Mehdy Ngouama : « J’ai même hésité à arrêter le basket après une saison blanche mais je n’ai rien lâché…. »

Battu par Poitiers, le numéro 15 de Denain Voltaire Medhy Ngouama est revenu sur ce match et sur son parcours dans le basket, un parcours parfois difficile qui lui aura permis de progresser, il s’est confié également sur ce titre acquis en leader’s cup, son premier pour lui mais aussi pour son coach Rémy Valin, une personne à qui il doit beaucoup. Pour finir, il fait le point sur ses performances et sur son ambition. Entretien inédit.

Salut Medhy, pour commencer, peut-tu nous rappeler ton parcours ?

« J’ai commencé le basket à l’âge de huit ans, je suis passé du club du CSP 19ème à Paris, puis Villemomble en Minimes, j’ai joué par la suite à Nanterre en cadet France et j’ai eu une proposition du SLUC Nancy pour intégrer leur centre de formation de 2012 à 2014 avant de prendre mon envol pour les Etats-Unis, après un cursus JUCO en Floride, la suite de mon parcours en toute logique de jouer en NCAA. Suspendu par la league pour cause non amateurisme, triste de ne pas pouvoir intégrer l’université d’Alabama, je suis rentré au pays. j’ai fait quelques petits boulots et je ne croyais plus trop au basket, j’ai même hésité à arrêter mais après une saison blanche et malgré le fait de ne pas avoir joué de compétition officielle, je n’ai rien lâché et j’ai été contacté par Rémy Valin via le billet de mon coach cadet à Nancy Mathieu Latard , ils travaillaient ensemble à Rouen, il m’a contacté car il cherchait des joueurs – de 23 ans pour constituer son équipe de Denain et il a trouvé mon profil intéressant et du coup Mathieu Latard a appuyé mon dossier et Rémy Valin m’a signé. J’ai eu de la chance car j’aurais pu mal tourner à ce moment de ma vie, ça a été très difficile mentalement et le seul ennemi que j’ai c’est moi. Aujourd’hui, je remercie sincèrement du fond du coeur Rémy Valin pour l’opportunité et la confiance, ainsi que tous les coachs qui m’ont suivi tout jeune, ma famille qui m’a toujours soutenu, mes proches et mon agent qui croient en moi depuis le 1er jour. »

Qu’est-ce qui t’as convaincu de venir à Denain du coup ?

« C’est le discours de Rémy Valin, il voulait me lancer en tant que professionnel mais aussi parce que Denain est un club historique qui a servi de tremplin à beaucoup de jeunes qui sont aujourd’hui dans les top leagues, c’est ça qui m’a poussé à venir ici. »

Quel bilan fais-tu de ta première saison en tant que pros ?

« Je suis encore en phase d’apprentissage, je pense que j’ai montré beaucoup de bonnes choses en tant que rookie, j’ai été aussi irrégulier car je n’ai pas toujours su me tenir à ma place, on m’a signé en priorité pour ma défense et mon énergie mais je me reposais sur mon talent offensif, du coup j’ai payé cash sur mon temps de jeu. Merci coach (il sourit) … et en tant que jeune meneur, j’ai de la chance d’avoir l’un des meilleurs meneurs français à mes côtés Pierrick Poupet, il me facilite ma transition avec son expérience et les conseils qui me donnent chaque jour à l’entraînement. »

Cette saison, ton équipe de Denain a remporté la learder’s Cup, quel est ton regard sur ce titre ?

« C’est un titre que le président et les supporters voulaient absolument parce que ça faisait très longtemps que Denain n’avait pas gagné et ce titre nous donne une place en playoffs et c’est mon premier en tant que professionnel et le premier titre du coach également, et de Pierric lol, du coup c’est un très bon accomplissement et ça restera un très bon souvenir. »

On voulait réellement finir plus haut, on ne voulait pas se reposer là-dessus…. »

Globalement en ProB, comment juges-tu cette saison ?

« Le championnat est plutôt cool, il y a de gros CV cette saison dans chaque équipe, je me suis bien amusé à jouer contre les vieux …lol. Collectivement, je crois que l’on entre dans l’histoire du club de Denain car on a joué à fond sur tous les tableaux, malheureusement on n’a pas pu finir huitième pour être qualifié sportivement en playoffs, c’était l’objectif, même avec la victoire en leader’s cup on voulait réellement finir plus haut, on ne voulait pas se reposer là-dessus. »

Vendredi soir, ton équipe s’est inclinée à Poitiers face au PB86 qui jouait sa survie en ProB, qu’en as-tu pensé ?

« Sur ce match, on avait des objectifs et surtout le fait de bien préparer les playoffs. Du coup avec l’ambiance qu’il y avait dans la salle, une équipe de Poitiers déterminée comme jamais à gagner pour sa survie, et puis l’intensité du jeu, c’était en mode playoffs avec Anthony Goods qui met un gros shoot à la fin, et nous nous n’avons pas su répondre, c’était un beau match à regarder et ça nous a bien préparé pour les prochains matchs. »

Medhi, quelle est l’ambition de Denain aujourd’hui ?

« Gagner les playoffs, pourquoi pas ! Avec l’équipe que l’on a, on a montré que l’on pouvait faire beaucoup de choses. Denain peut gagner les playoffs et monter en ProA, l’image de l’équipe est la réflextion du coach, c’est un compétiteur, il veut vraiment tout gagner. »

Pour ses playoffs, vous allez affronter Roanne, tu te souviens de vos confrontations cette saison ?

« Oui, on les a battu chez eux, nous sommes la seule équipe a voir gagné là-bas il me semble et eux sont venus gagner chez nous, c’est une grosse équipe talentueuse avec de très bons joueurs, il faudra se méfier et donner le maximum, il faut y croire ! »

Vas-t-on te retrouver avec Denain la saison prochaine ?

« C’est une bonne question (rire), déjà j’ai signé jusqu’en juin après il y aura des discussions, si je dois rester en ProB l’année prochaine, je ne me vois pas aller autre part, le maillot de Voltaire me va si bien. Je suis très ambitieux et mon objectif principal est de jouer au plus haut niveau possible dans les tops league européens ou autres. Les meilleurs joueur français ne se trouvent pas en France et du coup ça reste à voir mais si je dois rester à Denain dans un registre majeur avec un rôle important, ça serait avec plaisir. »

Playoffs Accession – 1/4 Finale Aller – 

MatchSalleScoreAchetez vos billets
Roanne – DenainHalle André Vacheresse

Roanne

0 – 0
Lille – Saint-ChamondPalais Saint-Sauveur

Lille

0 – 0
Orléans – Rouen

Modification: 

Palais des Sports

Orléans

0 – 0
Fos-sur-Mer – NancyHalle des Sports Parsemain

Fos-sur-Mer

0 – 0

Playoffs Accession – 1/4 Finale Retour – 

MatchSalleScoreAchetez vos billets
Denain – RoanneComplexe Sportif Jean Degros

Denain

0 – 0
Saint-Chamond – LilleHalle André Boulloche

Saint-Chamond

0 – 0
Nancy – Fos-sur-Mer

Modification: 

Palais des Sports J. Weille-Espace J.J. Eisenbach

Nancy

0 – 0
Rouen – Orléans

Modification: 

Kindarena

Rouen

0 – 0

Playoffs Accession – 1/4 Finale Belle – 

MatchSalleScoreAchetez vos billets

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Lucas Hergott : « Aller en EDF A est envisageable mais pour le moment j’ai encore pas mal de…. »

Excellent passeur à son poste, efficace en pick-and-roll, souvent utilisé à la mène avec les ...

Fabrice Lefrançois : « On a toujours envie d’aller plus haut !…. »

Fabrice Lefrançois, 34 ans, coach de l’ALM Evreux a d’abord coaché les filles de Reims ...