Les Pros

Namory Boundy : “J’aimerais trouver un projet où je me retrouve dans mon jeu….!”

Homme à tout faire et véritable incarnation du guerrier qui va au charbon, Namory Boundy est l’un des couteaux-suisse qui a plus d’une fois dégoupillé des situations compliquées en défense comme en attaque. Entretien avec un joueur de devoir qui en plus d’être basketteur à notamment des projets, il est responsable de la coordination des joueurs lors du All Star Game N1 et souhaite également travaille dans l’immobilier pour l’après basket ! Interview réalisée par Hervé Temgoua, journaliste/speaker à ProAmMedia.

Photo : Gérard Heloïse

Salut Namory, as-tu réussi à te maintenir en forme durant le confinement et comment comptes-tu passer ton été ?

“Salut Hervé, pour être honnête je n’ai pas touché un ballon durant presque 3 mois mais j’ai fait quelques footings et un peu d’exercices physiques avec mon pote, Christopher Kadima. Pour mon été, j’envisage de profiter du soleil mais de m’entraîner aussi individuellement, ce que j’ai commencé avec coach,Marco Pellin Lool.”

Ton retour en NM1 s’est fait sous les couleurs du SOMB avec une aventure qui s’est terminé en 1/2 finale de playoffs. Peux-tu retracer cette saison et dire ce qu’elle a apporté dans ton évolution en tant que joueur ?

“Oui effectivement, nous finirons la saison en demi des playoffs peut-être dû à un problème lié au contrats de plusieurs joueurs finissant le 31/05. Personnellement, j’ai apprécié cette saison et m’a redonné beaucoup de confiance dans mon jeu que ce soit défensivement et offensivement (durant les périodes où j’ai eu plus de responsabilités dû au blessures).”

La saison suivante au GET Vosges était un peu plus mitigée. Quels étaient les éléments qui vous ont empêcher de trouver votre rythme, mais également les points positifs que tu tires de ton passage à Épinal ?

“Concernant mon passage au GET il y a eu des hauts et des bas ! J’ai eu des responsabilités cette année là ! Cependant le début de saison fut très difficile avant l’arrivée de quelques joueurs.”

L’expérience que vous aviez dans l’effectif de Pont de Cheruy faisait de vous des « faux promus », ce qui s’est vérifié pendant la saison. Avec quels objectifs comptiez-vous aborder la 2ème phase ?

“Oui effectivement, on avait un groupe assez homogène avec des personnalités qui ont connu le niveau supérieur. (Marco, Issife, Michel et d’autres). Et pour être honnête, on envisager de jouer la 2nde phase à fond. Nous n’avions rien à perdre à côté des autres équipes.”

Même si ton profil de défenseur acharné n’est plus à présenter, tu es également capable d’apporter au scoring. Comment te positionnes-tu en terme d’objectifs sur le mercato cet été ?

“Mon mercato commence assez bizarrement, je suis encore sous contrat avec Pont de Cheruy, cependant nous essayons de trouver un accord afin de se séparer. J’aimerai trouver un projet où je me retrouve dans mon jeu et retrouver ma confiance.”

Depuis sa première édition, tu es responsable de la coordination des joueurs lors du All Star Game N1. Comment vis-tu cette expérience de l’intérieur ?

“C’est une expérience de dingue, la plupart des joueurs, je les connais et je m’entends bien avec eux donc en ces jours festifs (All star game Nm1) je viens profiter de l’événement à fond tout en mettant ma pierre à l’édifice de ce super projet.”

Tu as débuté une formation en immobilier il y a peu de temps. À quel point la préparation de ta carrière après-basket était importante pour toi ? Quelles sont tes perspectives d’évolution dans ce domaine ?

“Oui, j’ai suivi une formation dans le domaine de l’immobilier et depuis janvier je suis carrément agent immobilier. J’ai pris conscience qu’à mon stade de Carrière, il était temps pour moi de préparer l’après ! C’est un projet intéressant mais je suis ouvert à d’autres projets en parallèle encore… à voir avec le temps …!”

Celui que l’on appelle affectueusement « Namelo » est certainement l’un des hommes de l’ombre les plus efficace dans son registre, et ce, tout en gardant la tête sur les épaules concernant les réalités de son sport. D’ailleurs, que ce soit comme Maxence Claveau (N2) et Tom Foucault (Andrezieux-Bouthéon – N1) avec leur entreprise de bières ou encore Masse Doumbe (Rueil – N1) qui personnalise vos Jojos, Namory a compris que la reconversion du sportif en dehors de sa profession première est loin d’être impossible. J’en profite pour envoyer un maximum de force et exprimer tout mon respect à ces basketteurs qui entament d’ores et déjà leurs reconversions et qui parviennent tout de même à nous faire rêver sur les parquets.

Photo du joueur : Gérard Heloïse

Interview réalisée par Hervé Temgoua, journaliste/speaker à ProAmMedia

« Que ce soit comme journaliste basket ou speaker de matchs, il est bien souvent plus allumé que son micro !”

Retrouvez le sur sa page facebook : https://www.facebook.com/herve.temgoua.9

5by5 le remercie pour son partenariat !

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer