Alice Vérine : « J’aimerai bien côtoyer de nouveau de près la N3 ou la N2. »

Si la récente venue d’Emilie Gomis en tant que joueuse et marraine du club de Chauray fait beaucoup parler, d’autres nouvelles joueuses ont aussi intégré ce club l’été dernier. c’est le cas notamment d’Alice Vérine, passée par l’équipe de la Rochelle qui espère apporter son expérience. Elle qui dans la vie vient d’obtenir son diplôme d’infirmière remercie l’ensemble de sa famille et de ses amis pour leur soutient. Qui est-elle, quel est son parcours, elle s’est confiée.

Salut Alice, qui es-tu, peux-tu te présenter en quelques mots ?

« Bonjour, je m’appelle Alice j’ai 22 ans. Je vis à la Rochelle depuis toujours. Issue d’une famille sportive avec mon père qui a joué au plus haut niveau du rugby français dans les années 90 à la Rochelle, j’ai vite pris goût au sport collectif mais plutôt avec un ballon rond ! À ce jour je suis infirmière et je reprends le basket après un an et demi d’arrêt. »

Quel est ton parcours ?

« J’ai commencé le basket à l’âge de 5 ans au basket-ball Puilboreau jusqu’à mes 13 ans. j’ai pu côtoyer de belles figures du basket Rochelais: Carole Fluto, la famille Gautreau, le grand Boons qui nous a quitté depuis peu. J’ai d’abord fait les sélections départementales pour être sélectionnée dans l’équipe de Charentes Maritime et participer au Tic. J’ai ensuite été détecté pour entrer au pôle espoir avec Christophe Pontcharraud et Gwen Pestel. J’ai tout de suite saisi l’opportunité. Je suis alors partie à Poitiers en 2009 et j’ai quitté Puilboreau pour jouer en minime France à L’Asptt la Rochelle et après quelques soucis au CREPS je suis revenue à la Rochelle. J’ai ensuite pu participer au tournoi interligue (TIL) avec la génération 95 et 96. J’ai été détecté pour faire le camp inter zone avec la génération 96 où nous avions eu la chance de rencontrer Antoine Rigodeau. Après ce CIZ, j’ai été sélectionné pour participer au tournoi Inter-zone (TIZ) au Temple sur Lot avec la zone Ouest où nous avons rencontré les autres zones de France. Après ce tournoi, j’ai reçu un joli courrier pour partir en direction de Bourges, quelques jours pour participer au camp national où j’ai pu rencontrer de merveilleuses personnes et de merveilleuses joueuses, j’ai été entraînée par Arnaud Gupillotte qui est aujourd’hui à la tête des U17F juste vice championnes du monde. Après mon passage en minime France à la Rochelle, j’ai décidé de revenir dans mon club de cœur afin de jouer en cadette France avec Manu Gautreau avec un an d’avance. J’ai eu l’opportunité de m’entraîner avec la N2 dès l’âge de 14 ans puis à 15 ans, j’ai fait mes premières piges dans cette division au côté de ma sœur et de ma cousine. J’alliais alors le collège, le lycée avec les entraînements et matchs en cadette France et en nationale 2… Pas toujours évident ! Puis en 2014 est né le projet de fusion entre l’Asptt la Rochelle et Puilboreau pour devenir L’ABPR 17, Christophe Pontcharraud était à la tête de cette équipe de N2 et m’a fait confiance dans ce projet. 
Année 2015-2016, on termine dans le duo en tête de la poule et nous participons alors aux playoffs face à Calluire et cuire et Marseille.Après ces matchs de playoffs, nous sommes en N1, retour festif assuré ! Puis une semaine plus tard le final four à Brive où l’on termine Championnes de France!Tout cela au côté de ma sœur aînée Elisa. 
Année 2016-2017 , je fais toujours partie du projet N1 mais un pépin physique en décembre met fin à ma saison. Je ne reprends pas et préfère me concentrer sur ma dernière année d’étude. Et cette année je reprends à Chauray. »

Qu’est-ce qui t’avais poussé et encouragé à faire du basket justement, pourquoi avoir choisi ce sport ?

« Ma cousine, mon cousin et surtout ma sœur portaient déjà les tenues de basketteurs, le choix n’a donc pas été difficile malgré un essai de danse classique qui n’a duré….qu’une séance ! J’ai tout de suite accroché avec le basket. »

Chauray, je connais bien le président car il était bénévole à L’ABPR, une belle personne…

Après avoir porté les couleurs de la Rochelle, tu viens donc de t’engager à Chauray ? pour quelles raisons ?  Qu’est-ce qui t’as convaincu ?

« Chauray, je connais bien le président car il était bénévole à L’ABPR, une belle personne. Il m’a contacté pour faire partie du projet en PNF pour jouer le haut de tableau. J’ai fait un essai à la fin de saison régulière, des filles au top, une superbe ambiance, un coach qui me connaît depuis quelques années maintenant, je n’ai pas longtemps hésité. En étant infirmière, il faut arriver à tout concilier, les horaires… et il y a moins de contraintes qu’en N1. »

Comment juges-tu les résultats et tes performances à la Rochelle ? quel bilan fais-tu ?

« Plutôt un bilan positif où Christophe m’a fait confiance au fur et à mesure du temps et des matchs. 
Je ne pensais pas arriver jusqu’en N1 mais je suis satisfaite de ce que j’ai pu apporter à l’équipe et au club. Malgré des relations compliquées avec l’actuel président, j’ai joué au côté de joueuses exceptionnelles en particulier Alexia Kusion qui m’a beaucoup appris en seulement deux années à ses côtés. Je suis satisfaite de ses saisons à l’Abpr avec de merveilleux souvenirs. »

Quel va être ton rôle dans l’équipe de Chauray ? A quel poste vas-tu jouer?

« Ludovic Gin va sûrement me donner un rôle de leader même si dans mon tempérament je ne suis pas comme ça. Pour le moment, il faut retrouver une bonne forme physique et technique afin de prétendre à quoi que ce soit.
Je pense jouer 2/3 et dépanner parfois à la mène. »

Que penses-tu apporter à  Chauray ? 

« Je suis encore jeune mais avec un passé bien rempli. L’expérience peut-être… je suis encore jeune et j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Je pense aussi apporter du dynamisme dans cette division où l’on peut vite se faire entraîner dans un faux rythme. »

As-tu un réel objectif dans le basket, si oui lequel ?

« Je pense que mes objectifs ne sont plus les mêmes depuis que je suis diplômée infirmière même si j’aimerai bien côtoyer de nouveau de près la N3 ou la N2. »

En dehors du basket et de ton travail d’infirmière, ton planning doit être déjà bien rempli ! mais as-tu d’autres passions ?

« En effet ! J’adore partager du temps avec ma famille et mes amis. Je suis très proche d’eux. Ils m’ont toujours accompagnés et encouragés, je suis redevable de tout ça, j’ai une chance unique d’avoir des proches comme eux.
Sinon j’adore voyager, je vais en profiter davantage. »

Dimanche 23 septembre : Retrouvez Montamisé – Chauray en live facebook avec 5by5 !

5by5.fr remercie Alice et lui souhaite une belle année basket !

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Axelle Merceron : « Je suis partie de loin, l’insep c’était une superbe expérience….! »

En mars dernier, la jeune Axelle Merceron a participé à des tests d’entrée à l’Insep, ...

Chauray remporte le tournoi Mie-câline U15F !

En ce samedi 18 février, l’équipe U15F de Chauray s’est imposée lors du tournoi de ...