Gaëlle Spadiliero : ” J’ai simplement hâte de retrouver le terrain et mes coéquipières…”

13 novembre 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Salariée et joueuse en Nationale 2 à l’As Tullins-Fures, Gaëlle Spadiliero, 30 ans a tout simplement hâte de retrouver le terrain ainsi que ses coéquipières, elle a qui a commencé le basket à l’âge de 7 ans à l’AL Echirolles et qui a pour objectif d’apporter sa pierre à l’édifice pour aider son club à grandir après avoir connue trois fois, les ligaments croisés ! Retour avec elle sur son parcours, sur ses performances, sur ce nouveau confinement puis sur ses objectifs ! Interview inédite 5by5

Photo : LSD

Salut Gaelle, rappelles nous qui es-tu ? situation basket ? 

“Bonjour, je m’appelle Gaëlle Spadiliero, j’ai 30 ans, je suis salariée du club et joueuse en Nationale 2 à l’AS Tullins-Fures.”

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce sport là et puis, racontes-nous ton parcours par la suite ? 

“Je suis issue d’une famille de basketteurs, et j’étais très souvent au bord des terrains. Je me suis donc orientée vers ce sport assez naturellement et j’ai très rapidement accroché avec le collectif, le sens du partage et l’esprit de compétition.
Concernant mon parcours sportif, j’ai commencé vers l’âge de 7 ans à l’AL Echirolles. J’y ai fait toutes mes années d’école de basket et j’ai ensuite rejoint l’Etoile de Voiron en U13. A Voiron j’ai effectué tout mon cursus jeune en Championnat de France puis je suis arrivée à Tullins lors de la première année Seniors.

Quel bilan fais-tu de ce parcours ? Positif ? Négatif ? Pourquoi ? Qu’en retiens-tu ?

“Le bilan est plutôt positif. Je garde d’excellents souvenirs et j’ai fais de très belles rencontres dans tous les clubs où je suis passée. Lorsque je suis arrivée à Tullins, l’équipe évoluait en R2 et c’était donc inespéré pour moi d’atteindre la Nationale 2 un jour, d’autant plus que je n’ai pas été épargnée par les blessures entre temps…Mais individuellement, j’ai su rebondir à chaque fois et j’ai grandi avec le club qui lui, s’est également très bien structuré au fil des saisons !”

Sur un plan personnel, comment juges-tu tes dernières performances ?

“Le dernier match remonte à quelques semaines…Le groupe a été fortement renouvelé et le début de saison a été compliqué d’un point de vue comptable. On avait besoin de temps et de travailler pour trouver des automatismes. Juste avant le confinement, on était en train de trouver notre rythme et de remonter la pente avec deux belles victoires face à Voiron et Charnay.
Le travail commençait a payer puis nous avons été coupé dans notre élan…”

Comment vis-tu le confinement ? Que fais tu ? Peux-tu t’entraîner chez toi ?

Je me doute encore une fois que malheureusement, le confinement sera plus long que prévu. Ce n’est pas une situation facile à gérer mais on s’adapte. Il faut essayer de s’entretenir un peu comme on peut, avec nos moyens malgré la grande incertitude qui plane sur la suite de la saison. Actuellement, on ne sait pas si on va reprendre et quand… Mais il faut se tenir prêt!
J’avoue que mes journées ne sont pas surchargées, mais globalement, un peu de sport, Netflix, des visios de temps en temps
.”

Photo : William Marrais

Quels sont tes objectifs à court et long terme dans le basket ?

A titre personnel, l’objectif sera déjà de faire le maximum et d’apporter le plus possible pour décrocher le maintien en NF2 cette saison.
Professionnellement, continuer à apporter ma pierre à l’édifice pour aider le club à grandir encore
!”

As-tu une autre passion autre que le basket ?

“Pas de passion particulière, mais j’aime bien bouger, faire un peu de shopping, suivre d’autres sports que le basket. Dès que j’ai du temps de libre je le passe généralement avec mes amis ou ma famille.”

As-tu une joueuse modèle ?

“Non, je n’ai pas une joueuse en particulier mais je suis beaucoup de matchs de Ligue Feminine et il y a pas mal de très bonnes joueuses dans le championnat de France. Céline Dumerc évidemment, j’aime beaucoup Marine Johannes, Julie Allemand..”

Pour finir, aurais-tu des dédicaces et remerciements à faire ?

“Même si c’est maintenant derrière moi, je remercie toujours les kinés et préparateurs physique qui m’ont supporté et très bien pris en charge pendant tout ce temps et qui me permettent d’être toujours sur les terrains !
Et sinon, j’ai simplement hâte de retrouver toutes mes coéquipières et que l’on puisse poursuivre notre saison ! “

Un grand Merci à Gaelle.S pour cette interview

Photos : Le Sport Dauphinois / William Marrais

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !