Basket régionalLa Vienne

Corentin Mercier : “L’arbitrage, c’est une véritable arme qui me permet de vaincre ma timidité…”

Montrés souvent du doigt de manière récurrente lors de défaites, les arbitres doivent gérer la « pression » du sifflet. C’est le cas notamment du jeune Corentin Mercier, 18 ans, qui arbitre officiellement sur les terrains depuis maintenant trois ans après avoir été arbitre club à Châtellerault, club d’où il vient. Pour lui, l’arbitrage est une véritable arme qui lui permet de vaincre sa timidité ! Pour 5by5, Corentin a eu le plaisir de se confier sur sa passion et nous parle de son parcours, ainsi que ses objectifs ! “Mon objectif est de monter au niveau le plus haut possible en fonction de mes compétences…”Interview inédite.

Salut Corentin, présentes-toi en quelques lignes ?

“Bonjour, je m’appelle Corentin Mercier, j’ai 18 ans, je suis actuellement en terminale S-SI au lycée Édouard Branly à Châtellerault, je suis également arbitre départemental.”

Parles-nous un peu de ton parcours en général, dans le basket, et dans l’arbitrage ? 

“Je fais du basket depuis 12 ans à Châtellerault, depuis tout ce temps je m’investis au maximum dans cette passion, ce qui m’a poussé à commencer l’arbitrage assez rapidement.”

Depuis combien de temps es-tu arbitre finalement (en général et officiellement) ?

“En ce qui concerne l’arbitrage, j’ai été arbitre club pendant 4 ans puis on m’a proposé de passer la formation officielle. Je suis donc depuis 3 saisons déjà arbitre départemental.”

Pour quelles raisons as-tu décidé de vouloir être arbitre, qu’est-ce qui te passionne dans ce rôle ?

“C’est assez jeune que j’ai commencé à m’intéresser à l’arbitrage.  À  force de pratique, cette activité est devenue une passion. Aujourd’hui, l’arbitrage c’est une véritable arme qui me permet de vaincre ma timidité grâce à la communication et aux responsabilités que j’ai pendant les matchs.”

Comment se passe ta saison pour toi, en tant qu’arbitre ? Quel niveau arbitres-tu ? Pourquoi ?

“Globalement, ma saison se passe plutôt bien, je suis motivé pour poursuivre ce cursus l’an prochain. J’officie beaucoup pour des matchs de jeunes régions allant de U13 à U17, et cette année c’est tout nouveau pour moi, je commence à officier des matchs de seniors en département.”

C’est vrai que lorsque l’on est jeune, les coachs et les joueurs en profitent pour mettre la pression et essayer de nous faire sortir de notre impartialité sur certaines actions…

À 18 ans, comment arriver à bien se faire respecter ? As-tu une méthode ?

“C’est vrai que lorsque l’on est jeune, les coachs et les joueurs en profitent pour mettre la pression et essayer de nous faire sortir de notre impartialité sur certaines actions. Je dirai que pour se faire respecter, il faut avant tout, être sûr de soi lors du coup de sifflet afin d’éviter cette pression, mais également savoir un peu hausser le ton lorsque cela est nécessaire. Il ne faut pas se laisser faire.”

En revanche, tu es arbitre mais tu ne joues pas au basket, pour quelles raisons ?

En effet, depuis cette année je ne joue plus du tout. En début de saison, je n’ai pas retrouvé la fibre de la compétition. J’ai donc préféré consacrer mon temps pour les cours et cela me permet également de pouvoir officier plus de match le week-end.”

Quel est ton objectif dans l’arbitrage ?

“J’espère pouvoir accéder au  niveau région sur les prochaines saisons. Mon objectif est de monter au niveau le plus haut possible en fonction de mes compétences, sachant que je privilégierai toujours la passion et le plaisir d’arbitrer.”

À côté, que fais-tu comme étude ? Tu arrives à gérer l’arbitrage et les cours ?

“Pour le moment, je suis encore au lycée, ce qui me permet d’avoir mes week-end libre pour me consacrer à l’arbitrage. L’an prochain, j’espère que ma situation scolaire ou universitaire ne m’empêcheront pas de continuer l’arbitrage voir de recommencer à jouer.” 

Un grand Merci à Corentin Mercier, à qui l’on souhaite le meilleur !

Un grand Merci également à Justine Cattaneo, pour l’aide pour l’article !

Étiquettes
Afficher la suite

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !

Articles en relation

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer