Arthur Dien : « Je veux progresser sur mon dribble et mon shoot !… »

14 janvier 2021

Partagez cette actu !

Comme l’ensemble des basketteuses et basketteurs pros ou amateur, Arthur Dien, 17 ans, étudiant et joueur du côté de Châtellerault, est privé de compétitions depuis de nombreuses semaines et fait face à cette situation compliquée à sa manière. Passé par plusieurs clubs et même différents pays, il revient pour 5by5 sur son parcours qui a débuté en Afrique, nous parle de ses performances globales, de ses objectifs et donne également son avis sur la situation actuelle. Interview inédite 5by5.fr.

Salut Arthur, peux-tu nous rappeler qui tu es, présentation ? 

« Bonjour, je m’appelle Arthur Dien, j’ai 17 ans, je fais du basket en Rm3 avec les seniors de Châtellerault, c’est ma troisième année au club, j’ai joué à beaucoup de niveaux différents dans plusieurs clubs même différents pays. Je suis dans ma septième année de basket mais pas d’affilée parce que j’ai eu des problèmes aux genoux et au dos à cause de ma croissance. »

Tu joues donc au basket, avant d’évoquer ton parcours, expliques-nous ce qui t’a motivé à faire ce sport là ? 

« J’étais en cm1, j’étais en Afrique à Djibouti et j’avais des amis qui jouaient et l’entraîneur était un collègue de mon père, il m’a dit d’essayer parce que j’étais grand et j’ai vite accroché. »

Parlons maintenant de ton parcours, et du bilan que tu en fais ? Pourquoi ?

« Niveau parcours, j’en ai fait trois ans en Afrique où je faisais pas spécialement de matchs et où à la fin, je jouais dans deux catégories au dessus parce que j’étais vraiment plus grand, je suis rentré en France après et j’ai continué dans un club où j’ai fait que la moitié de l’année parce que le coach avait une attitude qui ne me plaisait pas du tout, il venait au match en costume et ne faisait jouer uniquement ses joueurs préférés, alors que l’on devait être en D2 ou 3. Après j’ai changé de club où là j’ai pu jouer plus jusqu’à la fin de l’année. Par la suite, j’ai arrêté et repris en entrant en seconde, du coup à Châtellerault, où j’ai fait une première année assez bizarre, on a fait une superbe première partie de saison avec un bon coach qui a quitté le club parce qu’il avait des problèmes avec la direction. Et une deuxième partie de saison pas terrible. Ma deuxième année en U17 ( donc l’année dernière ) a été ma meilleure année, j’avais un très bon coach qui croyait beaucoup en moi et qui m’a fait énormément travailler physiquement, mentalement et techniquement. et là je suis en senior avec une saison qui a mal commencé et qui pour l’instant est en attente. »

Arthur, hors covid et couvre-feu, tu joues actuellement à Châtellerault en tant normal, comment te sens-tu globalement dans l’équipe, quel est ton rôle ?

« J’ai dû mal à trouver ma place, mais aussi à m’habituer à mon nouveau coach. J’ai aussi du mal à m’imposer sur le terrain parce que je n’ai que 17 ans et je dois jouer contre des pivots qui en ont toujours plus, voir le double et qui sont beaucoup plus costauds que moi. »

Parlons un peu de tes performances depuis deux ans, comment juges-tu tes performances justement  ? Es-tu satisfait de toi ? Qu’aimerais-tu améliorer dans ton jeu ?

« L’année dernière, j’ai plutôt fait une bonne saison même si je ne marquais pas 10 points par match, je sais que j’ai progressé. Après cette année, je sais que j’aurai eu du mal à m’imposer, surtout au poste bas et donc je pense qu’améliorer mon dribble et ma percussion seraient bien pour que je puisse jouer ailier, qui me semblerait plus juste. »

Evoquons l’actualité du Covid et du confinement, avec donc, l’interruption du championnat, comment as-tu vécu et comment vis-tu cette période de ton côté ? Quel est ton ressenti ? Que penses-tu de la situation globalement ?

« Lors du premier confinement, j’ai eu beaucoup de mal, je faisais peu de sport, j’ai seulement couru quelques fois, et j’ai reçu un panier seulement à la fin du confinement, c’était plutôt dur de pas faire de basket parce que c’est important pour moi, ça me permet de me couper de tout et de pouvoir tout donner autre part que dans les études etc… je pense que cette saison est fichue, qu’il faudrait plutôt à la limite se confiner de fin janvier à mai/juin histoire d’en finir avec la Covid-19, après ce n’est que mon avis. »

Qu’est-ce qui te manque le plus actuellement ?

« Étant donné que je suis en senior cette année, j’ai seulement deux ou trois potes dans mon équipe, les autres sont encore en u17 ou alors à la fac, donc je dirais que c’est plus jouer au basket et surtout une grosse déception par rapport à l’arbitrage. »

Si l’on revient au terrain, quels sont tes objectifs ?

« C’est comme je l’ai dit avant, progresser sur mon dribble et mon shoot, essayer de me muscler un peu, de travailler énormément ma détente pour pouvoir dunker ! »

Un grand Merci à Arthur Dien pour l’interview !

Photos : Franck Photos

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !