Paroles de Supporters

Marie Bourgain fait partie des grandes et fidèles supportrices de l’Essm Le Portel qui évolue cette saison en ProA. L’Essm est avant tout un club de coeur nous a t-elle expliqué dans une interview dans laquelle elle s’est confiée pour la rubrique Paroles de Supporters. 

Bonjour Marie, présentes-toi en quelques lignes ?

“Marie, 57 ans, mariée, née dans la jolie petite ville maritime du Portel et y ayant toujours vécue.”

Depuis combien de temps es-tu supportrice ?

“Je suis supportrice depuis toujours. Nous sommes des basketteurs dans la famille, mon fils Adrien (de 29 ans aujourd’hui, “musicos”) ayant lui aussi choisi le basket, à débuté avec Bruno Decolo, dans la section “baby basket”
Poussin, benjamin, minime.Nous avons suivi tous les matchs “à la maison”, et fait tous les déplacements.
c’est tout naturellement que je suis tombée dans la potion magique ! Évidemment , nous supportions aussi l’équipe première et avons suivi la progression, de la Nationale 3 à la Nationale 1, emportée par nos diables de Musicos, puis la Pro B, magique où l’ambiance est montée de plusieurs crans quand Eric Girard est arrivé, pour nous mener jusqu’à Paris en finale de la Coupe De France contre Strasbourg il y a 2 ans (je n’oublierais jamais ce souvenir, les frissons, nos 16 bus, cette merveilleuse ambiance et la fête avec nos nouveaux amis Strasbourgeois) et notre formidable et surprenante montée en Pro A. Même dans mes rêves les plus fous, je n’osais l’imaginer.”

Pourquoi as-tu choisis de supporter cette équipe là ? qu’est-ce qui te plait dans ce club ?

“La question ne s’est pas posée, c’était une évidence dans une petite ville où tout le monde se connait, quand tu fréquentes la salle depuis longtemps et que l’on a la chance d’avoir une équipe attachante, tu suis !” L’ESSM est avant tout un club de coeur, tous les joueurs, en général, ayant évolué chez nous, garde un bon souvenir, et nous, supporters, ne manquons jamais de les ovationner, lors de rencontres nous opposant, quand ils ont marqué l’histoire du club : Ronnie Taylor, Édouard Choquet, Mathieu “Woycie”….
À l’image de leurs Présidents, les coachs essaient de créer une harmonie dans le groupe, on le ressent à chaque match, ET ÇA MARCHE ! Du coeur, mais pas que, parce qu’il faut avancer, travailler dur et se professionnaliser, ce que le club apprend. Nos jeunes Espoirs ne sont pas en reste, 8 victoires déjà au compteur !
Leurs bons résultats est à mettre au crédit d’anciens joueurs devenus cadres dans notre centre de formation.
Je les suis également.”

“C’est exceptionnel, jouissif, le mot n’est pas trop fort…”

Que penses-tu de la saison que fait le Portel en pro A ?

“C’est exceptionnel, jouissif, le mot n’est pas trop fort, avec l’arrivée de la nouvelle salle, ce chaudron qui fait tant parler de nous et fait connaître nos coordonnées géographiques à la France entière, l’équipe en place, faites d’un pari risqué par le staff, avec des joueurs ayant évolués en Pro B, n’en finit plus de nous surprendre.Un petit budget et être envié par d’autres clubs, avoue que ce n’est pas banal…..On a une équipe qui joue “Ensemble”, encore une fois, Éric Girard fait des miracles. “On” nous condamnait dès le début à faire le yoyo, notre classement cloue le bec à certains “oiseaux” de mauvais augures (humour). Pouvoir battre Limoges, Paris Levallois, Pau chez eux et être à la porte des Plays-off ce n’est que du Bonheur.
Les affiches se suivent et l’ambiance et toujours au rendez vous, mieux : on nous annonce comme meilleur public de PRO A (déjà obtenu 1 fois en Nationale 1 et 2 fois en ProB). Pour une première année, ce n’est que du positif.”

As -tu un joueur préféré ? pour quelles raisons ?

“L’an dernier, je ne jurai que par Jakim Donaldson, j’adore ce joueur tant par son talent que pas sa gentillesse, humble, jamais il ne se plaint et ira jusqu’à jouer avec un doigt cassé !
Cette année, j’adore toujours autant Jakim, mais comment ne pas parler de Darrin Dorsey et sa phénoménale saison ?Il est énorme. Franck Hassel, ne me laisse pas indifférente non plus (sportivement bien sûr). Mais comme je l’ai dit auparavant, sans une équipe soudée, on est rien. Alors je n’oublie pas Benoit Mangin, notre capitaine, un peu dans le dur en début de saison et qui revient fort, Garry Chathuant capable d’être l’homme d’un match, Jessie Begarin qui découvre la Pro A et se hisse à son niveau, Lance Goulbourne en progression et le petit nouveau Lasisi très performant. Mo Hachad, blessé, manque énormément, infatigable, devant, derrière, partout, c’est un joueur polyvalent, le couteau suisse Portelois.”

Si tu pouvais faire quelque chose pour aider l’équipe, que ferais-tu ? 

“Répondre à cette interview, trouver un sponsor national, et là, on lance un appel à la France entière, vous voulez un club attachant ? déduire des frais de vos impôts ? Venez une fois nous voir et vous serez conquis ! Egalement faire un petit sacrifice financier dans le prix des abonnements pour continuer l’aventure en Pro A et conserver le noyau dur des joueurs..”

Ps : Merci au basket de m’avoir fait rencontrer de merveilleuses personnes devenues amies !

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 29/04/2017

5by5.fr souhaite le meilleur pour Marie !

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

Article L-122-4
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N’hésitez-pas à le contacter pour une demande d’interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !