Louise Bussiere : « Ce titre est magnifique, nous sommes allées le chercher ensemble… »

Louise Bussiere et son équipe de Mondeville (U17F) ont remporté la Coupe de France face à l’Asvel le 21 avril dernier, une victoire importante dans sa jeune carrière, elle qui a commencé le basket en Dordogne et qui vise aujourd’hui une sélection en Equipe de France jeune. Pour 5by5.fr, elle revient sur ses débuts, sur cette finale et sur ses objectifs ! Interview inédite.

Salut Louise, peut-tu nous rappeler ton parcours dans le basket ?

« J’ai commencé le basket à l’âge de six ans en Dordogne au Lardin Basket Club où j’ai joué de baby jusqu’en minimes Elite. Durant cette période, j’ai été successivement sélectionnée en équipe départementale, régionale à chaque fois avec un ou deux ans d’avance et enfin en équipe Nationale U15. En 2013, mon équipe de Dordogne remportait le Tournoi Inter-Comité. En 2015, mon équipe U13 devenait championne d’Aquitaine. En 2016, mon équipe U15 participait au Final Four groupe B (3ème place).En 2017, mon équipe U15 participait au Final Four groupe A (4ème place). En décembre 2016, suite à une sélection inter zones, j’ai participé au tournoi Internationale sous le maillot de l’équipe de France. En juillet 2017, j’ai été sélectionné en équipe nationale pour le tournoi de l’OFAJ de Mulhouse suivi du tournoi de l’amitié qui s’est déroulé en Grèce. Par la suite, j’ai intégré le centre de formation de Mondeville en août 2017 où j’ai passé une année riche d’enseignements qui se conclue par un titre en Coupe de France U17 et deux final Four à venir en catégorie U18 et Espoirs dans lesquelles j’ai évolué cette saison, et en avril 2018, j’ai été sélectionnée en équipe nationale U16 pour le tournoi du Poinçonnet. »

Comment s’est passée ton intégration à Mondeville ?

« Lorsque je suis arrivée à Mondeville, j’avais quelques appréhensions…Ma famille réside en Dordogne et bien que ce choix de ce centre de formation est était le mien depuis le départ, j’ignorais comment j’allais vivre ses longues périodes de séparation. J’ai eu la chance d’arriver dans un club où je me suis vite sentie chez moi avec des dirigeants au service des joueuses, des installations comme je n’en avais jamais connues et surtout avec des partenaires et une coach au top. »

Cette saison, un très beau parcours en Coupe de France jusqu’en finale, peut-tu nous en parler ?

« En championnat, nous n’avons pas eu trop d’inquiétudes sportives au cours de la saison,  on savait par contre qu’en Coupe de France on trouverait de grosses équipes sur notre chemin et c’est ce qui nous a motivé. Sur un effectif de dix joueuses, 8 sont des premières année donc on savait que nous serions pas les favoris mais du coup cela nous a encore plus motivé ! Je pense que le week-end du quart et de la demie resteront graver dans nos mémoires, nous sommes arrivées à bout d’une belle équipe de Bourges qui n’a rien lâché jusqu’au coup de sifflet final et la victoire n’est que plus belle ! »

« Magnifique oui lorsqu’on pénètre dans une salle comme celle-ci c’est énorme…

Et cette finale face à l’Asvel, qu’en as-tu pensé ? C’était magnifique ?

« Magnifique oui lorsqu’on pénètre dans une salle comme celle-ci c’est énorme, lorsque la présentation des équipes a eu lieu, j’ai été émue voir stressé mais après on oubli tout le reste et on joue. Pour ma part, je n’ai pas eu l’adresse que j’ai habituellement mais je n’ai pas baissé les bras et je me suis concentrée sur le reste du jeu. Mes coéquipières n’ont rien lâché et ça c’est bien et important, nous sommes allées le chercher ensemble ce titre ! »

Selon toi, qu’est-ce qui a permis à ton équipe de gagner ?

« Selon moi, le mental et la solidarité ont été importante sur ce match, nous nous sommes jamais énervées même quand c’était compliqué. »

Quel a été le discours du coach ?

« Je sais que notre coach croyait beaucoup en nous, elle nous faisait confiance et après cette victoire elle était ravie et très fière de nous et aussi très émue. »

Comment juges-tu ta performance personnel dans cette finale ?

« Je ne suis pas quelqu’un qui montre ses émotions et suis sur un plan personnel plutôt réservée. Maintenant quand j’ai vu que je n’enquiller pas à trois points, je me suis dit « ce n’est pas grave continue, fait autre chose. » Je me suis concentrée sur la défense, les rebonds et sur le jeu collectif. »

Quels sont tes objectifs ?

« Mon objectif est de continuer à apprendre de nouvelles choses, finir championne de France aux finales four cadettes et je souhaite être sélectionné pour les équipes de France. »

Que fais-tu à côté du basket ?

« Ma vie se résume en quelques points : cours, basket et à côté j’essaie de profiter au maximum de ma famille et de mes amies. »

Des dédicaces à faire ?

« Je remercie toutes les personnes qui m’ont accompagné et qui me soutiennent depuis le début »

Entretien réalisé par Mallory Boutet, responsable de 5by5.fr

Crédit photos : Hervé Bellenger

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Ahmed Doumbia : « Malgré cette défaite à Poitiers, nous ne pouvons plus nous cacher… ! On vise la montée… »

Passé par la N1 à Angers, Ahmed Doumbia joue cette saison sous les couleurs de ...

Les Eagles Ladies en pleine forme !

Cette après-midi, les joueuses de Chauvigny se sont imposées face à l’Asptt, une deuxième victoire ...