Moustapha Fall : »Mon meilleur match en bleus mais pas en carrière ! »

Grâce à Moustapha Fall infatigable, dominateur (23 points à 10/10 aux tirs), l’Equipe de France a dominé la Belgique (64-49) et a déjà son billet pour la deuxième phase des qualifications pour la Coupe du Monde 2019. 23 points à 10/10 aux tirs, 3 rebonds, 2 passes, 3 contres et 1 interception en 28 minutes, Moustapha Fall a régné dans la raquette belge dimanche à Nancy dans la victoire des Bleus (64-49). Le pivot a aussi réalisé un record en équipe de France qui fera date. Moustapha Fall a réalisé son meilleur match en sélection dimanche contre la Belgique. Il a été désigné MVP de la rencontre. Après quatre rencontres, l’Equipe de France est toujours en tête de son groupe, déjà qualifiée pour la deuxième phase et visera le plein de victoires lors de la dernière fenêtre de juin. Sans doute avec un groupe très remaniée. En attendant, les 14 joueurs ayant participé à ces deux précieux succès pourront sourire aux lèvres pour de doux rêves, le sentiment du devoir accompli.

« J’ai fait mon meilleur match en bleu mais ce n’est pas le meilleur de ma carrière, j’ai bien discuté avec le coach sur comment bien utiliser le ballon et ça a payé » a t-il déclaré aux caméras de canal plus après la rencontre diffusée le 25 février. Concernant son début de saison en Turquie, Moustapha nous a signalé que tout s’est très bien passé. « Je suis quelqu’un qui s’adapte rapidement, j’ai bien pris mes marques, mon rythme, tout est très bien organisé. » Dans une interview complète,il parlait notamment de sa déception de voir l’Elan Chalon en difficulté en ProA, son ancien club dans lequel il est devenu champion de France l’année dernière.

Retour sur ses débuts et sur son parcours :

Moustapha Fall a grandi à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis. «Au début, comme tout Parisien, je faisais du foot. J’aimais vraiment beaucoup ça et c’est le seul sport que j’aimais regarder à la télé. J’ai été en club jusqu’à 13-14 ans. Tout jeune, j’étais pas mal, après j’ai arrêté un ou deux ans et quand j’ai repris, ce n’était plus trop ça, donc j’ai de nouveau arrêté.» Pendant les trois années qui ont suivi, il ne s’est plus essayé au sport. Qu’il devienne basketteur professionnel n’a tenu à rien. Un hasard, une rencontre, l’œil de Steeve Lowinsky. Plusieurs années espoir au PB86 avant d’être titulaire avec l’équipe professionnelle en ProA. Le 3 juillet 2014, il signe à Monaco, promu en Pro B. En juin 2015, il est sélectionné par Pascal Donnadieu pour participer aux Universiades 2015 en Corée du Sud avec l’équipe de France A’. Le 13 juillet 2015, il s’engage pour trois ans avec l’Olympique d’Antibes. Le 1er juillet 2016, il signe pour le club de l’Élan Chalon où il a été déclaré meilleur défenseur pour la saison 2016-20175, joueur du mois en avril 2017, également meilleur rebondeur (9,09 rebonds par match), dunkeur (2,65 dunks par match) et contreur (2,26 contres par match). Il a aussi la meilleur évaluation chalonnaise sur cette saison 2016-2017 et deuxième dans ce championnat (20,62 par match). Bien que courtisé par Barcelone, l’intérieur s’engage avec le club promu de Sakarya en Turquie pour la saison 2017-2018. Le dimanche 25 février 2018, il est le MVP du match France-Belgique ! Quel beau parcours pour un joueur fort sympathique, nous lui souhaitons une très belle fin de saison.

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Les matchs des bleus en direct sur Canal plus !

Ce vendredi, l’équipe de France masculine reçoit la Russie à Strasbourg pour son troisième match ...

Tournoi de la Mie-Caline (U15) : Toutes les infos ici !

En ce premier week-end des vacances scolaires de février, le club d’Iteuil organise le tournoi ...