Paroles de Supporters

Président d’un club de tennis de table, Nicolas Serien est tombé dans le bain du basket grâce notamment à ses enfants. Aujourd’hui à la tête d’un club de supporters dans le but de soutenir et d’accompagner les équipes du club15820441_1698859153740238_2105926579_n de Calais, il espère voir son club grandir davantage. Et quand t-il n’est pas au basket ou bien au tennis de Table, cet aficianado comme il s’appelle lui même, travaille avec les jeunes comme éducateur. Il s’est confié pour Paroles de Supporters.

Nicolas, présentes-toi à nos lecteurs, qui es tu, que fais-tu ?

“Je suis un parent devenu passionné de basket notamment féminin, qui à l’origine n’est pas du monde du basket, je pratique le tennis de table depuis mes 15 ans, je suis actuellement président du club de tennis de table de mon village de Hoymille, j’encadre les jeunes au ping-pong, je suis un carnavaleux dans l’âme (et la pratique aussi), j’aime les bonnes ambiances, l’harmonie de groupe et la joie de vivre. Je suis parent de trois enfants, dont 2 jeunes basketteuses qui évoluent toutes les deux au centre de formation du COB Calais. Dans ma vie professionnelle, je suis éducateur, je travaille dans l’accompagnement des jeunes en difficultés sociales, j’aime jardiner et cuisiner, le bricolage ce n’est pas trop mon truc, ma femme dit souvent “nico met des cadres, là ou il y a des clous …” je suis aussi président fondateur d’un groupe de supporters les “Magics Sea Girls”, des aficionados pour les équipes du COB Calais depuis cette année.”

Depuis quand es-tu supporter de basket ?

“Je suis devenu un aficionado depuis que mes filles pratiquent ce sport, elles ont débuté à Hoymille, une commune prés de Dunkerque, tout de suite, la mayonnaise a pris entre les parents des joueuses, des afters de dingo (apéros voitures, déplacements avec évidemment déjà toujours les glacières dans les coffres etc…), on s’est pris au jeu, nous avons organisé déjà à l’époque des déplacements en bus (grâce aux snustreaers une association carnavalesque du Dunkerquois), déjà aussi la folie des tee shirt a été enclenché, grâce notamment aux peulemeuches (l’association carnavalesque de Hoymille), les résultats sportifs étaient très bons (Titre de champion département du Nord en benjamine, des finales de coupe, des tournois gagnés etc…), les filles ont voulu passer à autre chose, et continuer leur progression vers le club qui pouvait proposer harmonie des familles et haut niveau sportif, et c’est tout naturellement qu’elles ont eu la chance d’évoluer à Oye Plage, l’OPBCF pour les initiés, une petite commune du Pas de Calais, où mes filles ont vécu des heures de gloire en équipe exceptionnelles (vice championne de France minimes 2012 pour Pauline, championne de France 2013 pour Josephine) et bien naturellement nous gagnions très souvent le match des tribunes, les familles ne faisaient qu’une, le public ansérien était magnifique, des déplacements dans toute la France, de Salon de Provence, Bourges, la bretagne, les pays de l’est, et Paris !!! se sentir ansérien, c’était le bonheur …. des émotions en veux-tu , en voilà … Et le club de l’OPBCF, après son apogée, a connu une disparition aussi soudaine que les dinosaures, et c’est tout naturellement que nous nous sommes tournés vers le COB Calais, un club professionnel, aux structures et fonctionnement d’un centre de formation, rigueur, discipline, travail, exigences de soi, progression ….”

“Soutenir une équipe féminine est plus difficile que pour un club masculin…”

Pourquoi as-tu choisi de supporter cette équipe là plus prècisèment ?

“Lors de ma première année au COB Calais, j’ai eu la chance d’assister à plusieurs rencontres de l’équipe première du club qui évoluait en LFB, dans un complexe sportif le Calypso genre vaisseau amiral sans le commandant Cousteau, un magnifique écrin, ultra moderne et sentant le “neuf”, mais une enceinte sportive sans âme, sonnant le creux et sans ambiance !!! Avec quelques amis de parents habitués aux chaudes ambiances, nous avons dès lors décider d’essayer de changer tout cela !!! nous avons donc pris notre bâton de pèlerin, nous avons créé une association de supporters à l’orée de la saison 2016/2017… Notre association a pour objectif de soutenir et d’accompagner les équipes du club, et notamment l’équipe fanion qui évolue cette saison en ligue 2 féminine, notre association est née en septembre 2016, forte de 48 membres pour sa première année d’existence !!! ce qui est pas mal en soi, nous ne 15782420_1699072300385590_135175786_nsommes pas des musiciens, mais nous compensons en y mettant du coeur à soutenir l’équipe, tambours, grosses caisses, claquettes … La mayonnaise commence à prendre, soutenir une équipe féminine est plus difficile que pour un club masculin, la reconnaissance du grand public passe invariablement par les résultats, et par la communication, l’équipe du Cob Calais mérite d’être soutenue et d’être reconnue par ses pairs, les moeurs doivent évoluer et changer, et c’est ce que nous essayons de faire.”

Qu’est-ce qui te plait dans ce club ?

“Ce club a un potentiel énorme, au niveau du grand public, rappelez vous de l’épopée du Cruyf en coupe de France avec le capitaine Réginald, le public s’était mis au diapason de son équipe, on a parlé de Calais partout en France, dans les tribunes, on ne voyait que les couleurs calaisiennes, je suis certain que si les résultats suivent (avec une remontée en LFB) le public suivra, l’équipe fanion du club mérite un public, les mentalités commencent à évoluer, je suis persuadé que les Calaisiens à l’instar des Dunkerquois savent et veulent aussi faire la fête !!! Une grande équipe féminine doit avoir en son sein une section de supporters dynamique et active.”

Que penses-tu des résultats actuels de l’équipe ?

“Les résultats ne sont pas conformes au potentiel de l’équipe, je pense que nous sommes encore un peu en rodage, entre les blessures de leaders, l’adaptation de notre américaine,mais l’essentiel est un peu comme pour le tour de France, c’est d’être premier sur les champs Elysées qui compte, et pour l’équipe, la saison est longue et s’apparente à un véritable marathon, l’essentiel se situe de le fait de se classer dans les 8 à la fin du championnat, et de performer aux plays offs en vue d’une remontée, un peu comme en ligue des champions au football, c’est en mars que se joue une saison pour les équipes ambitieuses comme la nôtre et l’équipe aura besoin de se sentir soutenue pour se surpasser et performer, et nous serons présents !!!

“L’objectif de fin de saison est la remontée en LFB…”

Selon toi, quel est l’objectif pour la suite de la saison ?

“Le coach Kevin Brohan ne se cache pas, l’objectif de fin de saison est la remontée en LFB, et cela passe par le travail et la patience, éviter les blessures, continuer à progresser pour être prêt pour les plays offs, qui est l’objectif majeur déclaré !!! Pour notre jeune association de supporter, cela sera évidemment un sacré challenge aussi, il faudra soutenir l’équipe comme jamais, l’ambiance au Calypso doit devenir volcanique, la fusion, la ferveur doivent couler des tribunes, le Calypso doit devenir un volcan, une forteresse reconnue par les exploits sportifs de son équipe, mais aussi par la chaleur de ses supporters !!!”

Si tu pouvais faire quelque chose pour le club, que ferais-tu ?

“Je suis un bénévole à sang pour sang, j’aide le club, les équipes en proposant ce que je sais faire de mieux, l’organisation de grandes compétitions (le jour du tonnerre en septembre 2016, une compétition 2XL pour les moins de 20 ans) un tournoi d’avant saison réunissant les centres de formation de la région et quelques unes des meilleures équipes u17, depuis octobre je suis le coordinateur du projet Eurojeunes 2017 (15/16/17 avril 2017) open aux 3 catégories u13/u15/u18, une compétition internationnale, et cette 24e édition, je peux déjà vous le dire, tel le phénix, renaitra de ses cendres, sera exceptionnelle, 30 équipes !!! calais mérite la participation de grandes équipes, et ce sera le cas cette année, je peux déjà vous annoncer que pas moins de 10 équipes étrangères seront présentes !!! en accord avec les staffs techniques du centre de formation, je m’occupe aussi des logistiques des groupes de nationales 3 et cadettes du club, où j’organise les plans de route, et les hébergements/repas les cas échéants … Avec l’association de supporter, nous allons participé au bal du printemps au kursaal de Dunkerque notamment, afin de lever des fonds, pour aider les équipes du club notamment.”

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 30/12/2016

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

Un grand Merci pour votre fidélité à 5by5.fr ! Bonnes fêtes à tous et à toutes !

Article L-122-4
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !