Luca Ramon : “C’est très spécial de jouer à huit clos surtout à Poitiers car normalement il y a…”

6 décembre 2020

Partagez cette actu !

Après leur série de cinq défaites consécutives, le Stade Poitevin vient de retrouver le goût de la victoire hier soir en s’imposant à domicile (à huit-clos) ! Un succès logique, mérité, le premier en trois sets cette saison, le premier, également, sans perdre la moindre manche dans sa salle, face à Nantes-Rezé ! Pour 5by5, Luca Ramon, 20 ans, revient sur ce début de saison de son équipe, nous parle de conditions actuelles avec le Covid et le fait de jouer à huit-clos et nous parle également des ambitions de son club !

Salut Luca, peux-tu nous parler de toi, qui es tu ?

Bonjour, je m’appelle Luca Ramon , j’ai 20 ans et je viens d’une petite ville près de Tours qui s’appelle Monts, et je joue actuellement au Stade Poitevin !”

Tu fais donc du volley aujourd’hui au Stade Poitevin, avant de parler de ton parcours, rappelles-nous ce qui t’a poussé et motivé à faire du volley ?

“Dans ma famille, le volley est vraiment le sport n°1 , mon père était volleyeur professionnel donc je suis venu assez logiquement à faire du volley et j’ai bien accroché !”

Justement, quel a été ton parcours dans le volley et quel bilan en fais-tu ?

“Alors, j’ai commencé très tôt dans le club de ma petite ville , vers mes 6 ans , j’ai ensuite joué pour un autre petit club du département en Nationale 3 quand j’avais 14 ans puis je suis allé au Pôle Espoir de Bordeaux pendant 2 ans, ensuite je suis passé par le Centre National de Volley Ball à Montpellier pendant 3 ans et je suis arrivé à Poitiers l’année dernière.
Si je devais en faire un bilan pour l’instant, je dirais que j’ai eu la chance de passer par de bonnes structures en jeune qui m’ont permis de progresser et d’être là où j’en suis actuellement , mais ma carrière ne fait que commencer, je l’espère !”

Qu’est-ce qui t’a motivé et convaincu de signer au Stade Poitevin ? Pourquoi ce club là ?

“Poitiers, c’est vraiment un club historique dans le volley-ball français , avec une salle et une ambiance comme il y en a rarement en France , donc c’était vraiment motivant de pouvoir faire partie de ce club , et un honneur également !”

Quel est ton rôle exact à Poitiers ?

“Je suis professionnel donc je joue avec l’équipe première qui est en Ligue A , et je suis le libero de l’équipe, celui qui n’a pas le même maillot que les autres !”

Comment juges-tu globalement tes performances ?

“C’est ma première année en tant que titulaire donc je découvre un peu la ligue A et son niveau relevé mais le défi pour moi c’est aussi de montrer que je suis capable et que d’y jouer, pour l’instant je donne le maximum et je me sens plutôt bien , j’ai beaucoup de choses à travailler pour être meilleur donc je travaille et essaie de progresser chaque jour !”

Parles-nous de ce début de saison avec le Stade Poitevin et du contexte actuel ? Est-ce compliqué de jouer à huit-clos ?

“On a très bien commencé avec 3 victoires de suite , mais on a eu de moins bons résultats ces dernières temps, nous avons connu un série de défaites consécutives, mais on s’est remobilisé, on a toujours travaillé autant à l’entraînement, l’ambiance est très bonne, et la victoire d’y hier soir nous fait beaucoup de bien ! Et oui, c’est très spécial de jouer à huit clos surtout à Poitiers car normalement il y a beaucoup de monde et beaucoup de bruit , ça nous booste énormément et c’est vraiment un avantage qui nous manque en ce moment mais bon, le plus important c’est la santé et que l’on sorte de cette situation le plus vite possible !”

Face à ce contexte, et toi personnellement, comment vis-tu cette situation ?

“Pour nous, la vie ne change pas énormément, on fait parti des rares personnes qui ont la chance de pouvoir continuer leur métier normalement donc on en profite et on essaie de donner du plaisir aux fans qui regardent les matchs sur leurs écrans !”

Si l’on reparle du terrain, quels sont tes objectifs à court et long terme ?

“A court terme, c’est de gagner chaque matchs qui arrivent ,le championnat est tellement relevé qu’il faut se focaliser à fond à chaque fois sur le match qui arrive et se battre pour la victoire, aussi pour oublier ce qu’il peut se passer à plus long terme au court de la saison avec ce virus. Mais sinon l’objectif cette saison pour nous, c’est de nous qualifier en plays-off et pouvoir faire le meilleur parcours possible !”

Plus d’infos : Texte de la NR : Ils ont attendu que Swan Ngapeth reçoivent le trophée du MVP de la rencontre pour monter dans la tribune sud. En haut de celle-ci, tour à tour, les Poitevins sont venus “checker” Claude Berrard avant de prendre la pause ensemble pour quelques photos. Un très beau geste pour saluer le retour du président du Stade Poitevin à Lawson-Body, quinze jours après être sorti de l’hôpital où il était resté deux semaines à cause du Covid. Le dirigeant va, aujourd’hui, mieux et tout le monde ne peut que s’en réjouir.

Photos : Mickael Pichon

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !
Jeu-Concours special J.O !

Jeu-Concours special J.O !

A l'occasion des J.O, votre média 5by5 a le plaisir d'organiser un jeu-concours ! N'hésitez-pas à y participer! En effet, réaliser entre le 25 juillet et le 15 août une vidéo entre 20 et 50 secondes...

lire plus