Fabien Romeyer : “On espère des jours meilleurs…”

Arrivé à Aix-Maurienne cette saison en provenance de Vichy, Fabien Romeyer fait le point sur la situation de son équipe après la défaite à Poitiers. De ses débuts de coach à Saint-Etienne jusqu’à son arrivée à Aix en ProB, il s’est confié exclusivement à 5by5.fr dans une interview, il remercie également toutes les personnes qui l’ont amené à ce qu’il fait aujourd’hui.”

Salut Fabien, rappelles-nous ton parcours de coach ?

“J’ai commencé comme assistant à Saint-Etienne avec Pascal Thibaud, j’ai travaillé longtemps par la suite avec Alain Thinet pendant 4, 5 ans, on formait  un vrai binôme, il m’a laissé m’exprimé totalement, et je dois beaucoup à ses deux personnes là, Pascal qui a été très bon formateur pour moi et Alain également, c’était une vrai chance de pouvoir apprendre et travailler avec eux. Lorsque qu’Alain Thinet est parti, on m’a proposé de récupérer l’équipe pros de Saint-Etienne qui évoluée à ce moment là en ProB. Suite à des soucis financiers, le club est descendu administrativement en N1. Après cela, je suis allé à Lille pendant deux ans, puis quatre ans à Vichy avec la J.A.V et aujourd’hui j’entraîne Aix-Maurienne.”

Pour quelles raisons avoir choisi d’aller à Aix-Maurienne ?

“J’avais déjà eu quelques contacts auparavant, et je connais assez bien le club puisqu’étant originaire de Saint-Etienne, on s’est affronté. je connaissais déjà les dirigeants qui sont des dirigeants emblématiques, il y avait des valeurs communes qui me plaisaient, ce sont les raisons pour lesquelles j’ai signé à Aix. Maintenant, on sait les difficultés de l’équipe, on connait nos limites financières mais on essaye de trouver des solutions communes en avançant progressivement..”

Comment expliques-tu ce début compliqué de ton équipe ?

“Début de saison compliqué car dés le départ nous avons tardé à prendre le poste 5, de plus nous avons du faire face à des joueurs blessés, Devin Sweetney qui a été arrêté plus de quatre semaines lors de la préparation. Gide Noel qui s’est fait opéré et ce n’était pas prévu, son remplaçant Kévin Corre qui a repris qu’en début de semaine et également un autre joueur du groupe qui s’est blessé à l’échauffement au niveau de l’adducteur, il s’agit de Karl David Nkoukou  nous avons des difficultés dans le secteur intérieur, sans oublier qu’il y a eu le prêt de Madiop Ndiaye à un club de N1, et j’espère ne pas avoir perdu Kévin Mendy suite à son match à Poitiers tout comme Hugo Suhard.”

Que manque t-il à Aix-Maurienne pour réellement décoller dans ce championnat selon toi ?

“Une Victoire !!!! Quand on est coach, on s’intéresse aussi au contenu, ce qui est porteur de résultat, au delà du résultat il faut voir les choses récurrentes positifs et négatives,  pour l’instant dans ces choses récurrentes, on ne tient pas le rebond offensif, lors du match à Poitiers, le PB86 nous a fait mal sur ce point là notamment Ibrahima Fall Faye, on manque aussi d’exécutions, ce qui nous fait faire des erreurs.”

“On prend 25, 30 points sur des erreurs, et il faut les régler….”

Qu’est-ce qui a manqué lors de la défaite de ton équipe à Poitiers ?

“La non-tenu du rebond offensif, nous n’avons pas eu de replie défensive suite à des pertes de balles, et sur un match à petit score, c’était important. On prend 25, 30 points sur des erreurs, et il faut les régler, ses erreurs récurrentes qui nous pénalisent régulièrement. Lors des derniers matchs, on peut gagner contre Saint-Chamond, on mène de + 8 à un moment, on peut gagner à Poitiers, on peut gagner contre Rouen, on a + 11 contre Rouen, en learder’s cup on est à+ 15 et on perd.”

Peut-on dire qu’il y a un manque de confiance ?

“Non, je ne pense pas, il faut à un moment que l’on est plus de liants collectifs , justement quand on est pas confiant, au lieu de tenter des choses individuelles, on devrait se recentrer sur le collectif, la question n’est pas de savoir qu’est-ce qu’un collectif peut apporter à un joueur mais plutôt qu’est-ce que le joueur peux apporter au collectif.”

A ton avis, Aix-Maurienne peut-il se maintenir ?

“Oui bien-sur,  on va s’accrocher, on va tout faire pour, il reste encore beaucoup de matchs, et lors des défaites que l’on a eu, nous étions toujours dans les matchs et dans la possibilité de les remporter hormis Roanne, maintenant on espère des jours meilleurs”

As-tu des dédicaces à faire ?

“Je remercie toutes celles et ceux qui nous mettent le pied à l’étrier, personnellement je dois beaucoup au club de Saint-Etienne qui m’a lancé alors que j’étais très jeune coach, je remercie forcément Pascal Thibauld et Alain Thinet pour qui j’ai beaucoup de respect et d’estime, et qui au delà d’être de bons coachs sont des personnes humainement très attachantes. On fait aussi ce métier pour vivre des moments comme cela, le coach ne peut pas y arriver seul, c’est un ensemble,  et pour cela je remercie aussi toutes les personnes qui ont travaillé avec moi et qui travaillent aujourd’hui avec moi, tous mes assistants comme Mike Gonsalves, Tony Dorangeville, Jonathan Nebout, Marti Zamoura, Julien Cros actuellement qui a seulement 23 ans et c’est bien, il est jeune et motivé, je remercie tout le monde. Et je n’oublie surtout pas de citer Jean-Marc Bouthos du club de Lille qui est toujours présent et qui est vraiment quelqu’un de très bien.”

5by5 encourage Fabien Romeyer et l’équipe d’Aix pour leur saison ! Un très grand Merci à Fabien pour cet interview mais également pour son soutien !

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N’hésitez-pas à le contacter pour une demande d’interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*