Romain Bourdeaux : “J’ai beaucoup aimé prendre part à ces deux aventures….”

3 juin 2020

La boutique 5by5.fr débarque !

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs 5by5.fr !
Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant.

Partagez cette actu !

Romain Bourdeaux est un jeune arbitre en pleine progression, qui arbitre au niveau fédéral, et qui a comme  objectif de faire en sorte que chaque match soit meilleur que le précédent ! En attendant de reprendre l’arbitrage sur les terrains suite à l’arrêt des compétitions, Romain Bourdeaux a récemment participé à un projet qui s’appelle : Referee Time. Un projet qui a consisté et qui consiste à mettre en valeur les arbitres amateurs et pros à travers des interviews live mais également des reportages vidéos inédits.

Son parcours, ses performances, son projet et ses objectifs , il s’est confié en exclusivité !

Salut Romain, peut-tu nous parler de toi, de ton parcours ?

“Bonjour à tous, merci pour l’interview. Je m’appelle Romain Bourdeaux, j’ai 19 ans, je suis en 2ème année de prépa et également arbitre au niveau fédéral. J’ai commencé il y a cinq ans, puis j’ai fait un an en département, un an en région, l’année dernière en tant que stagiaire fédéral et cette année au niveau fédéral !”

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir arbitre ?

Écoute, à vrai dire je n’aurais probablement jamais été arbitre si je n’avais pas été blessé. Je m’explique : je jouais en minimes lorsque je me suis blessé au talon (maladie de Sever). On approchait de la fin de saison, je ne pouvais plus toucher un ballon et j’étais très frustré de ne plus pouvoir faire du basketball. Mon coach de l’époque, Maxime Languille, alors arbitre régional, m’a donc proposé de venir à l’école d’arbitrage du club de l’ASES (Électricité de Strasbourg) qu’il dirigeait. J’y suis donc allé, j’ai pris des notes de ce que j’avais appris sur un brouillon ; et le cours suivant, je suis revenu en ayant tout remis au propre, avec des schémas, en bon petit élève modèle.(rire) .”

Aujourd’hui, à quel niveau arbitres-tu ? dans quelle région ?

“Aujourd’hui, je peux arbitrer jusqu’en NF2, NM3, et U18France. Je suis depuis deux ans maintenant sur Paris (Ile-de-France), mais en tant que fédéral, je peux être amené à siffler en Normandie, dans les Hauts-de-France, dans le Grand-Est, etc… dans une limite d’environ 250 km. Je suis également arbitre 3×3 et je participe à différents tournois en Ile-de-France.”

Quels regards portes-tu sur tes performances ?

Je pense avoir fait de bonnes choses durant mon parcours. Beaucoup d’autres restent à accomplir. Cette année, n’était pas ma meilleure en terme de qualité de l’arbitrage fourni, mais j’ai fait en sorte d’apprendre de mes erreurs et d’engranger de l’expérience, pour revenir plus fort, lorsque nous pourrons retourner sur les parquets. Mes amis, arbitres ou non, m’ont aidé à me remettre en question, à envisager les choses différemment et finalement, à aller de l’avant : c’est de cette manière que je souhaite dorénavant aborder les choses.”

J’ai toujours adoré siffler un match avec de belles ambiances, où il y a du public, des tambours, des trompettes..

Romain, si demain, par exemple, on t’envoie arbitrer à Beaublanc, arbitrer le CSP Limoges, on connait le contexte, la salle, l’ambiance, comment réagirais-tu ? Tu irais sans problème ?

“Sans hésiter, c’est un grand OUI ! J’ai toujours adoré siffler un match avec de belles ambiances, où il y a du public, des tambours, des trompettes même… et Beaublanc fait partie de ces salles où l’ambiance sera toujours de mise ! De plus, le CSP est un club mythique, de par ses épopées européennes dans les années 90. Même si la SIG Strasbourg, mon club de cœur, a peut-être perdu une ou deux finales de ProA de suite contre Limoges… (rire) je serai ravi de pouvoir goûter à l’ambiance des travées de Beaublanc.”

On va évoquer ton projet avec Referee Time, parles-nous de ce projet, le but, qu’as-tu fais ? Pourquoi toi ?

