Benjamin Rousseau : « Je suis devenu la mascotte du MSB vraiment… »

photo : Dominique Breugnot

Benjamin Rousseau, 21 ans, est la mascotte du club du Mans Sarthe Basket évoluant en ProA. Avec l’aide de Vincent Royet au micro, il anime les rencontres à Antarés en faisant notamment applaudir le public ! Un rôle qu’il apprécie comme il a pu nous le dire dans une interview où il nous parle de ses débuts en tant que mascotte et de ses missions ! 

Bonjour Benjamin, présentes toi en quelques lignes, qui es-tu ?

« Benjamin Rousseau, j’ai 21 ans, j’habite au Mans, je travaille en restauration rapide et au MSB en tant que Mascotte. »

Quel est ton parcours ?

« Mon parcours est simple, il se résume en un mot MASCOTTE ! Car franchement, c’est un domaine qui me plait ! J’ai fait des piges au Maine libre, un journal local, dans la rubrique sport et depuis quelques années j’enchaîne les « boulots mascottes » ! Je fait la mascotte par intérim pour une société basée sur l’événementiel, je fais la Mascotte pour Michelin lors des 24 heures du Mans et depuis maintenant trois ans je suis la mascotte officielle du MSB club de basket en Pro A, la mascotte Léo »

Comment es-tu devenu la mascotte du Msb ?

« Je suis devenu la mascotte du MSB vraiment bizarrement car à la base j’étais placeur et lors d’un match (MSB-ASVEL) je m’en rappelle comme si c’était hier, la personne qui faisait la Mascotte n’était pas là donc on m’a proposé de le faire,  j’ai accepté, ça m’a plus et j’ai continué. »

« J’ai un rôle et plusieurs missions vraiment compliquées… »

Quel est ton rôle et tes missions ?

« J’ai un rôle et plusieurs missions vraiment compliquées,  il faut vraiment vivre le match et être à fond à chaque seconde. Faut être passionné et avoir le rythme sinon c’est cuit. Parfois, j’ai un peu de mal mais avec notre speaker (Vincent Royet) c’est plus facile, nous sommes complices et puis c’est un peu le « papa », il gère la salle et l’ambiance, il guide tout le monde avec sa voix. »

Qu’est-ce qui te plait dans ce rôle justement ?

« Ce qui me plait le plus, c’est le côté amical car depuis que je suis la mascotte, tout est positif, on rencontre des personnes agréables et conviviales au fur et à mesure de chaque saison. Mes meilleures rencontres, c’est celle avec Vincent Royet car c’est lui qui me donne l’envie de plus en plus, il met vraiment bien l’ambiance. Ce qui me plait aussi, c’est le fait de faire des autographes, des photos que je fais à chaque match, cela m’a ouvert les portes comme faire la mascotte de Michelin au 24 heures, la parade des pilotes aussi au 24 heures, être « invité dans des buts lucratifs » et même des contacts d’autres clubs de pro A qui me sollicitent, c’est impressionnant. Ce que j’aime le moins ce sont les critiques et autres qu’il y a à chaque match et d’autres… »

Que penses-tu de la saison réalisée par le Msb cette année ?

« Il ne faut pas se le cacher, c’est une saison à oublier et l’année qui arrive, on doit être présent un maximum pour convaincre le public. C’est une saison dur et difficile qui vient de se terminer mais je dis un grand bravo à Alexandre Ménard qui a remplacé Erman Kunter en cours de saison. Pour finir, je tiens à remercie le MSB de leur confiance et puis toutes les personnes qui me soutiennent et qui m’encouragent ! »

Vous avez des questions à poser à Benjamin sur son rôle de mascotte ou autres ? N’hésitez-pas à le faire ! En commentaire en bas de l’article ou bien sur les réseaux sociaux ! (facebook, twitter). 

5by5.fr encourage Benjamin Rousseau !

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 11/06/2017

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Ahmed Doumbia : « Malgré cette défaite à Poitiers, nous ne pouvons plus nous cacher… ! On vise la montée… »

Passé par la N1 à Angers, Ahmed Doumbia joue cette saison sous les couleurs de ...

Les Eagles Ladies en pleine forme !

Cette après-midi, les joueuses de Chauvigny se sont imposées face à l’Asptt, une deuxième victoire ...