Hugo Suhard : “Quand tu es dans ce cercle là, c’est compliqué, la pièce ne tombe jamais de ton côté…”

8 avril 2019

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Aix-Maurienne est le deuxième club pros de sa carrière après l’ABC Angers où il était un meneur référencé de NM1. Un peu timide pour sa première saison l’année passée à Aix-Maurienne, Hugo Suhard a beaucoup travaillé et progressé, ce qui lui a permis de franchir un cap. Né à Toulouse, le joueur de 26 ans, a eu le plaisir de nous parler de ses performances, de la saison compliquée de son club actuel en ProB ainsi que de son avenir. Interview inédite.

Photo : François Pietrzak

Salut Hugo, peux-tu nous rappeler ton parcours ?

“J’ai commencé le basket à Toulouse, j’ai joué à Nanterre où j’ai fait ma formation en tant que cadet, ensuite j’ai fait une année d’aspirant pros avec la ProB et la NM3, j’ai par la suite fait une année en NM3 à Recy Saint-Martin qui est maintenant en NM1, j’ai continué à Angers en NM1 et en ProB et maintenant je suis à Aix-Maurienne en ProB depuis deux ans.”

Justement, deuxième saison à Aix-Maurienne, qu’est-ce qui t’avais motivé à y rester ?

“La fin de ma première saison là-bas s’était bien passée, on n’était sur une note plus que positive, il y avait une bonne partie du groupe avec lequel je m’entendais bien qui y resté donc je me suis dit, pourquoi ne pas continuer l’aventure.”

Une saison plutôt compliquée cette année pour Aix-Maurienne, quels regards as-tu sur les résultats, quel est ton avis ?

“On a bien commencé puis le fait de bien commencer a caché les lacunes que l’on avaient puis ensuite on a enchaîné les blessés, ce qui ne nous a pas aidé, puis on est entré dans une sorte de cercle vicieux, quand tu commences à perdre, tu doutes. C’est comme si Poitiers avait perdu contre nous (ce soir), des matchs où l’on perd de très peu, on n’en a fait beaucoup, face à Nancy, face à Roanne, on perd juste à quelques minutes du terme, on craque vraiment à la fin, quand tu es dans ce cercle là, c’est compliqué, la pièce ne tombe jamais de ton côté, c’est ce qui a fait que l’on a enchaîné les défaites.”

Si l’on parle de toi, comment juges-tu tes performances et ton temps de jeu à Aix-Maurienne ?

“Je juge mes performances en étant plus régulier que l’année dernière, je pense aussi que je suis un peu plus fort, l’an dernier j’ai eu un petit  temps d’adaptation, quand tu sors d’un club où tu passes 30 à 35 minutes en moyenne sur le terrain à un autre où tu sors du banc, j’ai eu du mal et je commence à m’y faire un peu plus.”

j’aime bien faire rire un peu tout le monde, apporter de la joie de vivre pour que tout le monde se sente bien et accepté dans l’équipe

Quel est ton rôle dans ce club ?

“Dans les vestiaires, maintenant je commence à avoir un peu d’âge donc j’essaie d’encourager les plus jeunes et de leur donner des conseils avec l’expérience que j’ai, j’aime bien faire rire un peu tout le monde, apporter de la joie de vivre pour que tout le monde se sente bien et accepté dans l’équipe et mon rôle sur le terrain, c’est de sortir du banc, d’apporter de l’énergie, de la défense, de l’organisation, et de mettre un peu de points en attaque.”

Une saison compliquée pour ton équipe dû notamment aux blessures comme tu nous l’a expliqué, D.J Richardson a été longtemps blessé justement avant de revenir il y a peu de temps sur le terrain, un joueur important pour Aix-Maurienne,qu’apporte t-il au groupe ?

“Il apporte de la folie, du talent, c’est un finisseur, c’est un artiste, un showman comme tu veux (rire). Il fait son truc, il peut mettre des paniers de fou. Son talent nous a bien aidé en début de saison et depuis qu’il est revenu il nous apporte beaucoup, après c’est pas tout non plus, on ne peut pas dire que l’on gagne quand il est là et que l’on perd quand il n’est pas là, nous sommes un groupe, nous sommes un collectif mais c’est vrai qu’il amène un plus à l’équipe.”

Photo : François Pietrzak

Avant le match contre Poitiers, Aix-Maurienne avait remporté deux rencontres consécutives et avait donc repris confiance, qu’est-ce qui a manqué à Poitiers pour enchaîner ?

“Une première mi-temps, on a vraiment mal joué en première mi-temps, ensuite on a bien repris en seconde période, on revient de loin en seconde mi-temps où l’on est mené de 19 points. Après à la fin, nous n’avons pas d’adresse puis Poitiers a mené tout le match, il mérite la victoire, ça aurait fait plaisir que l’on gagne, c’est vrai, ça aurait été un bel holp-up quand même.”

Objectif maintien pour Aix-Maurienne ?

“Ah oui, c’est clair, objectif maintien, il ne faut pas faire de faux pas, il y a Caen qui a gagné contre Chartres, Denain qui vient de battre Orléans à Orléans, on a pris Caen, on a pris Chartres, c’était primordial mais il faut continuer, il va falloir prendre Denain et aller chercher d’autres victoires. Pour cela, nous faisons appel à nos supporters, merci à eux de nous encourager comme ils le font !”

Personnellement, Vas-tu/penses-tu rester à Aix l’année prochaine ?

“Je ne sais pas encore, on verra ça à la fin de la saison.”

Un grand Merci à Hugo pour cet entretien et au club d’Aix-Maurienne pour son soutien !

Photos : François Pietrzak

 

 

 

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !