Ludovic Beyhurst : « Quand je suis entré sur le terrain, j’ai eu l’impression que… »

Ludovic Beyhurst 18 ans a connu ses premiers pas dans la cour des grands après son entrée en jeu avec l’équipe pros de la SIG Strasbourg. Une entrée en jeu que ce jeune joueur prometteur considère comme une récompense pour le travail accompli. Celui qui aimerait un jour jouer l’Euroleague a eu le plaisir de se confier, il nous parle de son parcours, de son entrée en jeu, et d’un certain Frank Ntilikina. Interview inédite 5by5.fr

Bonjour Ludovic, présentes-toi en quelques lignes ?

« Je me présente, BEYHURST Ludovic, j’ai 18 ans et je joue actuellement à la Sig Strasbourg. »

Parles-nous de ton parcours ?

« J’ai commencé le basket à l’âge de 5 ans dans mon village de Geispolsheim même si je jouais déjà bien avant ! Je suis parti en benjamin 1ère année pour jouer par la suite les championnats de France minimes et cadets à la Sig. Après, en 2ème année, j’ai intégré l’Insep avec un an d’avance où j’y suis resté 3 ans avant de revenir cette saison à la Sig pour jouer en espoir. »

Que penses-tu de ta saison ?

« Ma saison est globalement bonne même si je dois bosser encore mon adresse . Après un temps d’adaptation à ma nouvelle équipe et au nouveau championnat, je connais depuis 2 mois ma meilleure période et j’espère bien continuer. Collectivement nous sommes dans la course pour le trophée du futur, il nous reste 10 matchs pour nous qualifier. Nous sommes très jeunes et nous avons connu beaucoup de blessures, cela explique une part de notre irrégularité mais j’ai confiance en nous ! »

…je ne me rendais plus compte de rien et j’étais dans une bulle… »

Tu viens d’effectuer tes premiers pas dans le monde pros avec la Sig récemment, quelles impressions ?

« Outre mon entrée en jeu, les entraînements me montrent la précision du monde pros surtout avec le coach Vincent Collet ! J’apprends énormément à leurs cotés et je vois au quotidien le travail qu’il me reste, même si je fais de bons entraînements dans l’ensemble. De plus, mon entrée a été une petite récompense pour tout le travail accompli jusqu’à présent et c’est une fierté pour ma famille, mes coachs, mes amis et moi. Quand je suis entré sur le terrain, j’ai eu l’impression que le temps s’arrêtait, je ne me rendais plus compte de rien et j’étais dans une bulle. Une sensation vraiment spéciale ! »

Tu en parlais précédemment, la Sig est coachée par un certain Vincent Collet, que pense t-il de toi selon toi ?

« Vincent Collet est vraiment derrière moi et crois en moi ! Il m’a plutôt observé au début et maintenant comme il l’a dit, il me coach vraiment. J’apprends vraiment beaucoup à ses côtés ! »

Quel est ton plus beau souvenir basket pour le moment  ?

« C’est difficile d’en choisir un… je dirais le titre de champion de France en minimes avec l’équipe d’Alsace où évoluait  Frank Ntilikina avec moi déjà. Frank est mon coéquipier et surtout l’un de mes meilleurs amis, c’est comme un frère pour moi ! Depuis mini poussin on s’affronte et en sélection du bas Rhin, Alsace puis en équipe de France (malheureusement je me suis blessé une semaine avant l’euro U16). On a toujours eu cette complicité et l’amour du jeu ! On se retrouve maintenant et on s’était dit un jour que l’on allait rejouer ensemble ! C’est un vrai exemple pour moi dans tous les domaines et il m’aide énormément au quotidien, me donne des conseils et me connait parfaitement. C’est l’idéal pour moi ! »

Quelle est ton ambition ?

« A court terme, je veux continuer à bien m’entraîner avec les pros et faire quelques apparitions si possible. L’année prochaine, je veux être avec le groupe et grappiller des minutes, mais je ne me focalise pas sur ça ..une étape après l’autre! Je ne me mets pas de pression et je prends ce qui est à prendre. A long terme, mon objectif serait de jouer l’Euroleague mais c’est moins sur encore !  »

Tu as déjà jouer en Equipe de France, une fierté pour toi ?

« J’ai fait l’euro U16 et le championnat du monde U17 cet été ! C’est une vraie fierté de représenter son pays et de jouer contre quelques un des meilleurs joueurs du monde et d’Europe! En plus, il y a souvent une bonne ambiance et j’en garde de bons souvenirs. Cet été, il y le championnat d’Europe U18, j’espère être présent ! »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 30/03/2017

5by5.fr souhaite le meilleur pour Ludovic !

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

Article L-122-4
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Louise Bussiere : « Ce titre est magnifique, nous sommes allées le chercher ensemble… »

Louise Bussiere et son équipe de Mondeville (U17F) ont remporté la Coupe de France face ...

Lamine Kanté : « C’est ma première victoire à Mangin avec Nantes. Et c’est un gros soulagement !…. »

Hier soir à Mangin, les Nantais ont renoué avec la victoire face à Caen après ...