“Avec plaisir ! Tout d’abord, je tiens à préciser que je ne fais pas partie de l’équipe de Referee Time : ce sont eux qui m’ont proposé de participer à certains de leurs projets. J’ai accepté avec grand plaisir car j’apprécie leur travail, et le recul qu’ils prennent pour analyser et mettre en valeur notre fonction d’arbitre. Ensuite, j’ai participé à deux projets de leur compte : les #20minAvecRomain et la vidéo « Que Pensez-vous des arbitres ? #1 » : (https://m.youtube.com/watch?v=GX9kzs-FAjc&feature=youtu.be). #20minAvecRomain

“C’est une chronique que j’ai animée pendant le confirment et un peu après, où chaque lundi, mercredi et vendredi je recevais un(e) collègue arbitre en direct sur Instagram, et nous avions 20 minutes pour le(la) découvrir autour de diverses questions, photos et anecdotes. Nous avons fait 16 épisodes jusqu’à présent, peut-être d’autres à venir… !
Enfin, la vidéo sur la chaîne YouTube de Referee Time est un micro-trottoir, où j’avais plusieurs missions, dont demander aux gens ce qu’ils pensent des arbitres, mais également les faire danser. Notre objectif était de mêler humour et réflexions autour de l’arbitrage, et j’ai pris beaucoup de plaisir dans cette aventure.
Tu me demandes pourquoi moi ? Je n’en sais rien ! Il faut demander à Referee Time !”

Quelle expérience pour l’instant retiens-tu de ce projet en tant qu’animateur, journaliste ? pourquoi ?

“J’ai beaucoup aimé prendre part à ces deux aventures. Je pense que les gens y ont adhéré aussi. L’idée était, dans les deux projets, c’était de fournir un travail de qualité, tant au niveau du contenu que de la forme. C’est pour ça qu’en amont des interviews en live Instagram, je me suis documenté sur les manières d’aborder des sujets, de conduire une interview… on avait même des génériques ! Par ailleurs, les retours que nous avions étaient intéressants et nous nous en sommes servis, toujours dans le but de nous améliorer. On m’avait déjà demandé comment je me sentais à M-1 minute avant le début du live : honnêtement, je ressentais beaucoup de plaisir, de stress aussi, mais un stress positif, qui me conditionnait pour le moment d’échange qui était imminent. J’ai découvert de superbes personnes grâce à cela ! Enfin, j’ai pu mettre ma capacité à parler anglais à l’épreuve lors de l’épisode 16, où je posais la question en anglais, avant de la traduire en français pour ensuite traduire la réponse de notre invitée, l’arbitre Euroleague Anne Panther. Je suis conscient de la chance que j’ai eue d’animer cette chronique et j’espère avoir fait plaisir aux gens qui ont suivi ces lives.”

Pour finir, quels sont tes projets, objectifs dans l’arbitrage, dans le projet referee.time et hors basket ?

“J’ai beaucoup de projets ! Je vais t’en dévoiler quelques uns ! Pour l’arbitrage, mon objectif est de faire en sorte que chaque match soit meilleur que le précédent, avec du travail et de la remise en question, c’est ainsi que je mettrais toutes les chances de mon côté pour progresser et évoluer dans l’arbitrage. J’ai également envie de poursuivre les projets avec Referee Time, mais il est important de rappeler que l’objectif est de rassembler tout le monde, tous les arbitres, tous les niveaux : il est temps de voir d’autres têtes que la mienne à l’écran (rire)
Hors basket : l’objectif est de passer les concours début juillet puis intégrer une école d’ingénieurs. Et surtout de passer du temps avec ma famille, qui est un peu éparpillée en France…”

Une dédicace à faire passer ?

Merci au site 5by5 et à Mallory pour cette petite interview ! J’ai hâte de pouvoir revenir sur les parquets, mais il faut pour cela que nous continuons nos efforts dans la lutte contre le coronavirus, contre le racisme, contre les fake news. Merci également à tous ceux qui me soutiennent dans mes différents projets, on est ensemble ! I’ll finish with that : life’s short, eat dessert first .”

Vidéo toujours disponible sur YouTube ! 🕺 👉 https://youtu.be/GX9kzs-FAjc

Publiée par Referee Time sur Jeudi 28 mai 2020

Tu aimes les actualités de 5by5.fr ? A partir de 1€ seulement, tu peux nous soutenir sur Tipeee !
Cela nous permet de payer les frais (site, trajets, places, …), de retirer les pubs sur le site et de rémunérer les auteurs.

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !