InterviewsParoles de Supporters

Jérémie Cozzi : « Le KOP France, c’est vrai que ce projet avance ! Et quel beau projet …! »

Photo : Shoot lo

Grand passionné de basket depuis de nombreuses années, Jérémie Cozzi a tout d’abord fondé le KOP 2001, le club des supporters de l’équipe de basket représentant Mulhouse avant de reprendre la Présidence de l’Union Nationale des Clubs de Supporters de Basket depuis 2014 puis de créer récemment le KOP France, club de supporters officiel des Equipes de France de Basket ! Marié, père de deux enfants, il vit sa vie entre son travail dans les ressources humaines et sa passion de supporter. Justement, bien plus qu’un supporter, il nous raconte son projet du KOP France ainsi que son parcours et ses objectifs ! Interview inédite 5by5 !

Salut Jérémie, qui es-tu, parles-nous de toi, de ton parcours de vie, et de ton parcours de supporter ? 

« Bonjour, j’habite en Alsace, plus précisément dans le Haut-Rhin à une quinzaine de kilomètres de Mulhouse. J’ai 47 ans, marié avec 2 enfants de 13 et 9 ans et je travaille dans une entreprise de la métallurgie à taille humaine (120 salariés) au sein de laquelle j’exerce depuis 18 ans une fonction opérationnelle dans les ressources humaines.

Côté parcours de supporter, on va dire qu’il y a trois secteurs au sein desquels je me suis investi depuis 2001 :

  • Le premier, au niveau local, en étant le Président fondateur du KOP 2001, le club des supporters de l’équipe de basket représentant Mulhouse.

Avec au total plus de 15 années de présidence durant lesquelles il a fallu garder la foi en tant que supporter de ce club, ne serait-ce qu’au travers de l’histoire mouvementée du basket mulhousien : entre joies et scènes de liesse du temps de la Pro B, des désillusions et tristesses avec les descentes et liquidations sportives, de folles remontées successives jusqu’en NM2 après avoir « touché le fond » en repartant de Prénationale, de nouveaux moments de joies avec un retour en NM1 il y a quelques saisons de cela, jusqu’à la douche froide et la liquidation dernière du club mulhousien. Heureusement, une Union avec le club local voisin de Pfastatt nous permettra de repartir de NM2 la saison dernière, avec le parcours fantastique que nous avons connu : montée en NM1 et vainqueur du Trophée Coupe de France à Bercy ! Bref, une vie pleine de rebondissements durant toutes ces années, faite de hauts et de bas, et durant laquelle j’ai pu m’appuyer sur mon « acolyte » de toujours, mon « autre moi », mon « précieux » ou « fidèle frère d’armes », je veux parler de « The CLOWN » ! Un personnage masqué qui aura marqué de son empreinte le basket mulhousien durant toutes ces années en tant que leader de tribune et ambianceur de salle ! Sans lui, je n’aurai jamais osé franchir ce pas qui est de s’offrir en spectacle au milieu du parquet lors de certains temps morts, histoire de faire bouger et suivre le public dans les rythmes du KOP 2001 ! Le genre de courts instants qui vous allument une salle et vous font passer pour la suite du match d’une salle remplie…en un chaudron magique ! Voilà, je tenais à le citer et à le saluer ! C’est mon idole !

  • Le second, au niveau national, en ayant pris la Présidence de l’Union Nationale des Clubs de Supporters de Basket depuis 2014.

M’étant investi à l’époque dans la création de ce club des supporters à Mulhouse, j’ai toujours eu cette passion et cet intérêt pour tous ces autres clubs de supporters qui soutiennent leur équipe de cœur et que nous avions eu, pour certains, la chance de croiser lors de nos rencontres. C’est en ayant appris l’existence de cette structure nationale au travers de rencontres conviviales avec des clubs adhérents que j’ai fait adhérer le KOP 2001. Et progressivement, après avoir œuvré plusieurs années en qualité de Représentant Régional au sein de l’UNCSB, puis membre du Bureau par la suite, j’ai accepté de reprendre la présidence en 2014.

  • Le troisième et dernier en date, toujours à l’échelle nationale, en reproduisant ce que j’avais lancé il y a une quinzaine d’années avec le KOP 2001, à savoir la création d’un nouveau club des supporters…mais dédié cette fois-ci à nos équipes nationales de Basket ! C’est un projet « fou » qui me tenait à cœur et j’ai réussi à l’initier au travers et grâce à l’appui de plusieurs représentants de clubs de supporters affiliés à l’UNCSB. Il s’agit donc du KOP FRANCE BASKET ! On en reparle plus loin dans l’interview.

