjeux très importants. Nous, on se doit de les accompagner, de les conseiller, c’est être capable d’accompagner les clubs et de monter le niveau fédéral du basket en Nouvelle-Aquitaine et ce dont j’ai vraiment envi, ce que l’on soit une place forte dans le basket avec nos clubs mais également dans le 3*3 en étant cohérant avec nos valeurs avec aussi le développement des centres de formations des clubs.”

5by5 remercie Pierre DUFAUD pour l’interview.

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !