« C’est le début d’une grande et belle histoire qui attend l’équipe de France féminine… »

Alice Nayo joueuse de l’équipe de France 3*3 était à Poitiers cette semaine et où elles se sont malheureusemen13528705_1743034949305594_3452339375174938856_nt inclinées face à l’Espagne laissant filer leur qualification pour les championnats d’Europe. Retour sur son parcours, et sa semaine à Poitiers.

Alice, présentes-toi en quelques lignes ?

« Alice Nayo, j’ai 23 ans, j’ai commencé le basket il y a une dizaine d’année à peu prés, je jouais cette saison à Nice en ligue Féminine, je suis passé par l’Insep à Paris. »

Justement, expliques-nous un peu comment ça s’est passé à l’Insep ?

« Dans l’ensemble oui, tout s’est bien passé là-bas, j’y suis rentrée à l’âge de 16 ans où j’ai fais mes 3 ans, j’ai fais les Equipes de France U16, U17, U18, U20 et à la suite j’ai eu mon premier contrat professionnel à Villeneuve d’Ascq où j’y suis restée 2 ans pour arriver à Nice. »

Comment cette saison s’est déroulée à Nice du coup ?

« Plutôt bien car nous étions promu, on monté de Ligue 2. Nous avons réalisé une bonne saison en étant même première pendant quelques mois, nous sommes restées dans le top 3 et c’est vers la fin du championnat que l’on a baissé de rythme pour finir 5ème au final, on s’est néanmoins qualifiée pour une place en Coupe d’Europe et c’est une fierté. Rien que de se maintenir, c’est une première pour le club, de faire deux années de suite en Ligue ! »

Tu es aussi joueuse de basket 3*3, qu’est-ce que cela représente ?

« Pour moi le 3*3, c’est une aventure que j’aime beaucoup, cela me permet de m’exprimer, je peux faire des choses sur le terrain que je ne peux pas faire en 5*5, tu es plus libre, c’est le basket de base, tu fais ton un contre un sans te poser beaucoup de questions, tu as moins ce cadre en 3*3 que tu peux avoir en 5*5 où tu as des consignes avec un poste à respecter. Au 3*3 tu passes par tous les postes et c’est vraiment ça qui est intéressant ! »

13516410_10154207218618405_8443182100239102364_nD’où et comment est venue cette idée de faire du basket 3*3 ?

« L’été, je n’aimais pas resté à ne rien faire, tu as au moins 2, 3 mois où tu ne fais rien et comme je n’aime pas trop courir, resté en forme toute seule, du coup je me suis intéressé au 3*3 car je savais pas comment faire des tournois,  c’était un bon compromis pour rester dans le rythme. »

Et maintenant, vous êtes devenues une nation importante dans cette catégorie….? 

« C’est vrai ! On s’est qualifiés pour le championnat du Monde, on essaie de rester sur notre lancée, de continuer à ramener des médailles. »

Qu’est-ce qui a manqué lors de cette défaite face à L’Espagne pour la qualification pour les championnats d’Europe ?

« Tout d’abord, c’était une expérience incroyable, c’est le début d’une grande et belle histoire qui attend l’équipe de France féminine, c’est juste qu’elle est en train de s’écrire. Sur le match contre l’Espagne, il nous a manqué des points pour gagner lol, en vrai c’est dommage de perdre mais cela reste une belle expérience. »13567231_587088431453155_6151870227817093347_n

Cette semaine tu étais donc à Poitiers avec ton équipe, tu connaissais un peu la ville ?

« Je connaissais pas la ville de Poitiers, je n’avais pas l’occasion de venir, il n’y a pas beaucoup de clubs féminins de basket en ligue qui sont dans ce secteur mais c’est vrai que je ne connaissais pas, mais c’est une très belle ville et très sympathique. »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory) le 03/07/2016

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Samuel Eyango : « C’est forcément très positif même si on aurait tous aimé gagner cette finale…. »

Après une seconde place obtenu lors du championnat du monde il y a peu de ...

Yann Julien : « L’objectif est simple. Être dans la course à la médaille pour les J.O de Paris en masculins et en féminines…. »

Après la victoire des filles et des garçons 3X3  U23 de l’EDF lors des Jeux Méditerranéens, ...