David Bourasseau : “Je suis là pour amener de l’énergie au bord du terrain, être à l’écoute des joueurs aussi…”

26 février 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Assistant-coach d’Andy Thornton-Jones depuis l’été 2018, David Bourasseau, 31 ans, est originaire de Vendée et travaille en parallèle au CHU de Poitiers en tant que statisticien ! Un parcours dans le basket intéressant malgré sa blessure qu’il a évoqué dans cet entretien tout comme son arrivée à Poitiers au sein du PB86. Comment a t-il vécu également sa première année sur le banc avec la montée en N2 ? Quel est son rôle sur le banc et quels sont ses objectifs personnels, il s’est confié en exclusivité pour 5by5 !

Photo : Marion.M

Salut David, peut tu te présenter en quelques lignes ; qui es tu ?

“Bonjour, je m’appelle David Bourasseau, j’ai 31 ans, je suis originaire de Vendée. Après avoir vadrouillé un peu pour les études et le travail (Niort, Vannes, Paris), j’ai atterri sur Poitiers depuis 7 ans maintenant (mai 2013). Je travaille au CHU de Poitiers en tant que statisticien et je m’occupe également de l’équipe N2 du PB86 en tant qu’assistant.”

Parles-nous de ton parcours en tant que basketteur et / ou coach ?

“J’ai commencé le basket à l’âge de 6 ans (en 1994), dans ma commune natale à Chambretaud, en Vendée (à 20min de Cholet), et j’y ai joué jusqu’en…. 2011 ! Année où je me suis blessé aux ligaments croisés du genou. Je commençais à l’époque à côtoyer l’équipe 1 du club qui évoluait en N3 le samedi et j’évoluais le dimanche avec l’équipe RM3, mais cela m’a bien stoppé. J’ai repris à jouer quelques mois plus tard mais j’ai arrêté en 2016. A côté de ça, j’ai eu envie de transmettre un peu ce qui m’avait été appris donc je prenais en charge le coaching de certaines équipes jeunes du club. En 2015, lors d’un match de l’équipe 1 auquel j’assistais, Cédric Guéry le responsable technique du club et futur coach de l’équipe 1 est venu me voir pour me proposer d’être son assistant pour la saison suivante, en Pré-Nat. J’ai accepté tout de suite, c’était un honneur ! D’autant que nous avons vécu en 2017 une montée en N3, une soirée inoubliable devant notre public. La saison 2017/2018 en N3 a été un peu plus compliquée, elle s’est conclue par une descente mais tellement de riches enseignements. Je ne remercierai jamais assez le club et Cédric, d’ailleurs je les suis toujours de près car ils font une belle saison en N3 en ce moment !”

Tu es l’entraîneur assistant de l’équipe N2 du PB 86; pourquoi et comment être venu à Poitiers ?

Entre 2013 et 2017, j’habitais Poitiers mais mon attachement à mon club vendéen faisait que j’y rentrais chaque week-end ! La décision a été dure à prendre de stopper. J’ai eu envie de changement et un peu plus de stabilité par rapport à mon travail. Mais ça a été réfléchit et puis pendant cette saison 2017/2018 en N3, nous avions dans notre poule… l’équipe N3 du PB86 ! C’est donc tout naturellement qu’après nos deux rencontres aller-retour, nous avions discuté avec Andy, coach du PB. En plus, mon logement était à deux pas de la salle de St Eloi. Quelques semaines plus tard, je l’ai contacté pour savoir si à tout hasard il recherchait quelqu’un pour l’assister, faire les stats etc… L’entretien s’est très bien passé et j’ai pu intégrer le groupe à l’été 2018.”

Comment as-tu vécu ta première saison sur le banc avec une montée ?

“Pour être franc, les débuts ont été assez chargés. L’adaptation n’était pas si simple, le centre de formation vit 24h/24h ou presque et il fallait prendre ses marques, rencontrer tout le monde, préparer la saison aussi… Ça n’a pas été toujours évident surtout après les journées de travail. Mais je me suis tout de suite senti à l’aise, bien accueilli. Côté sportif, la saison a été énorme. Les joueurs progressaient de semaine en semaine et on sentait l’équipe très soudée. On a passé quasiment toute la saison dans le haut du tableau, mais il a fallu garder match après match la tête sur les épaules, se remettre en question constamment, ça c’était notre boulot de staff. Quand on a validé la montée, à Angers, on a vraiment réalisé qu’on montait en N2 ! A titre personnel, c’était incroyable, mais se dire qu’en plus, c’était historique pour le PB, c’était impressionnant, vraiment ! Cerise sur le gâteau, on parvient à jouer le tournoi final des poules N3 à Paris. Même si on perd la finale pour un ballon qui ressort de l’arceau, c’est le basket, l’expérience était grandiose, on termine vice-champions de France N3, ce n’est pas rien !”

Je suis là pour amener de l’énergie au bord du terrain, être à l’écoute des joueurs aussi…

Quel est ton rôle exact au sein de l’équipe ? Que fais-tu au sein de l’équipe pendant les entraînements et les matchs ?

Photo : Marion.M

“J’assiste Andy dans plusieurs petites missions. J’essaie d’abord d’être présent autant que je peux pour les séances d’entraînement. J’apporte un autre oeil. Je suis là pour amener de l’énergie au bord du terrain, être à l’écoute des joueurs aussi. Il y a plusieurs petits facteurs comme ça qui peuvent ensuite jouer sur la qualité des entraînements et donc sur la progression des joueurs. Pendant la semaine, je rassemble également toutes les statistiques du match précédent pour alimenter notre suivi stats. J’ai récupéré un document qui était fait au club, auquel j’ai ajouté quelques petites statistiques supplémentaires. J’essaie aussi de récupérer des informations sur nos futurs adversaires. Enfin, je suis présent sur le banc le weekend pour réaliser les statistiques en live (individuelles, collectives, temps de jeu…).”

Quel bilan fais-tu pour le moment en tant que coach assistant ? Pourquoi ?

“Le bilan est évidemment positif. C’est un plaisir et une fierté de pouvoir apporter son petit grain de sable à une telle structure comme le PB86. Avec le temps, j’ai + de repères, davantage de connaissance basket et l’ambiance est toujours très bonne. Tout ce que j’ai pu apprendre tant sportivement qu’humainement, ça été vraiment très riche ! Je remercie Andy, le staff, les bénévoles et les joueurs pour tout ça !”

Si l’on parle des résultats actuels de l’équipe N2; quel regard en portes-tu ?

“Si l’on s’arrête au classement, c’est plutôt positif, comptablement on est à 9 victoires et 8 défaites. Mais on a vite senti la différence de niveau par rapport à la N3. On a mal abordé la saison, surtout à domicile. On n’a pas le droit au moindre relâchement, tant sur le terrain pour les joueurs que pour le staff dans la préparation des matchs. Les adversaires travaillent davantage sur nous, connaissent mieux la N2 avec parfois même d’anciens pros, donc on doit trouver les solutions. Les résultats ne viennent qu’après avoir fourni un bon travail pendant la semaine. Le groupe est jeune et même si c’est une première saison en N2, on peut mieux faire. On essaie de mettre le groupe dans les meilleures conditions pour aller valider le maintien le plus vite possible.”

Photo : Marion.M

Quel est ton objectif personnel ?

“Je n’ai pas réellement d’objectif si ce n’est de continuer de répondre à l’attente du coach du mieux que je peux. Je réfléchissais à m’engager dans une formation plus poussée auprès de la FFBB, mais avec le travail à côté, la vie personnelle, ça ne s’est pas fait car ça prend du temps, il faut trouver aussi le juste milieu. Je serai satisfait si l’on n’a pas de regrets en fin de saison, ça voudra dire que l’on a fait ce qu’il fallait pour répondre à l’objectif collectif initial !”

Quelles sont tes autres passions ?

“J’aime beaucoup le sport en général, c’est vrai. Dans mon temps libre, je vais souvent courir et je pratique aussi le vélo de route, pour le plaisir, ici ou à la montagne. Ça permet de se vider la tête et se dépenser, ça fait du bien ! J’aime aussi bouger les weekends, profiter des bonnes choses, famille et amis ! “

Un grand Merci à David.B pour l’entretien !

Photos : Marion.M

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !