Fiona Cordella : « En tant que coach, mon objectif premier est de continuer à faire progresser mon équipe…. »

21 décembre 2018

Partagez cette actu !

Deux finales de Coupe de la Vienne avec ses joueuses de l’Asptt en tant que coach, bilan plutôt positif pour Fiona Cordella, 24 ans qui vient de l’Essonne en région parisienne avec sa grande passion pour le basket et notamment dans le coaching. Son objectif dans ce domaine est simple, continuer à faire progresser son équipe. Mais connaissez-vous réellement son parcours, son rôle précis au sein de l’Asptt ainsi que ses objectifs personnelles en dehors du basket ? Elle s’est confiée pour 5by5.fr

Salut Fiona; peux-tu nous parler de toi, qui es tu ?

« Je m’appelle Fiona Cordella, j’ai 24 ans, je viens de l’Essonne en région parisienne. J’ai une licence Staps Spé APAS et je suis arrivée sur Poitiers il y a deux ans pour obtenir un Master Staps en ingénierie de la Rééducation. J’aimerais ensuite travailler en centre de rééducation et créer mon auto-entreprise centrée sur l’Activité Physique Adaptée. »

Parles-nous de ta passion pour le basket puis ton parcours ?

« J’ai commencé le basket à l’âge de 6 ans. Le basket est une passion familiale côté maternel… j’ai débuté le basket au club de Thiais (94), où j’étais la seule fille dans l’équipe. A l’âge de 7 ans, j’ai intégré le club d’Athis Mons, qui avait une équipe poussine. J’y ai passé 12 saisons passant par les sélections départementales individuellement, par plusieurs titres de championne région et deux phases finales du Tournoi de la Mie Câline, mais aussi de nombreuses Coupes de L’Essonne gagnées et une participation en Coupe de France en cadettes.. A l’âge de 17 ans, j’ai obtenu un double surclassement pour pouvoir jouer en Nationale 3 de temps en temps. J’étais également arbitre officielle très jeune. C’est à l’université que j’ai commencé à coacher au Club de Saint Michel Sur Orge, en étant adjointe de Patrice Zonzon, coach des U17 F France à l’époque. J’ai ensuite continué dans le coaching jusqu’à mon arrivée à Poitiers où j’ai pris les U15 Filles de l’Asptt. »

Aujourd’hui, tu es joueuse à l’Asptt et coach des filles U18 de l’Asptt, peux-tu nous expliquer plus précisément tes différents rôles ?

« Cette année, j’ai laissé en priorité mon coaching de mes U18 Filles plutôt que de jouer vis-à-vis de ma blessure au genou l’été dernier. Mon rôle principal en tant que coach, c’est de développer mes joueuses individuellement et collectivement techniquement surtout. »

Qu’est-ce qui t’intéresse justement dans ce rôle de coach ?

« Ce qui m’intéresse dans ce rôle de coach, c’est de leur donner les savoirs que j’ai pu avoir avec mes anciens coachs étant jeune, c’est d’être derrière elles pour les faire progresser, pour les faire mûrir. Qu’elles se donnent à 300% à chaque match et qu’elles ne regrettent rien à chaque fin de matchs. »

L’Asptt, pourquoi avoir choisi ce club ?

« En arrivant à Poitiers pour mon Master, j’ai regardé sur Internet les différents clubs de Poitiers et c’est l’Asptt que j’ai trouvé en premier, le feeling est passé tout de suite avec Olivier Morel, ancien président qui cherchait également un coach pour les U15 Filles. C’est ma troisième saison à l’Asptt avec la même équipe (U15F ,l’an passé, U18F cette année), je me sens bien dans ce club familial (j’y ai même effectué un service civique l’année dernière) , et mon équipe est comme une « deuxième famille » avec les filles et leurs parents. »

Le coaching reflète sûrement les résultats certes mais ce sont les joueuses qui font le plus gros du travail ! »

Et avec ce groupe filles de l’Asptt, tu totalises quand même deux finales en Coupe de la Vienne, Félicitation ! Quel bilan fais-tu en général en tant que coach ? Pourquoi ?

« Oui deux finales de Coupe de la Vienne avec les filles, deux bonnes saisons précédentes également, j’aime ce groupe et ce qu’il en ressort, avec des nouvelles chaque saison, même si ce sont des filles et que parfois elles sont énervantes..(rire).
Le groupe est soudé et motivé. Le coaching reflète sûrement les résultats certes mais ce sont les joueuses qui font le plus gros du travail ! »

Fiona, on t’entend parfois contester des décisions arbitrales sur le bord du terrain, peux-ton dire que ça fait parti de ton personnage ?

« En général, je suis plutôt posée et sans prise de tête, donc non ça ne fait partie de mon personnage dans la vie quotidienne. Au basket, ce n’est pas pareil, c’est ma passion !
En ayant été arbitre officielle, je sais que c’est parfois dur de prendre les décisions en match, nous ne sommes pas parfaits donc en tant que coach quand je ne suis pas d’accord avec la décision de l’arbitre, je la conteste mais cela reste bon enfant, et en plus l’arbitre a toujours raison ! »

Quel est ton objectif dans le basket en tant joueuse et/ou coach ?

« En tant que joueuse, je n’ai pas d’objectif réel, juste continuer à me faire plaisir en jouant. En tant que coach, mon objectif premier est de continuer à faire progresser mon équipe et ensuite pourquoi pas finir première en deuxième phase de championnat et refaire une 3ème finale de Coupe ! »

Pour finir, aurais-tu des dédicaces à faire ?

« J’aimerais remercier ma famille, mes parents, mes deux sœurs, Alison, et ma merveilleuse « Team Chaudière » de me supporter au quotidien ! Et je fais également une dédicace naturellement à mon équipe U18F, leurs parents, mes anciens coachs et anciennes coéquipières sans qui je n’en serais pas là aujourd’hui ! »

5by5.fr remercie Fiona Cordella pour son interview ! Réagissez à cet article #5by5

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !