Paroles de Supporters

Cédric Fortunel fait parti des grands et fidèles supporters de Boulazac qui évoluera la saison prochaine en ProA. Pour lui, un supporter doit avant tout respecter l’adversaire et encourager son équipe quoi qu’il arrive mais Cédric est bien plus qu’un simple supporter. En effet, il se sent privilégié avec ses joueurs préférés comme il a pu nous le dire dans la rubrique Paroles de Supporters. 

Bonjour Cédric, présentes toi en quelques lignes ?

Cédric en compagnie de l’équipe de Boulazac

“Je m’appelle Cédric, j’ai 30 ans et j’habite à environ 30 minutes de Boulazac. Passionné de tous les sports, je pratique le football en club et je supporte à fond Boulazac Basket.”

Tu es donc supporter de Boulazac, pourquoi tant de passion pour ce club ?

“J’ai commencé à découvrir le BBD occasionnellement il y a quelques saisons lorsque le club jouait à L’agora. J’ai vraiment accroché l’année de la montée en ProA en 2011-2012, j’avais pratiquement été voir tous les matchs au Palio avec la finale ProB à Bercy pour clore cette saison là. L’année suivante, j’ai décidé de m’abonner.Et depuis trois saisons maintenant, je fais parti du groupe de supporters «Les Gouyats». Être dans un groupe de supporter change complètement la façon de vivre un match.”

“Je tiens à insister sur le fair-play, c’est pour moi la chose la plus importante…”

Quel est ton rôle de supporter ?

“Déjà je tiens à insister sur le fair-play, c’est pour moi la chose la plus importante. Je ne comprendrai jamais les personnes qui passent leur match à chambrer les adversaires ou à invectiver les arbitres. En ce qui me concerne pour le groupe de supporters dont je fais parti, je réalise des résumés vidéos de certains matchs ainsi que des interviews de joueurs. Pendant les matchs, déjà la base c’est de chanter et d’encourager son équipe quoi qu’il arrive jusqu’à la fin. Ensuite, suivant les disponibilités, faire un maximum de déplacements. Par exemple cette saison, j’ai traversé la France à plusieurs reprise avec «Les Gouyats» (Boulogne, St Quentin, Charleville…). J’ai également fait l’aller-retour à Rouen tout seul pour encourager le BBD. J’ai surtout eu la chance de vivre cette saison de façon assez spéciale,  ayant eu l’autorisation d’assister aux entraînements que ce soit avec Antoine Michon ou Claude Bergeaud (l’avantage d’avoir un travail avec des horaires décalées), j’ai pu vivre de l’intérieur cette saison qui aura été très contrastée. J’ai pu me rendre compte de l’importance d’avoir des tauliers au sein d’un groupe, pour remobiliser toute une équipe et pour emmener un esprit de combat dans les moments difficiles. Ce fut très enrichissant humainement.”

L’année prochaine, Boulazac jouera en proA, que penses-tu de la saison réalisé par ton club ?

“Étant d’un naturel très optimiste, j’ai toujours cru en cette équipe pour la montée. Je peux comprendre qu’après une Leaders’cup et un début de saison catastrophique, des personnes se posaient des questions sur le staff et les joueurs. Mais comme je le précisais, je voyais le groupe évoluer quasi quotidiennement et les joueurs n’ont jamais lâcher. Ils se sont toujours donnés à 100%, cela faisait d’autant plus mal de voir que tous ces efforts n’étaient pas récompensés les soirs de matchs. La venue de Claude Bergeaud a emmené un nouveau souffle et surtout une autre façon de travailler, avec des entraînements très intenses et accès principalement sur la défense. Au final après une remontée magnifique et une 4ème place, le club a remporté les playoffs en ayant eu à chaque fois l’avantage du parquet. Les principales forces de Boulazac dans cette fin de saison auront étaient la profondeur de banc et une défense impitoyable pour emmener le BBD dans l’élite du basket français. Maintenant le plus dur commence car être en ProA c’est très bien mais l’objectif c’est d’y rester sur le long terme.”

Quel joueur ou coach t’as le plus marqué ses dernières années, pourquoi ?  

“Sans aucune hésitation, Frank Hassell ! Un joueur qui est arrivé en octobre de la saison dernière et qui était surdimensionné pour la ProB. C’est une chance incroyable d’avoir eu un tel joueur à Boulazac. Outre ses qualités de joueur, c’est une personne d’une extrême gentillesse. Son retour au Palio avec Le Portel va être un moment chargé d’émotion. Je suis obligé de cité également Sylvain Lautié qui a fait un boulot remarquable pour le club. Et bien sur Arnaud Kerckhof qui est le véritable taulier, celui qui a tout vécu avec le BBD. Quelle magnifique récompense de le voir MVP de la finale cette saison, en espérant le revoir sous les couleurs boulazaçoise la saison prochaine.”

Cédric, en plus d’être supporter, tu réalises des vidéos, expliques-nous ?

“Effectivement, je réalise les highlights de différents basketteurs. Ça a commencé en fin de saison dernière. A la base je pensais faire que des vidéos des joueurs Boulazacois, pour que les supporters puissent revivre en image la saison de leurs joueurs préférés. Puis au fil de l’été, j’ai reçu pas mal de messages de joueurs de ProB et ProA qui me demandaient de leur faire des vidéos de leur saison. C’est à ce moment là que j’ai compris l’importance que cela pouvait avoir pour les joueurs. Je réfléchis actuellement à valoriser au mieux cette activité car je ne pourrais pas continuer à le faire juste pour le plaisir vu le temps qu’il faut y consacrer.”

En dehors du basket, que fais-tu, quelles sont tes autres passions ?

“Je passe la plupart de mon temps libre à aller voir du sport et surtout à pratiquer (footing, basket, foot…). En Dordogne il n’y a pas de sport de haut niveau à part le BBD, donc il faut faire pas mal de kilomètres pour voir des événements intéressants. Sinon hormis le sport, je dirai la musique. Que ce soit pour se reposer, s’évader, se concentrer ou se motiver, rien de mieux que d’écouter de la musique.”

Ps : Un grand merci de m’avoir sollicité pour cette interview, c’est un honneur d’avoir été choisi pour m’être en lumière le club de Boulazac.

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 29/06/2017

5by5.fr souhaite le meilleur pour Cédric !

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N’hésitez-pas à le contacter pour une demande d’interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*