Andra Ionescu : “À l’âge de 16 ans, je suis partie de ma ville natale pour devenir basketteuse professionnelle et j’ai commencé à jouer en première ligue en Roumanie….”

1 septembre 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Passée par le club de Feytiat en NF1 ou bien encore par la Rochelle, Andra Ionescu, roumaine d’origine, joue maintenant sous les couleurs de Trith Saint Léger, à côté de Valenciennes ! Comme elle nous l’a confié dans cette interview, la joueuse a soif de basket et espère reprendre la compétition le plus vite possible ! “J’attends avec impatience la nouvelle saison pour prendre ma revanche sur l’année dernière !” Son parcours, ses performances, ses objectifs, elle s’est confiée à quelques jours de la reprise !

Salut Andra, peut-tu nous parler de toi ?

“Bonjour, je m’appelle Andra Ionescu, j’ai 32 ans, je suis roumaine et je suis arrivée en France il y a 5 ans. Depuis, je suis tombée amoureuse de cette pays. Mon premier club ici en France a été le club de Feytiat en NF1. Après je suis partie à la Rochelle où l’on a joué les playoffs en NF1. Ensuite, je suis allée à Aulnoye Aymerie, où j’y suis restée 2 ans avec une montée en LF2 !”

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire ce sport là et puis, racontes-nous ton parcours par la suite ?

“J’ai découvert le basket vers l’âge de 11-12 ans, initiée par mon père qui a pratiqué lui-même ce sport ! À l’âge de 16 ans, je suis partie de ma ville natale pour devenir basketteuse professionnelle et j’ai commencé à jouer en première ligue en Roumanie. J’ai fait partie aussi de l’équipe nationale et j’ai été championne de Roumanie avec l’équipe d’ Icim Arad !”

Cette année, (de septembre à mars) , où as-tu joué ? Dans quelle équipe ? A quel niveau ? Quel était ton rôle dans l’équipe ?

“Cette année, j’ai joué à Trith Saint Léger, à côté de Valenciennes, en NF1. Ça a été une saison assez compliqué parce que j’ai été embêtée par une blessure à la cheville et je peux dire que ça a été assez frustrant de pas pouvoir aider mon équipe autant que je l’aurais voulu. Cette année, je suis motivée à revenir encore plus forte !”

Je pense que je ne vais jamais être totalement satisfaite de mes prestations…

Sur un plan personnel, comment juges-tu tes dernières performances ? Satisfaite ?

“Je pense que je ne vais jamais être totalement satisfaite de mes prestations. Avec les années, j’ai appris que tu va jouer comme tu t’entraînes alors il faut toujours respecter le jeu. Je suis assez exigeante envers moi et je suis contente juste quand mon équipe gagne. J’attends avec impatience la nouvelle saison pour prendre ma revanche sur l’année dernière !”

Comment as-tu vécu le confinement ? Où étais-tu ? Qu’as-tu fait ? As-tu pu t’entraîner chez toi ?

“Pendant le confinement, je suis restée à Valenciennes. Cela a été dur, très dur parfois, je ne vais pas mentir. Cela a été une situation spéciale, unique et je me suis retrouvée loin de ma famille sans pouvoir rentrer chez moi ou sans qu’ils puissent venir me voir. Je me considérais déjà une personne assez forte mais je peux dire que le Covid m’a aidé à développer encore plus mon mental !
Heureusement, j’ai pu m’entraîner un peu chez moi chaque jour. Notre préparateur physique avait envoyé un programme d’entraînement sans avoir besoin de trop de matériel !”

Vas-tu rester dans ton club actuel l’année prochaine, à quel niveau joueras-tu ?

“Oui, je reste à Trith parce que, comme je le disais, j’ai une revanche à prendre !” 

Un mot sur tes objectifs ?

“Comme objectifs, j’ai déjà commencé peu à peu ma reconversion et pour le basket, j’essaie de prendre soin de moi pour pouvoir continuer à jouer à un bon niveau le plus longtemps possible ! La santé reste la chose la plus importante !”

Pour finir, as-tu des remerciements, dédicaces à faire passer ?

“Je remercie surtout ma famille pour le fait de me soutenir à ce point là, à toutes les personnes qui ont aidé pour mon intégration ici en France et merci cette saison aux dirigeants du club qui ont été très compréhensifs !”

Un grand Merci à Andra pour l’interview !

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !