Mathieu Peymirat : « Les recrues vont apporter une vraie plus-value à ce groupe et on espère tous pouvoir se maintenir… »

Mathieu Peymirat, coach assistant au Stade Rochelais Basket depuis quelques années maintenant s’occupe également des équipes U17 de ce club avec l’objectif de créer un centre de formation à court terme. Avant la reprise de la saison, il revient sur son parcours, sur la montée en NM1 du Stade Rochelais et nous parle de ses objectifs ! Interview inédite 5by5.fr

Salut Mathieu, qui es-tu ? que fais-tu ? présentes-toi ?

« Bonjour, je suis Mathieu Peymirat, je suis salarié au Stade Rochelais Basket à la fois sur l’association (en tant que responsable sportif du secteur amateur ainsi qu’entraîneur des équipes U17 et Pré National masculine ) et sur la société ( Assistant de l’entraîneur Greg Thiélin, en charge du scouting video) »

Peut-tu nous parler de tes débuts dans le basket puis de ton parcours ?

« J’ai joué à Rupella basket dans toutes les catégories de U11 à Séniors et j’ai commencé à entraîner au club à 15 ans. Je suis ensuite parti 4 années à Marseille pour un bus audiovisuel et j’ai continué d’entraîner au club de L’USTM (seniors et U17 Région) . J’ai été embauché en 2012 par Aix Maurienne Savoie Basket pour aider sur le centre de
formation (U18 et NM3) et en 2013, retour aux sources à Rupella . Cela fera ma 6ème année depuis mon retour et je prends toujours autant de plaisir dans ce club. »

Quel bilan fais-tu dans ce parcours, qu’en retiens-tu ?

« Beaucoup de rencontres qui m’ont permis de me construire en tant qu’entraîneur mais aussi en tant qu’homme . Fier aussi d’avoir réussi à gagner la confiance des dirigeants et du président Cyril Moiroud qui m’a confié un CDI , ce qui est rare dans le basket . Tout simplement heureux de vivre de ma passion, ce qui n’est pas permis à tout le monde. »

Aujourd’hui, en 2018, où en es-tu ? quel est ton rôle ?

« Pour cette nouvelle saison , je serais assistant sur la NM1 ( en charge de la video et présent sur les matchs à domicile et extérieur ) . J’ai également en charge les U17 Régions et la Pré nationale avec l’objectif de créer un centre de formation à court terme. »

Lors de la saison dernière, comment juges-tu les performances de tes équipes de la Rochelle ? les U17 et la prénat ?

« En pré nationale, on a raté la saison dernière par manque de rigueur . Nous avons une revanche à prendre cette année même si nous avons considérablement modifié notre effectif et rajeuni l’ensemble. L’année sera donc certainement plus difficile mais aussi plus enrichissante avec une équipe à former, à construire. Des équipes comme Aytré, Saintes, Stade Poitevin partent avec une vraie longueur d’avance. Le président de Saintes a même annoncé la montée donc ils ont dû construire une grosse équipe. En U17, j’ai construit une équipe avec une majorité de joueurs 1ère année à fort potentiel ( donc certains nous arrivent des clubs de Villeneuve les Salines et Rochefort qui font un gros travail dans la formation des jeunes). L’objectif est de faire monter cette équipe en Inter Région dans les deux ans. Certains jeunes intégreront la NM1 sur les entraînements avec Greg Thiélin et ne pourront que progresser encore plus. »

Le stade Rochelais va apporter ses structures, sa vision du sport de haut niveau , son professionnalisme et va permettre au basket de progresser plus vite… »

Il y a peu de temps, ton club de Rupella s’est développé pour devenir le Stade Rochelais basket , quel regard portes-tu sur ce « projet » ?

« Ce projet est bénéfique pour le sport Rochelais. Le stade Rochelais va apporter ses structures, sa vision du sport de haut niveau , son professionnalisme et va permettre au basket de progresser plus vite et avec une identité forte comme l’est le stade Rochelais. C’est un projet super excitant pour moi qui suis dans le club depuis longtemps car ça va créer un nouveau dynamisme. C’est aussi une récompense pour le président Cyril Moiroud et pour Guillaume Costentin qui préparaient ce projet depuis un moment dans le but de faire progresser le basket rochelais. »

De plus, ton équipe est montée en nationale 1, l’objectif est-il de se maintenir ou bien le club vise t-il plus haut ?

« L’équipe professionnelle est montée en NM1. Le coach a voulu garder la structure d’équipe de l’an dernier qui a permis de réaliser une saison fantastique que ça soit au niveau des résultats mais aussi humainement, ce qui va permettre de gagner du temps dans la préparation. Les recrues vont apporter une vraie plus value à ce groupe et on espère tous pouvoir se maintenir . Nous sommes dans une poule très difficile et chaque match sera un vrai challenge. La saison va être intéressante et excitante à vivre. »

Quel est ton objectif en tant que coach ? 

« En tant que coach , mon seul objectif est de vivre de ma passion . Je ne suis pas un carriériste . Il y a des choix à faire aussi par rapport à une qualité de vie à La Rochelle que l’on n’a pas ailleurs. Tant que travailler au stade rochelais basket ne me lasse pas et qu’on souhaite me conserver, je souhaite y rester le plus longtemps possible . Je pense que l’on n’est pas prophète en son pays donc je suis très bien à ma place dans un rôle d’assistant et sur les jeunes. »

Une dédicace à faire, un mot personnel à dire ? 

« Déjà merci de m’avoir proposé cette interview. C’est toujours sympa de parler du basket en Poitou-Charentes et de valoriser ce sport. Si vous souhaitez aider au Stade Rochelais basket, nous sommes toujours à la recherche de bénévoles donc n’hésitez pas. A bientôt dans les gymnases. »

A savoir que le jeune poitevin Pierre Cellerier va jouer cette année à la Rochelle alors que Johan Garbin, quant à lui va entamer sa deuxième saison au sein de ce groupe Rochelais.

Le 24 août 20h et le 1er septembre 19h réservez vos soirées pour les matchs de préparation de la nouvelle équipe !
Enregistrez vous et recevez en retour votre ebillet gratuit : https://billetterie.staderochelais.com/

Rupella Basket 2016-2017

Parce q'un match ce n'est pas seulement 40 minutes, Rupella TV vous fait découvrir les coulisses d'une rencontre…

Publiée par Stade Rochelais Rupella sur Mercredi 22 février 2017

À propos Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes par rapport à 5by5 !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

A lire ensuite

Anna Krisuka : »Mon ambition maintenant, c’est de … »

Passée par de nombreux clubs comme Brive, Toulouse, Roanne, la Rochelle sans oublier le Stade ...

Mélissa Creugnet vise le titre de Miss Poitou-Charentes 2017 !

Après avoir connu le titre de première dauphine Poitou-Charentes 2016 pour Miss France 2017, Mélissa ...