Jonathan Hoyaux : « Un début difficile par le fait que l’on….. »

Après plusieurs saisons sous les couleurs de Saint-Vallier, Jonathan Hoyaux vient de s’engager l’été dernier à 14713742_802711626532419_7506067149985339234_nSaint-Chamond avec l’objectif de progresser et de maintenir son nouveau club en Pro B. Un début difficile pour son équipe  qui vient de concéder plusieurs défaites dont celle hier soir du côté de Poitiers. Entretien inédit 5by5.fr

Jonathan, après plusieurs saisons du côté de Saint-Vallier, tu viens de t’engager à Saint-Chamond, pour quelles raisons ? ( On reste dans les saints, tu les aimes bien (rire) ? ) 

« Ah lol, oui, les saints !!!!! (rire) Non mais plus sérieusement c’est tout simplement qu’au bout de quatre ans, j’avais aussi envie de changer un peu et puis de retrouver la ProB, chose que je voulais faire avec St-Vallier mais comme on n’a perdu au final four l’année dernière , j’ai signé avec Saint-Chamond, c’est une bonne équipe et après mûre réflexion je pense que c’est une bonne décision. »

Comment s’est passée ton intégration du coup ?

« Très très bien, une intégration très bonne,  après ça a été un peu freiné par le fait que je me sois blessé pendant presque un mois et demi mais j’étais quand même là à l’entraînement et lors des matchs pour essayer de garder contact avec les joueurs, le coach, donc très bien pour le moment , il n’y a aucun soucis, tout le monde s’entend bien, je suis quand même quelqu’un qui est assez ouvert. »

Pourtant l’équipe a beaucoup de nouveaux joueurs, cela n’a pas posé de problème ?

« Oui mais après dans le basket on se connait un peu tous, la plupart des recrues je les connaissais mis a part l’américain, les autres je les connaissais tous déjà, donc c’est beaucoup plus facile, on joue les uns contres les autres »

Une élimination en Leader’s Cup, deux défaites pour commercer le championnat, un début de saison difficile pour ton équipe, comment l’expliques-tu ?

« Un début difficile par le fait que l’on change toute l’équipe, que l’on a une préparation physique ralentie par des joueurs blessés comme moi par exemple, Mathieu Guichard aussi, donc c’était une préparation physique chaotique et là je pense que l’on entre dans une phase où l’on apprend à jouer ensemble mais le problème c’est que l’on a deux mois de retard. »

Malgré les défaites, qu’est-ce que tu en retiens de ses premiers matchs en général ?

« L’ambiance dans l’équipe est bonne, après ce que je retiens, je retiens pas du bon spécialement, tout joueur aimerait que ça aille plus vite, tout coach aussi mais les automatismes ne sont pas encore là alors malgré toute la frustation que l’on peut avoir, il faut rester positif le plus longtemps possible et ça viendra, ça paiera !

14713678_892811897486712_1315701373395689416_nQuel est le discours du coach ?

« Les mots, son discours, c’est d’essayer de jouer ensemble, on pêche en défense un peu mais on prend pas non plus 90 points, donc aussi c’est en attaque où l’on a du mal à se trouver et à prendre confiance et c’est cela qu’il faut régler. »

Quel est l’ambition de Saint-Chamond ?

« L’ambition elle est toute simple, enfin si l’on parle d’objectif c’est le maintien, si l’on parle d’ambition c’est plus que le maintien, c’est d’essayer d’accrocher les playoffs. »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 22/10/2016

 

 

 

 

 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Ahmed Doumbia : « Malgré cette défaite à Poitiers, nous ne pouvons plus nous cacher… ! On vise la montée… »

Passé par la N1 à Angers, Ahmed Doumbia joue cette saison sous les couleurs de ...

Les Eagles Ladies en pleine forme !

Cette après-midi, les joueuses de Chauvigny se sont imposées face à l’Asptt, une deuxième victoire ...