 Pour conclure sur mon parcours, je vous précise que ce dernier projet qui est de développer le premier club des supporters des Équipes de France de Basket va nécessiter un investissement personnel accru ces prochains temps. D’où ma décision de prendre du recul au niveau de la gestion du KOP 2001 et d’avoir passé la main début septembre 2019 au niveau de la présidence, histoire de me concentrer pleinement sur ce projet. Et c’était le bon moment pour le faire puisque le nouveau club sportif du MPBA surfe sur une belle dynamique sportive et que les équipes en place au sein de l’association KOP 2001 ont acquises l’expérience nécessaire permettant de pérenniser « mon premier Bébé. »

Tu es donc passionné de basket, d’où vient cette passion pour ce sport ? 

 « Ma passion du Basket a démarré en 1987… Pour te dire, c’est un concours de circonstance qui a voulu cela… Comme quoi, des fois, le hasard fait bien les choses !

 Bon, allez, je vous la raconte si vous voulez !

On était donc un samedi soir de 1987 et j’étais descendu sur Mulhouse avec mes parents. C’était un peu la tradition à l’époque que de descendre faire les courses de la semaine en famille dans les grands centres commerciaux du secteur mulhousien. Et la tradition voulait qu’on terminait ce moment, de temps à autre, par une ballade dans le centre-ville de Mulhouse et par un repas dans un restaurant ou la cafétéria du centre commercial proche de la Tour de l’Europe (c’est notre « Tour Eiffel » à nous du côté de Mulhouse ! ). Bref, la soirée « cafétéria » terminée (il devait être aux alentours de 21 heures), nous voilà repartis en voiture direction maison. Et c’est en passant par le boulevard Stoessel, au sortir du centre-ville de Mulhouse, que nous apercevons de nombreuses voitures garées tout au long de ce boulevard. Et soudain, à l’approche du bâtiment qui est le Palais des Sports de Mulhouse (et que nous n’avions jamais vu pour tout te dire) qui était illuminé de l’intérieur, nous avons compris qu’il s’y passait quelque chose…C’est là que ma Maman, grande Fan de Sylvie Vartan, Johnny et consorts, s’exclama en disant à mon Papa : « il y a un concert ici ! Si ça se trouve, c’est Sylvie ou Johnny ! Gare-toi quelque part et on va vite voir ! »… Il faut dire qu’elle avait également remarqué qu’il y avait énormément de voitures garées qui étaient immatriculées en Allemagne, en Suisse, du Bas-Rhin (Strasbourg) et d’autres départements limitrophes… Ce qui lui faisait dire avec certitude qu’il se passait un grand évènement ou concert dans cette salle et donc qu’il y avait très certainement une « Vedette » de présente ! Bref, mon Papa n’avait pas trop le choix que de s’exécuter devant l’envie folle de ma Maman d’aller « jeter un œil » (son côté « paparazzi » qui lui colle toujours autant à la peau !). Bref, après une bonne vingtaine de minutes pour nous garer quelque part dans les rues avoisinantes du palais des sports et une marche pressée jusqu’à l’entrée de la salle, nous voilà arrivés devant ! Et coup de chance…, les portes d’accès à la salle étaient ouvertes ! Je me souviens encore de cette personne qui nous a dit « allez-y, vous pouvez rentrer, c’est entrée libre en 2ème mi-temps »… Mais en « 2ème mi-temps de quoi ??? »… Je pense qu’à ce moment-là, nous devions encore nous dire que nous allions rentrer dans cette salle, où nous entendions de la musique à fond, des applaudissements, des chants, pour assister à un concert ou à un spectacle…Et ce n’est qu’après avoir franchi les portes et avoir réussi à nous frayer un chemin derrière les premières travées que nous avons découvert qu’il s’agissait d’un match…de basket ! Je pense que ma Maman a dû être déçue sur le coup (pas de Johnny, Sylvie ou autres sur une scène…). Toujours est-il que vu l’énergie qui existait autour de cette partie et l’ambiance folle qui régnait dans cette salle (ah le bon vieux temps du palais des sports qui regorgeait de plus de 5000 personnes dont plus du tiers était massé debout dans les tribunes hautes…), nous sommes restés à suivre la fin de ce qui s’avérait être la deuxième mi-temps de ce match. Un match que l’équipe locale remporta de justesse après être revenue au score et qui s’acheva dans une liesse indescriptible avec un envahissement du terrain par la foule présente, comme pour célébrer ses héros du soir ! « Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaître… », en ce temps-là, le palais des sports vibrait et explosait pour son…  « MBC », le MULHOUSE BASKET CLUB ! Et nous voilà donc repartis à la maison après ce match et une bonne demi-heure d’embouteillage pour rejoindre notre trajet…Je peux vous dire que ces images du soir et que cette folle ambiance avec ce scénario serré qui est tant apprécié des supporters (vous savez, quand votre équipe est à la peine, qu’elle est menée, qu’elle se bat et que progressivement elle revient au score jusqu’à passer devant dans les derniers instants pour arracher la victoire au bout…) sont restés gravés dans ma mémoire ce soir-là !Je me souviens en avoir rêvé toute la nuit, en me remémorant tous ces moments ! Et le souvenir qui me reste également à vie, c’est ce moment passé le lendemain matin…aux toilettes (si, si, je vous assure, c’est la vérité !) où je me revois assis, à relire (que dis-je, dévorer…) les deux pages sport du journal l’Alsace qui revenait sur l’exploit du soir ! Il faut dire qu’à l’époque, le MBC faisait la « Une » dans la partie Sport du journal ! À la relecture de ces deux pages pleines du journal, avec photos à l’appui, j’ai le souvenir que toutes les émotions de la veille ont refait surface ! L’exposé de la tournure du match qui y était décrit m’a refait plonger dans les émotions perçues la veille en « Live » ! Et à partir de ce jour-là, j’ai commencé à lire et à m’intéresser à chaque article qui paraissait dans la presse au sujet du MBC (dans ma chambre cette fois). Et il faut dire que l’on était gâté à l’époque puisque cette équipe était en 1ère division nationale et qu’elle allait jouer dans les années qui suivirent les premiers rôles en championnat et qu’elle aura connu des moments de gloire avec la victoire au Tournoi des As en 1989 et un très beau parcours en Coupe d’Europe par la suite (1/2 Finale de Coupe Korac) ! Et finalement, à force de suivre les résultats de cette équipe, j’ai bien évidemment eu envie d’aller les revoir !  Surtout quand je commençais à comprendre que tel ou tel match était un super gros match (venue de Limoges, de Cholet ou d’autres cadors du championnat à cette période)…Mais n’ayant pas l’âge pour avoir mon permis et sentant que mes parents ne s’y intéressaient pas plus que cela, il m’a fallu « user de stratagèmes » pour aboutir à mes fins ! C’est ainsi que je me souviens avoir motivé mes parents à reproduire le même scénario qu’à l’époque, à savoir aller faire les courses du mois ce samedi-là…, en allant manger un bout au centre et en reprenant le même trajet que la toute première fois ! À la différence près que cette fois-là, c’est moi qui m’exclama en disant à mes parents « oh ! vous avez vu toutes ces voitures ! Il y a de nouveau un match de basket ! Venez, on s’arrête vite fait ! ». Alors que je le savais très bien puisque je suivais leurs résultats et que je savais que tel gros match allait se dérouler ce soir-là…Et ayant les plus adorables des parents et comme je savais y mettre les formes…, mon souhait était exaucé. Par la suite, à force de répéter ce type de stratagème, mes parents ont très vite compris que je m’étais passionné pour cette équipe. Ils ont donc utilisé ce « moyen » pour me motiver à bien travailler à l’école et ils m’ont progressivement conduit aux matchs, jusqu’à me déposer avant le début et à aller eux faire une ballade dans Mulhouse et à revenir me chercher à la fin ! C’était parfait ! Sauf que ce qu’ils ne s’imaginaient pas…, c’est que j’ai profité au fur et à mesure de ces 2 heures de « liberté » en salle, pour me rapprocher petit à petit de ce groupe de supporters qui existait à l’époque au milieu de la travée haute du palais des sports ! Parce que ce groupe de supporters était le « 6ème Homme » de l’équipe, celui qui mettait l’ambiance et d’où partait les chants et les rythmes de tambours et de klaxons. C’est au milieu de ces supporters que toute l’énergie du palais des sports partait, que les vivas étaient lancés et que la pression sur les adversaires démarrait ! Et ainsi, c’est au travers de leurs contacts, les « Thierry, Chico, Christophe et autres » que je vivais ces matchs fous et ces ambiances endiablées ! Et petit à petit, j’ai sympathisé avec certains d’entre eux qui ont très certainement dû ressentir que j’avais « l’étoffe » d’un supporter passionné et c’est ainsi que je me souviens que certains ont proposé à mes parents de venir de temps à autre me chercher pour m’emmener à des matchs, histoire de « soulager » mes parents. Bref, il y aurait encore beaucoup à écrire… Toujours est-il que les « Dieux du Basket » ou du « Palais des Sports » (comme j’aime à le dire) m’ont happé à cette période et que c’est ainsi que je suis tombé dans le Basket et le supportérisme…Et croyez-moi, je suis heureux d’avoir pu vivre et connaître ces grands moments de Basket de cette période ! Des moments qui vous inspirent forcément de la nostalgie quand on vit par la suite des années Basket moins fastes à Mulhouse (entre rétrogradations, liquidations, reconstructions, etc…) mais qui vous donnent également la motivation et l’espoir de les revivre un jour ! Je serai peut-être « retraité » des tribunes d’ici-là, mais le plaisir sera intact à revivre cela !Toujours est-il que pour finir sur ce point, je rappellerai ce que j’avais dit la saison passée, lorsque nous avions fusionné avec le club de Pfastatt : « Pour ma part, c’est une belle histoire… Imaginez-vous que j’ai démarré en tribune, en apprenti supporter que j’étais, avec un certain… Jean-Luc MONSCHAU qui était le Grand Coach du MBC de l’époque et que je termine près de trente ans plus tard, en ambianceur de tribune que je suis devenu depuis, avec Jean-Luc MONSCHAU comme Grand Coach du MULHOUSE PFASTATT B.A. Pour moi, la boucle semble être bouclée ! Comme un signe de mes…  « Dieux du Basket ou du Palais des Sports » ! »

Tu as commencé par être président du club de Mulhouse, puis tu l’a été avec L’ UNCSB (Union Nationale des Clubs de Supporters de Basket) Officiel, justement, qu’est-ce que l’UNCSB, peut-tu nous le rappeler en quelques mots ? 

« L’UNCSB est une association de type loi 1901 créée en 1996 qui a pour objectif de défendre les intérêts des spectateurs supporters de basket, de promouvoir le fair-play et la convivialité dans les salles, de favoriser les échanges entre les clubs, et de représenter les associations de clubs de supporters auprès des instances du basketball (FFBB & LNB) et du Ministère des Sports. Aujourd’hui, ce sont 34 clubs de supporters qui y sont affiliés (6 clubs en LFB, 12 clubs en Jeep Elite, 7 clubs en Pro B, 8 clubs en Nationale et 1 club en Régionale). La première marque de fabrique et le leitmotiv de l’Union, c’est avant tout de maintenir et de developper des liens amicaux entre tous ces clubs de supporters. C’est un peu comme une famille ! C’est ce qui contribue à ce que les rencontres entre ces différents clubs soient chaleureuses et conviviales et que les ambiances dans nos salles de basket ne basculent pas dans des dérives qui peuvent exister ailleurs ! Ensuite, comme le dit l’adage : « l’Union fait la force !». C’est en regroupant nos voix au travers de l’Union que nous réussissons à faire passer des messages auprès des Instances Nationales et à obtenir des avancées utiles aux clubs de supporters (un exemple, parmi d’autres : l’intégration dans le règlement LNB, il y a quelques années de cela, du nombre de places accordées aux supporters adverses dans une salle de basket et l’usage d’un mégaphone par groupe de supporter).

Il nous arrive également, et ce n’est pas la partie la plus visible, de jouer un rôle de médiateur entre un club sportif et un club des supporters adhérent. Il faut admettre qu’il arrive de temps à autre que les relations entre ces acteurs, bien qu’elles aient été au beau fixe durant de nombreuses saisons, puissent évoluer (ou se détériorer) au travers de l’arrivée d’une nouvelle Direction qui remet en cause certains acquis historiques en mettant en avant un intérêt économique (quelques exemples : fin de la tenue de la buvette, fin de la tenue d’un stand boutique, fin de l’emplacement historique en tribune, fin du tarif préférentiel, etc…).

Sur ces points, nous n’avons pas la prétention d’affirmer que nous avons le poids pour faire influer une décision. Cependant, lors de situations récentes de ce type, avec l’appui des Instances que nous tenons informées des problématiques de terrain liées aux supporters, nous avons pu prendre contact avec les responsables des clubs sportifs concernés et jouer un rôle de médiateur qui a permis d’obtenir certaines contreparties pour les clubs de supporters concernés. C’est donc plutôt dans un esprit « gagnant/gagnant » que nous agissons. Et pour l’heure, les quelques dossiers traités ces dernières saisons ont débouché sur des accords qui ont été salués des différentes parties prenantes.

Enfin, je ne l’ai pour ma part pas encore vécu en tant que Président de l’Union, mais j’imagine que le jour où il se produira un incident grave avec des membres de l’un de nos clubs de supporters adhérent (exemple : un comportement d’un supporter qui « pète une pile en tribune » et qui provoque un fait de jeu consigné dans un rapport de match des arbitres) et qui conduira le clubs sportif et le club des supporters en Commission de Discipline de la FFBB, nous aurons également notre rôle à jouer pour soutenir le club des supporters incriminé.

Et à côté de tout cela, il y a également notre représentation au sein de l’INS (Instance Nationale du Supportérisme) depuis la parution de la Loi de Mai 2016 sur le supportérisme. À ce titre, il est intéressant de préciser que nous participons, aux côté de la FFBB, à tous les travaux qui sont menés par cette instance depuis 2017. Tous les acteurs des différents sports, Fédérations, Ligues Professionnelles et Associations nationales de supporters, y sont représentés. Nous allons travailler ces prochains mois, aux côtés de la LNB, au développement des Référents Supporters dans le Basket qui ont été mis en place dans chaque club sportif de Jeep Elite et Pro B et qui vont prochainement être formés à Paris. L’UNCSB sera un acteur dans ce dossier et œuvrera, dans le futur, avec tous ces référents supporters qui auront été mis en place. L’un des objectifs, parmi bien d’autres, sera bien évidemment de poursuivre ces belles relations entre clubs de supporters qui se rencontrent, instaurées et fédérées depuis une vingtaine d’années par l’Union et de les développer au travers de l’interaction entre les référents supporters des différents clubs sportifs qui seront amenés à se croiser. C’est un véritable réseau de contacts qui se déploiera ainsi dans les prochaines saisons, permettant de faire remonter des informations du terrain et de faciliter les déplacements et les accueils des clubs de supporters à l’extérieur.

Pour ma part, j’étais à la réunion de l’UNCSB en Novembre à Paris lors de cette grande journée de formation au siège de la LNB. »

Jérémie, un nouveau projet en vue qui progresse dont tu es l’un des principaux organisateurs :  Le Kop France Basket ! Qu’est-ce que ce projet ? En quoi cela consiste ? Quels sont vos objectifs ?

Photo : Shoot’Lo

« Comme je le disais en préambule dans une question précédente, c’est vrai que ce projet avance ! Et quel sacré et beau projet !

C’est pour ma part le dossier le plus important de cette prochaine saison. Celui sur lequel je me suis personnellement impliqué à fond depuis 2018. Un projet dans lequel j’ai accepté de prendre la Présidence et sur lequel je travaille de concert avec notre correspondant FFBB auprès de l’UNCSB, Monsieur Gérald NIVELON, élu au sein du Bureau Fédéral.

Cette nouvelle association représentant un club de supporters des Équipes Nationales de Basket, dénommée « KOP FRANCE BASKET », existe seulement depuis début Janvier 2019. C’est une « première » dans le Basket Français. En effet, nous sommes quelques pionniers à avoir décidé et osé nous lancer dans cette constitution, avec pour atouts de mettre en commun notre expérience dans le supportérisme (les membres fondateurs sont tous activité dans leurs clubs de supporters respectifs). Et comme cette nouvelle association est portée par des représentants de clubs adhérents de l’UNCSB, nous sommes tous attachés à faire en sorte que le KOP FRANCE BASKET puisse véhiculer en tribune la belle image des supporters français de Basket (Fair-Play, Convivialité, Respect, etc…), comme cela est de mise dans l’ensemble des clubs de supporters adhérents de l’Union. C’est aussi, pour conclure sur ce point, un gage de confiance qui doit rassurer tous les partenaires que nous tenterons de fédérer autour de ce projet, qu’ils soient institutionnels comme la FFBB mais également les futurs sponsors nationaux qui nous soutiendront.

Pour te faire un point rapide sur cette année de naissance, il faut retenir les points suivants :

  • Nous avons créé notre Logo, confectionné notre superbe Surmaillot et trouvé notre Slogan !

 Une fois le taming trouvé, le visuel de défini, le dress code de créer et l’association de lancée, nous avons pu nous lancer dans l’organisation des premiers rassemblements sous l’égide du « KFB » en tribune !

C’est ainsi que le KOP FRANCE BASKET a pu déjà participer à 4 rassemblements : 3 pour l’Équipe de France masculine (à Limoges, Nantes et Villeurbanne) et une pour l’Équipe de France féminine (à Charleville Mézières).

Autant de premiers rendez-vous qui ont permis d’offrir un beau soutien à nos équipes nationales et de montrer le réel apport que pouvait apporter notre club de supporters en terme de soutien et de contribution à l’animation de la salle, en relais du speaker animateur de la rencontre.

Pour tout te dire, j’ai encore en mémoire toutes ces personnes du public des différentes salles où nous étions et qui, à la fin du match, sont venues nous remercier de l’ambiance que nous avons mis et de notre faculté à les avoir fait participer dans les rythmes et les chants. Je crois que c’est la plus belle des marques qui soit, pour un groupe de supporters, que de s’entendre dire à la fin d’un match que nous avons été « au top » ! Sans oublier ces jeunes enfants qui sont également venus nous saluer avec leurs parents ou prendre des photos avec certains de nos membres et leurs tambours, comme pour immortaliser ces instants.

Bref, autant de petits signes qui me font dire, nous font dire, que nous sommes « dans le vrai » ! Et je pense pouvoir dire que tous les acteurs de la FFBB qui gravitent autour de ces évènementiels sont sur cette même longueur d’onde et qu’ils sont aujourd’hui convaincus du bienfondé de la chose, à savoir l’apparition de ce club des supporters.

Maintenant, au niveau des prochains objectifs, ils peuvent être placés selon 3  grandes échéances :

  • à très court terme, l’objectif principal de la prochaine saison est de poursuivre la montée en puissance pour finaliser un réel partenariat avec la FFBB. Le but étant de pouvoir aboutir d’ici fin Février 2020 à la signature d’une Convention qui liera nos deux structures. Avec comme leitmotiv que le KOP FRANCE BASKET puisse devenir ou être à moyen terme officiellement reconnu comme « LE CLUB DES SUPPORTERS DES ÉQUIPES DE FRANCE DE BASKET ».

NB :  Pour la parfaite information de tes lecteurs, saches que nous venons de nous réunir le 27/09/2019 au siège de la FFBB en présence de tous les interlocuteurs qui œuvrent autour des équipes nationales. Un beau moment d’échanges qui aura permis de faire un point sur ce projet, d’avoir la confirmation que les acteurs de la FFBB sont satisfaits du sérieux de notre démarche et de conclure que l’objectif d’une reconnaissance fédérale de notre club des supporters pourra se mettre en place dans les prochains mois !

  • à moyen terme, une fois cette reconnaissance obtenue de la FFBB, ce sera de pouvoir attirer des partenaires et de nous projeter sur la première grande échéance qui se déroulera en France et durant laquelle nous devrons être présents en termes de soutien : l’EURO BASKET FÉMININ 2021 !
  • et à plus long terme, le plus beau des objectifs sera d’être présents en masse pour ces magnifiques JO 2024 de Paris ! Nous avons 4 années devant nous pour nous roder et nous développer, avec l’appui de la FFBB, pour former d’ici là un superbe « KOP de France » qui saura répondre présent et être ce « 6ème Homme » de nos deux équipes de France, féminine et masculine ! A l’image, par exemple, de ce merveilleux KOP Lithuanien qui pousse avec passion et ferveur son équipe nationale depuis des années (nb : je les cite dans la mesure où j’ai eu la chance de vivre quelques matchs au sein de leur groupe en tribune lors de l’Euro 2015…).

En conclusion, avant d’arriver à cette dernière échéance, nous aurons d’ici là encore des « portes à ouvrir » et des « soutiens » à recueillir. Bref, beaucoup d’investissement au programme pour nos membres bénévoles ces prochains temps. Mais la passion et l’envie sont bien présentes. A nous de ne rien lâcher et d’y croire ! Mais comme dit, ce n’est pas pour rien que nous avons choisi notre slogan : « A cœur vaillant, rien d’impossi’Bleu ! ».

 Quels seront les prochains matchs où vous serez présents avec le Kop France ?

 « On va lancer notre année 2020 avec un mois de Février qui s’annonce chargé ! En effet, nous serons présents lors du Tournoi Qualificatif Olympique qui se déroulera en France du 6 au 9 février pour aller soutenir notre équipe de France Féminine !  Donc, si on veut pouvoir espérer voir notre équipe nationale féminine disputer les JO de Tokyo, il faudra se qualifier durant ce tournoi. La chance que nous avons, c’est que comme ce dernier se déroule à Bourges, qui est une terre du basket féminin, nous pourrons compter sur ce merveilleux public et leur club des supporters « ALLEZ TANGO » pour venir grossir les rangs du KOP FRANCE BASKET présent et donc réussir à offrir un superbe soutien à cette occasion !

Ensuite, nous serons présents lors de la première fenêtre internationale qualificative pour l’Euro 2021 de l’Équipe de France masculine qui se déroulera le Lundi 24 février en Vendée (France/Monténégro au Vendéspace).  Et comme cette fenêtre internationale est organisée avec un premier match prévu le vendredi 21 février en Allemagne et un second le lundi 24 février en France, nous sommes déjà en train de voir si nous pourrions être présents également pour ce premier match en Allemagne pour ce qui serait notre premier déplacement international en mode KOP FRANCE BASKET. Nous avons d’ores et déjà pris contact avec nos homologues supporters allemands que nous connaissons bien au niveau de l’Union, à savoir Ulli & Walter SCHELL de FANS RESCPECT FANS (une association allemande qui prône les mêmes valeurs que l’UNCSB en France). Il faut préciser que ces derniers sont également membres du Club des Supporters Officiel de l’équipe nationale allemande et qu’au travers de leur contact, nous allons pouvoir être très bien accueillis lors de cet éventuel déplacement. Ce qui donnerait lieu à de sympathiques échanges entre nos deux clubs de supporters et également de belles photos souvenirs. Je suis persuadé que pour un premier déplacement international, ce serait vraiment une belle première qui pourrait donner lieu à une belle communication de la part des deux Fédérations !

 Jérémie, l’équipe de France féminine a obtenu la médaille de d’argent, l’équipe de France masculine , la médaille d’argent également lors de leur dernière compétition , quels regards portes-tu sur les résultats de nos équipes France ?

« C’est une superbe dynamique sportive qui ne peut qu’être positive pour ce sport. Et si on rajoute à cela les premiers résultats positifs des équipes nationales évoluant en 3 x 3, cela démontre que le Basket français a de la ressource ! J’ai un peu plus de recul avec l’équipe de France masculine que l’on a suivi avec le KOP FRANCE BASKET en 2018. Ce qui m’a plu c’est d’avoir pu assister à ces matchs de qualification pour la Coupe du Monde et qui se sont déroulés avec une équipe « Bis ». Tous ces jeunes joueurs qui ont été appelés ont « mouillé le maillot » comme on dit dans nos tribunes et ils ont réussi la mission qui était de qualifier la Team ! Ça prouve qu’il y a en France une belle pépinière de jeunes joueurs sur laquelle on peut s’appuyer. Ensuite, lors de cette Coupe du Monde, ce qui je pense a été plaisant, c’est de voir à quel point l’osmose a pris dans ce groupe, avec un nouveau leadership de certains joueurs estampillés « NBA » qui ont parfaitement tenu leur rôle de « grand frère » dans l’équipe et qui ont su prendre leur responsabilité dans certains moments clés ! Alors Oui, on peut certainement être frustrés de cette 3ème place, surtout après avoir battu les USA, mais je pense que cela va être constructeur pour l’avenir. Ce que je retiendrai, c’est tout simplement qu’une équipe est née à cette occasion !

Pour ceux qui est des féminines, malheureusement nous n’avons pas pu les suivre en 2018, hormis un match à Charleville-Mézières où je n’avais pas été présent. J’ai tout de même suivi leur beau parcours à l’Euro jusqu’à la Finale. Sur les 4 derniers championnats d’Europe, on est tout de même à chaque fois en Finale ! C’est certes frustrant d’échouer à chaque fois à ce stade mais c’est tout de même une belle preuve que le Basket féminin est au Top à l’échelle européenne ! Là aussi, cela prouve que la formation française est positive.

Avec la montée en puissance du KOP FRANCE BASKET en 2019, j’ai personnellement hâte de pouvoir aller prochainement soutenir cette belle équipe lors de ses échéances en France avec nos membres et tous deux qui voudront nous rejoindre, à commencer par ce TQO de Février 2020 ! Cela annonce de beaux moments de soutien, comme ceux que nous avons vécu avec les masculins ! Avec peut-être, et je dirai même certainement, cette « touche féminine » qui sera encore plus forte en terme de « communion » entre les joueuses et ses supporters ! »

Pour conclure cette belle interview, aurais-tu des dédicaces et remerciements à faire ?

« Ma dédicace va s’adresser à notre ami Serge LEJEUNE, actuel Secrétaire de l’Union Nationale des Clubs de Supporters et qui a été, avec son épouse et ses deux filles, un membre fondateur de l’Union en 1996.
Serge se bat aujourd’hui avec tout le courage qu’on lui connaît contre la maladie. Je sais qu’il a déjà vécu ce genre d’épreuve par le passé qu’il a réussi à surmonter. Sa force et son leitmotiv durant toute sa vie, sa carrière professionnelle et associative ont toujours été de « ne rien lâcher », comme il aime à nous le rappeler régulièrement !
Alors je voudrais juste profiter de cet instant pour lui écrire que nous sommes TOUS en pensées avec lui dans cette période délicate et que toutes ces ondes positives doivent être autant d’éléments qui pourront venir renforcer son moral de battant !

Pour ceux qui est des remerciements, je les adresserai en priorité à mon épouse et à mes enfants qui « supportent » depuis toutes ces années ma passion « dévorante » dans ce milieu des supporters de Basket et qui me permettent de me consacrer sur nos temps libres à tous ces projets. Ce n’est bien souvent qu’au travers de petits instants comme celui-ci que l’on a le temps de mesurer la chance que l’on peut avoir. Et j’ai vraiment beaucoup de chance à ce niveau-là !
Pour les autres remerciements, ils seraient trop longs ! Je dirai simplement qu’ils s’adressent à toutes celles et ceux qui de près ou de loin m’ont fait confiance depuis toutes ces années et qui, grâce à leur engagement à mes côtés, ont permis de mener à bien ou de faire avancer tous les projets dans lesquels je me suis engagé. »

Vous aussi, rejoignez le Kop France ! Toutes les infos sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/kopfrancebasket/?epa=SEARCH_BOX

KOP FRANCE BASKET à Villeurbanne du 15 au 17/08/19

Le KOP FRANCE BASKET était présent à l'Astroballe de Villeurbanne du 15/08/2019 au 17/08/2019 pour soutenir la TEAM FRANCE BASKET à l'occasion de ses 3 derniers matchs de préparation en France avant son départ pour la Coupe du Monde en Chine.Retour en vidéo sur les "Highlights" du KFB en tribune, de quoi se replonger dans l'ambiance de notre tribune et du beau soutien offert durant ces 3 jours à notre Team France !Des instants magiques comme on les connaît dans nos divers clubs de supporters, avec toute cette passion, cette énergie et cette envie de tout donner pour ses couleurs !Et des moments forts sympathiques et conviviaux entre supporters de différents clubs qui s'unissent le temps d'un évènementiel autour des Équipes de France avec la même passion et partagent leurs expériences de tribune et d'animation au service d'un soutien collectif rythmé et appuyé.Nous profitons également de cette vidéo pour remercier les représentants présents des clubs de supporters de Blois (La Ruche), Boulazac (Les Gouyats), Le Mans (Les Félins), Mulhouse (Kop 2001), Nanterre (Les Dunkers), Villeneuve d'Ascq (Les Z'hurlants), Villeurbanne (Les 3A), ainsi que les supporters non affiliés à des clubs de supporters qui se sont inscrits à nos côtés, sans oublier tous les spectateurs de la tribune qui ont participé à cette ambiance en suivant nos chants et nos rythmes !Un soutien qui sera marqué, comme le veut la tradition dans chaque club des supporters, par un "Salut au KOP" des Joueurs à la fin de chacune des 3 rencontres. De petits instants rapides de communion avec la Team qui sont des moments très attendus de tous les Fans !Notre manière également d'envoyer, au travers de ces "tapers dans les mains des joueurs", des ondes positives à nos valeureux joueurs qui vont aller disputer cette Coupe du Monde en Chine !Comme pour leur témoigner que tous les Supporters Français de Basket seront derrière eux durant cette compétition !ALLEZ LES BLEUS ! ON CROIT EN VOUS !Et comme le dit le Slogan du KOP FRANCE BASKET :À COEUR VAILLANT, RIEN D'IMPOSSI'BLEU !!!

Gepostet von Kop France Basket am Montag, 19. August 2019

 

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer