Adrien Hénocq : « Le camp LNB, c’est une expérience inoubliable… »

Adrien Hénocq, 20 ans, vient de participer au camp LNB finissant troisième, un camp qui lui a permis de signer une convention de partenariat avec la marque Peak pour une durée de deux ans. 5by5 a eu le plaisir de le rencontrer, il nous parle notamment de sa saison et de son ambition ! Entretien inédit

Bonjour Adrien, présentes toi en quelques mots ?

« Adrien Hénocq,20 ans, 1m95, poste 2/1, étudiant, je rentre en master dans le but devenir professeur d’EPS. »

Parles-nous de ton parcours ?

« J’ai commencé en mini poussin à Lille où je suis resté jusqu’en poussin. En Benjamin, j’ai rejoint Villeneuve d’Ascq et j’y suis resté jusqu’en en minime France. J’ai également intégré le pôle espoir du Nord-Pas de Calais pendant un an. J’ai participé aux sélections régionales et au TIL Finale. J’ai intégré le centre de formation de Lille et la section sportive du lycée Saint Vincent de Paul. Avec le lycée, nous avons remporté un titre de champion de France chaque année. En 2011/2012, Nous finissons champion de France deuxième division poule basse, de plus, je participe au championnat d’Europe scolaire où nous avons décroché le titre. En 2012/2013, avec le lycée, nous participons au championnat du Monde scolaire où nous avons terminé 5ème (sur 24), malheureusement durant ces championnats, je suis victime d’une rupture du tendon d’Achille. La même année, nous avons finis champion de France U17 et nous sommes montés en U18 (1ère div). En dépit de ma blessure, je décroche tout de même un contrat aspirant à Lille pour les saisons 2013/14 et 2014/15, cependant je n’ai pas honoré ma deuxième année contrat car je suis parti signé à Orchies pour un projet de National 1. Sauf que cette année, des wilds cards sont attribuées à des équipes de pro B pour rejoindre la pro A. Orchies va donc être racheté en pro B. J’y suis resté deux saisons, où la deuxième j’y ai fait des sorties intéressantes. Cependant, le club est descendu en National 1, et ils ne m’ont pas proposé un projet intéressant, donc j’ai fait le choix sportif de rejoindre le SOM Boulogne, mon club de cœur sur un double projet pro B et National 3. Malheureusement, du fait que j’avais déjà signé un contrat pros à Orchies, je ne pouvais pas rétrograder mon contrat en type « stagiaire », de ce fait j’ai uniquement joué avec la National 3 mais j’ai participé activement à la vie du groupe de la pro B. »

« C’est dommage car le top 4 était largement à notre porté…. »

Quel bilan fais-tu de ta saison ?

« Collectivement, je suis un peu déçu de cette 7ème place, nous aurions pu aspiré à mieux. Nous avons eu une équipe jeune et donc beaucoup d’erreur de jeunesse, c’est dommage car le top 4 était largement à notre porté. Sinon individuellement, ma saison a été plus que correct mais bon, ce n’est que de la National 3. Maintenant il faut gravir les échelons et réaliser les mêmes performances dans des divisions plus corsés. »

Vas-tu rester à Boulogne l’année prochaine ?

« Le nouveau coach, Fred Brouillaud m’a annoncé pendant le camps LNB que je ne rentrais pas dans ses plans dans sa constitution d’équipe, ou que, il pouvait me proposer quelque chose mais ça ne serait ni n’intéressant pour moi ni pour lui. Je lui avais fait part de mon intention de rentrer dans un groupe de 8 pour avoir des responsabilités et du temps de jeu. Voilà, je trouve ça dommage dans le sens où il a annoncé vouloir construire une équipe avec l’ADN du club mais que je ne sois pas dans ses plans… Je suis un fervent supporter du SOMB depuis ma plus tendre enfance, j’ai vécu les montées en N1, puis Pro B… Mais bon, c’est son choix et je le respecte. Nous avons décidé de rester en contact, et je lui ai dit qu’il pourrait toujours compter sur moi durant la durée de son contrat à la tête de l’équipe du SOMB. »

Quel est ton objectif général dans le basket ?

« Mon objectif est de passer mes diplômes pour devenir professeur d’EPS, et une fois en possession d’un poste, j’ai l’intention de me mettre en indisponibilité, (ou si une autre solution est possible, à voir) pour me consacrer qu’au basket. Je pourrai jouer en toute liberté et me faire plaisir. Je n’aurai pas la pression de la reconversion. Je ne me fixerai pas de limite, si j’ai l’opportunité de jouer en N1, je jouerai en N1, si je peux retrouver la pro B j’y retournerai. Seul l’avenir nous le dira. »

Tu viens de participer au camp LNB, comment l’as-tu trouvé ?  Ton ressenti là-dessus ?

« C’est une expérience inoubliable, le camp était très bien organisé entre le staff technique, le staff médical, l’équipementier, l’organisation et les installations de l’INSEP. Je n’ai jamais joué en espoir pro A, donc je ne connaissais que deux trois amis et les joueurs populaires qui évoluent déjà avec la pro A, j’ai pu étalonner mon niveau à ces bons joueurs de basket. J’ai eu la chance de tomber dans une équipe où le collectif s’est très vite formé et qui a écrasé toutes les autres équipes sur son passage. Pourtant sur le papier, nous n’étions pas les favoris, et de loin. J’en garde vraiment de très bon souvenir, je sors de ce camp avec de très belles performances, une convention de partenariat avec la marque Peak d’une durée de 2 ans et pas mal de propositions donc ce n’est que du bonheur et une vraie marque de reconnaissance. Maintenant c’est à moi de faire le bon choix pour pouvoir continuer à vivre pleinement mon double projet (mon Master et le basket). »

Propos recueillis par 5by5.fr (Mallory Boutet) le 18/06/2017

5by5.fr encourage Adrien dans ses projets !

PS : Vous êtes joueur pros, joueur amateur, président, entraîneur, supporter d’une équipe et vous souhaitez être interviewé, n’hésitez-pas à nous contacter ! 

 

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !
x

A lire ensuite

Les U15F du Stade Poitevin se relancent !

Après une défaite à la Rochelle la semaine dernière, les joueuses U15F (Nouvelle Aquitaine) du ...

Louise Bussiere : « Ce titre est magnifique, nous sommes allées le chercher ensemble… »

Louise Bussiere et son équipe de Mondeville (U17F) ont remporté la Coupe de France face ...