Manon Lombard Giraud : « J’ai hâte de retrouver les terrains pour revenir plus forte… »

9 juillet 2022

Partagez cette actu !

Malheureusement blessée en cours de saison début mars et après une opération du genou début juin, Manon Lombard Giraud, originaire du sud de la France, espère très vite retrouver les terrains, et revenir plus forte ! Elle qui a commencé le basket dès petite à Roquebrune Cap martin dans le sud pour ensuite aller au centre de formation de Nice en minimes France, joue maintenant à l’EBQC Quimper, un club qui s’est maintenu en NF3 cette année. Pour 5by5, elle s’est confiée et nous parle de son parcours, de ses performances, de sa saison et de ses objectifs.

Photo : IR photo

Salut Manon, peux-tu nous parler de toi ?

« Bonjour tout le monde ! Alors moi c’est Manon Lombard Giraud, j’ai 26 ans et je suis originaire du sud de la France. Je suis en Bretagne, du côté de Quimper et je resigne pour une 6ème saison prochaine. »

Quel est ton parcours dans le basket et quel bilan en fais-tu ?

« J’ai commencé dès petite à Roquebrune Cap martin dans le sud pour ensuite aller au centre de formation de Nice en minimes France. J’ai fait un tournoi à Salies du salat qui m’a permise de rencontrer les bretonnes et c’est par ce biais que j’ai pris la décision à 14 ans de partir en centre de formation là-bas (Pleyber-Christ à l’époque) j’ai fait mes années cadettes france, et quelques matchs en nf3. Les coachs qui étaient à nôs côtés ces années là ont décidés de partir vers d’autres horizons et j’avais donc envie d’un nouveau projet. Je suis allée au centre de formation du COB à Calais où j’ai franchement vécue mes plus belles années en jeune. J’ai fais Nf3, Nf2 et je faisais partie du groupe pro pour m’entraîner. Je me suis malheureusement blessée avec une rupture du LCA mais j’ai réussi à reprendre avant la fin de ma dernière saison pour pouvoir finir mon cursus espoirs et trouver un club pour la suite. J’ai pris la direction de Trégueux en Nf2, un projet qui m’intéressait énormément et qui m’a permis de progresser très rapidement. Nous avons finis vices championnes de france Nf2 et sommes montées en Nf1. J’ai poursuivi ma deuxième année au TBCA et non sans galère… la Nf1 était un tout autre monde et je me suis trainée une aponévrose plantaire du premier match de championnat jusqu’à la fin. C’était difficile mais ça m’a beaucoup fait grandir et j’ai adoré voir le monde du haut niveau. J’ai pris la décision de prendre un peu de recul pour regagner de la confiance et du temps de jeu pour avoir un rôle beaucoup plus important et j’ai signé à l’EBQC en Nf3. Je m’y suis sentie de suite à l’aise et j’entame donc ma sixième saison avec un tout nouveau projet en août prochain et j’en suis très heureuse ! »

Aujourd’hui, où joues-tu ? A quel niveau ? Quel a été ton rôle dans l’équipe cette année ?

« Je suis à l’EBQC Quimper en nf3. Je suis meneuse de jeu, j’ai un rôle majeur où je me dois de prendre des responsabilités notamment sur le tir extérieur et la gestion. Je sais l’importance de mon rôle et j’essaie d’évoluer et d’apprendre tous les jours. Je me suis malheureusement blessée en cours de saison début mars et je me suis faite opérer du genou début Juin. Si tout va bien et que je reste sérieuse, tout ira bien pour une reprise en août dans les meilleures conditions possibles. »

Comment juges-tu tes performances ?

« Collectivement et personnellement, globalement ? Je pense et je suis fière de dire que j’ai pris en maturité. Je suis sure d’une chose, c’est que je suis une joueuse qui a besoin de travailler et d’avoir le sentiment d’en apprendre tous les jours. Pour moi, j’ai cette soif de progression et d’avancer. J’ai besoin d’être dans une ambiance de travail et de me projeter avec des ambitions. Je peux me frustrer quand j’ai cette idée en tête du fait de m’ennuyer ou de ne pas avancer, de stagner. Je suis demandeuse pour être plus performante et j’ai hâte de retrouver les terrains pour revenir plus forte. »

Manon, le maintien réussi avec ton équipe de Nf3 de Quimper, bravo ! Quels sont tes premiers mots sur cet objectif atteint ?

« Saison riche en émotion qui se termine par une fête de maintien avec nos supporters sur la route de retour de Laval, qui restera inoubliable !! Maintenant, au vu de la saison précédente qui s ‘est très rapidement stoppée à cause du Covid, j’espérais autre chose, sûrement le même départ que la saison citée. Mais je pense que le Covid a fait beaucoup de dégâts (comme partout bien sur) et nous avons énormément été impactée par les blessures, les cas covid, le manque de rotation et j’en passe… Difficile pour tout le monde, coachs et joueuses mais on s’est toujours accroché même quand c’était très dur physiquement comme moralement et nous avons accomplit ce que nous devons accomplir : le maintien. J’ai été sur le côté au vu de ma blessure, un peu du jour au lendemain, et ça a été très difficile de l’accepter. Mais par contre, j’ai été très fière de voir mes coéquipières se démenaient et se donner jusqu’au bout. Fière de ce groupe, et très heureuse de poursuivre l’aventure à Quimper. »

Quel a été le match référence et pourquoi ?

« Alors d’un regard extérieur vu que j’étais sur le banc, pour moi ça a été clairement le dernier match à domicile à la salle Michel Gloaguen contre l’Avenir de Rennes. Une défense sans faille, un dévouement, de la hargne, un public énorme, des supporters plus que présent… j’étais triste de ne pas être sur le terrain mais tellement heureuse de les voir se battre comme ça, on sautait de joie sur le banc à chaque ballon gagné, à chaque panier marqué .. non mais c’était incroyable je ne l’oublierai jamais ! »

Quels vont être tes objectifs pour toi à court et long terme ?

« Alors tout d’abord, je vais prendre le temps de me reposer pendant mon immobilisation et de prendre le temps de faire du kiné. Me muscler, travailler ce que je n’ai pas toujours le temps de faire, et revenir en pleine forme à la préparation physique cet été. Et sur du long terme, j’espère retrouver la nf2 minimum, c’est clair que c’est dans un coin de ma tête. »

Quel va être la suite pour toi pour cet été ?

« Alors déjà, je vais descendre un peu dans le sud de la France retrouver ma famille. Profiter du soleil, de la famille, de mes amis… d’avoir un bel été hein !!! Mais sportivement et c’est très important pour moi, comme j’ai dis ma priorité sera ma remise en forme. J’ai décidé d’adhérer au projet de Quimper pour une sixième saison. Je pense que j’ai fait le bon choix et j’ai déjà hâte d’y être donc à moi de travailler pour revenir sur mes deux jambes et de faire une grosse saison. »

Un grand Merci à Manon pour sa confiance !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !