« J’ai aussi soigné des joueurs comme Jo TSONGA…. »

Au sein du Poitiers Basket 86, il y a les coachs, les joueurs mais également l’équipe médicale composée notamment de Denis Laurens. Il est le masseur et kiné officiel du club. Quel est son parcours et qui est-il vraiment ? 5by5 a eu le plaisir de le rencontrer. Interview inédite

Salut Denis, Présentes toi en quelques mots ?denis kiné

« Je m’appelle Denis LAURENS, j’ai 53 ans, je suis masseur kinésithérapeute depuis 2007 au PB86. »

Quel est ton parcours ?

« Je suis kiné depuis 1990 à Poitiers. Mon parcours est atypique : Avant d’être kiné j’ai passé 4 ans à la fac des sports et  j’ai obtenu une maitrise STAPS ainsi qu’un diplôme de préparateur physique. En somme j’ai faillit être professeur d’EPS. Ensuite j’ai passé le diplôme de kiné. »

Tu fais parti de l’équipe médicale du PB86, comment en es-tu arrivé là ? 

« Je suis arrivé au PB86 en 2007. Lorsque Ruddy Nelhomme est venu, il m’a demandé si j’étais intéressé : j’ai accepté tout de suite car très jeune,  j’avais fait du basket donc naturellement je l’ai suivi.
Avant cela j’ai « bourlingué » dans d’autres sports comme l’athlétisme au pôle France avec Gérard Lacroix, en équipe de France de canoë kayak de descente. J’ai passé 12 ans au CREPS de Boivre où je me suis occupé de la préparation physique des jeunes basketteurs du PCBB à l’époque mais surtout au pôle France de tennis avec à sa tête Dominique POEY Patrick LABAZUY où j’ai aussi soigné des joueurs comme Jo TSONGA, Gilles SIMON, Nicolas MAHUT. »

Est-il difficile d’être kiné au sein d’une équipe sportive ?

« Avec l’expérience acquise dans ces différentes disciplines, on connait les besoins de chaque sportif. Il suffit de s’adapter à chacun en fonction de leur pratique. Ensuite il faut être disponible, être à leur écoute pour comprendre comment une blessure arrive et mieux la soigner. »

Exerces-tu ta profession pour d’autres clients ? 

« Dans la semaine oui,  je travaille dans un cabinet. »

Quels rapports as-tu avec les joueurs ? 

« Il faut être très disponible comme je l’ai dit, savoir les écouter. Il est indispensable d’12391946_883278805118670_40468121745159660_nêtre proche d’eux pour que la confiance existe. Quand de nouveaux joueurs arrivent (en particulier avec les Américains) avec leur expérience et leurs habitudes, il faut bien connaitre leurs points forts et leurs points faibles. Il est aussi indispensable de leur montrer notre savoir faire pour qu’une complicité existe et pouvoir anticiper les moindres problèmes. »

Quelle a été pour toi l’une des blessures d’un joueur les plus importantes qui t’a marqué ?

« Sans aucun doute Tommy GUN : à Lawson BODY, il avait eu une très grosse déchirure à la cuisse. Avec Ruddy, on envisageait de l’arrêter au moins 6 semaines. Pendant toute la semaine, je l’ai soigné 2 fois par jour. Tommy voulait absolument jouer. Il n’a jamais aussi bien joué ce soir là même si à chaque course ou dribble je pensais qu’il allait s’écrouler ! »

Comment prépares-tu un match en tant que kiné d’un club ?

« Je strappe certains pour prévenir les entorses de chevilles, je masse ou j’étire les jambes ou le dos en fonction de leur demande. C’est un programme personnalisé. Avec le temps,  je connais les besoins de chacun des joueurs. Ensuite pendant le match je m’occupe de fournir bouteille d’eau et serviette et intervenir si un problème arrive en collaboration avec le médecin. Après le match si un problème est venu au cours de la partie, je commence déjà le soin et je le poursuis souvent le week-end. »

Propos recueillis par 5by5.fr ( Mallory )

10/03/2016

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Mathys Mbaye : « Je n’ai pas de mots, simplement que je me sentais moi-même. Merci à mon équipe… »

Capitaine de l’équipe U15 du PB86 qui vient de remporter le titre de champion de ...

Du mouvement à Lusignan en ce mardi 1 mai !

En ce mardi 1 mai 2018, le pôle sportif Mélusin de Lusignan a eu le ...