Jean-François Kebe : “Il faut continuer à gagner des matchs si l’on veut croire au maintien….!”

11 février 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Doublure de B.A Walker depuis deux ans, très fort défenseur sur la balle, Jean-François Kebe, a élargi son registre offensif depuis son arrivée à Saint-Quentin où il réalise cette année une belle saison malgré des résultats compliqués à l’heure pour son club, qui lutte pour le maintien en ProB ! Après une fracture du tibia lors des playoffs de N1, il a su revenir petit à petit pour retrouver le terrain et réalise donc une très belle saison en ProB ! Comment se sent-il physiquement et mentalement, ses objectifs, la clé du maintien avec St-Quentin, il s’est confié et évoque également le décès de Kobe.B. Interview inédite.

Photo : miko missana

Salut Jeff, comment vas-tu mentalement, physiquement ?

“Physiquement, je me sens bien, mentalement c’est vrai que ce n’est pas facile parce que l’on est pas à la place que l’on espérait, après il reste encore une quinzaine de matchs ce n’est pas finit, mais quand tu vois comment tu vis les deux dernières saisons en N1 de Saint-Quentin avec beaucoup de victoires plus une montée en ProB, c’est plus compliqué à accepter cette année avec cette saison, de ne pas gagner aussi souvent mais sinon mentalement personnellement, je suis assez frai pour faire une belle seconde partie de saison. Dans l’équipe, je me sens bien, j’ai un rôle qui n’a fait que de progresser ses trois dernières années, c’est vrai que cette année j’ai beaucoup de responsabilités, que ce soit dans le leadership, sur ou en dehors du terrain dans la vie de groupe, ça me permet aussi d’évoluer dans la vie de tous les jours donc c’est positif.”

Quel bilan fais-tu de la première partie de saison de ton équipe ? Que manque t-il à St-Quentin pour jouer plus haut selon toi ?

“Ce qui manque je dirais, c’est le fait d’être constant et un peu de réussite car on a eu des matchs vraiment très serrés que l’on aurait dû gagner et que l’on a perdu, si on les gagne, ça change les choses. Après oui, c’est vraiment de la constance, être capable de répéter des efforts pendant 40 minutes puisque parfois on fait de bons matchs, on a de bonnes séquences mais il suffit d’un tournant pour que l’on perde la rencontre.”

Sur un plan personnel, comment juges-tu tes performances ?

“Moi personnellement, je suis un joueur d’équipe donc c’est compliqué de se mettre en avant et de mettre ses performances individuelles surtout quand on perd. Après je suis réaliste, je sais qu’en terme de statistiques et en terme d’impacts, c’est la meilleure saison de ma carrière et individuellement c’est une bonne saison mais je pense que je peux faire mieux, je vais continuer à travailler pour faire mieux.

Jeff, Saint-Quentin a pour objectif de se maintenir en ProB, quelle va être la clé pour réussir à vous maintenir ?

“Pour commencer, il va falloir gagner des matchs en étant constant et en étant capable d’enchaîner les efforts pendant 40 minutes, après il n’y a pas de secrets, il faut gagner et faire une série, nous ne sommes pas encore largués mais nous ne sommes pas non plus tous prés.”

Récemment, il y a eu quelques changement à St-Quentin, notamment le départ de Lamine Kanté et du nouveau coach, l’arrivée d’Ywen Smock, est-ce difficile de gérer ses modifications dans l’équipe ?

“C’est compliqué, oui, car Lamine.K déjà est un joueur qui était là les deux dernières saisons avec nous donc forcément, ça fait chier, c’est un pote qui part, c’est toujours embêtant mais c’est pour lui et ça fait parti du métier, après c’est vrai qu’il faut revoir les systèmes, et bien intégrer Ywen pour qu’il se sente bien dans l’équipe pour qu’il puisse nous apporter le plus vite possible ses qualités.

c’est vraiment quelqu’un avec qui je m’entendais bien….”

Tu parles de Lamine.K, tu étais ami avec lui en dehors ?

“Oui ! Lamine c’est un joueur, une personne que je connaissais avant St-Quentin, déjà lors de sa première venue à St-Quentin, il était venu dés le début de saison parce que l’on avait des blessés, il a fait toute l’année dernière avec nous, donc oui, presque trois ans avec lui, et je le connaissais déjà lorsque j’étais à Nantes, il était à Poitiers, on a beaucoup d’amis en commun, c’est vraiment quelqu’un avec qui je m’entendais bien.”

Que penses-tu maintenant de l’arrivée du nouveau coach Julien Mahé à St-Quentin ?

Photo : miko missana

“C’est arrivé assez rapidement, c’est un coach avec des similitudes et des différences avec l’ancien, Thomas Giorguitti, mais il est là pour créer une nouvelle dynamique, il est encore assez tôt pour voir tous les changements mais il y en aura.”

Jeff, on va évoquer un peu Jérôme Navier, qui est maintenant coach du PB86, et qui a fait monter St-Quentin en ProB, et donc que tu as connu, quels regards portes-tu sur l’arrivée de Jérôme à Poitiers ?

“Cela s’est passé vraiment vite, c’était pendant la trêve, au début j’ai été surpris, ensuite j’ai vu que c’était confirmé mais je pense que c’est une bonne opportunité pour lui, il le mérite vraiment, c’est quelqu’un qui va apporter beaucoup de bonnes choses à Poitiers et je n’ai pas de doute sur les prochains résultats du PB avec lui.”

Justement pour toi, voir Jérôme.N à Poitiers, dans la course au maintien, tu n’as pas peur ?

“Je n’ai pas peur, oui et non, Poitiers est un concurrent direct mais tout le monde a des concurrents, dans tous les cas, il faut que l’on essaie de gagner tous les matchs donc voilà, après je sais ce qu’il peut apporter à Poitiers et je sais que le PB va se reprendre sur la deuxième phase, ça sera à nous d’en faire autant pour laisser le PB derrière nous.”

Quel est ton objectif personnel ?

“Clairement, mon objectif c’est de continuer à progresser, je ne me prends pas trop la tête mais sur le long terme, c’est de jouer le plus haut possible, si il y a des portes qui s’ouvrent pour jouer en Jeep Elite, ça serait déjà un bel aboutissement même si je sais que cela passe par de la constance et de part beaucoup de travail et part les résultats de mon équipe, je n’ai pas de clubs qui me fait rêver après c’est moi qui un objectif sur ma carrière, je sais que j’ai encore beaucoup de choses à prouver, il faut que je progresse encore pour que cela arrive.”

Jeff, il y a quelques jours, le monde du basket a vu le décès malheureux de Kobe.B, quels regards portes-tu sur ce joueur ?

“Kobe.B, je ne le connaissais pas à titre personnel, c’est une idole pour tous les basketteurs pros de notre génération, c’est quelqu’un avec qui on a grandit, on l’a vu gagner des titres, c’est quelqu’un qui inspire beaucoup, on l’a vu se blesser et revenir encore plus fort, c’est vraiment une idole et le fait qu’il soit parti aussi tragiquement, c’était quelque chose de bizarre, on avait l’impression de le connaître personnellement, c’était pas le cas mais il a tellement inspiré les basketteurs de notre génération de part son travail, sa façon d’être et de penser, que c’est très bouleversant de le voir partir comme ça dans de telles circonstances avec sa fille, on pense fort à toute sa famille et ses amis.”

Un grand Merci à Jeff Kebe pour l’interview !

Photos : Miko Missana

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !