Au coeur de l’actualité

27 octobre 2014

Partagez cette actu !

william lecomte

Focus sur : William LECOMTE
“Le basket est une passion et j’ai réussi à en faire un métier”

William Lecomte est un passionné de basket. A la fois entraineur d’une équipe du CEP Poitiers le lundi et jeudi soir sans oublier le samedi pour les compétitions, mais aussi Conseiller technique fédéral de la Vienne (86) le reste du temps.

Rencontre de plus près avec celui qui supervise les « stars » de demain !

Salut William, tout d’abord comment êtes-vous devenu conseiller ?
« Un jour, j’ai entendu parler du poste et j’ai été vraiment intéressé par les idées, par le projet de développer le basket dans le département de la Vienne. Par la suite j’ai fait des entretiens et j’ai été accepté. Maintenant cela fait 10 ans que j’y suis et c’est toujours le même plaisir. Pour moi le basket est une passion et j’ai réussi à en faire un métier”
Vous supervisez et détectez les meilleurs jeunes de la sélection (U13), Quels sont les critères que vous prenez en compte ?
« Tous les mercredis, je vais voir les équipes de jeunes et je les observe .Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte. Pour commencer, je regarde les joueurs qui sont grands car être grand au basket aide beaucoup. Mais il y a aussi les qualités physiques, athlétiques. Je regarde également la technique purement basket, le mental, et le comportement vis-à-vis de son coach, de ses coéquipiers que ce soit pour écouter une consigne à l’entraînement ou un conseil pendant un match. Au fil des saisons, le niveau d’exigence augmente et le joueur doit progresser. »
Combien êtes-vous dans ce comité ?

« Lors des entraînements que nous allons voir, nous sommes trois, je suis avec d’autres coachs, nous supervisons en moyenne une vingtaine de garçons et une quinzaine de filles »
Le plus bel exemple d’un basketteur supervisé par vous-même, formé au CREPS et maintenant devenu champion d’Europe avec les bleus de 16 ans, c’est Bathiste TCHOUAFFE, Quelles sont vos impressions sur ses performances, et son évolution ?
« Attention, on dépend de la Fédé et il y a des étapes, les minimes passent généralement par le centre espoir qui est le CREPS. Je détecte les jeunes de 13 ans pour qu’ils entrent au CREPS et c’est à ce moment là que j’ai vu Bathiste. C’est un garçon qui grandit et progresse de jours en jours et maintenant il est au centre fédéral espoir. Bathiste a d’immenses qualités, il n’y a rien de surprenant dans son parcours, il a beaucoup de talent, c’est un garçon sérieux avec une envie d’apprendre et de progresser qui est énorme. Je pense qu’il ira encore plus loin, il le mérite. »

 

Propos recueillis par 5by5.fr

Découvrez notre collection, avec des designs exclusifs !

Tee-shirts, sweats et débardeurs premiums, vestes training, polos. Homme, femme et enfant. Vous trouverez également des tasses et autres goodies. Tout est personnalisable !

C’est facile de soutenir 5by5.fr !

Auteur
Mallory

Mallory

Passionné par le sport et la communication sportive, Mallory est depuis 2014 responsable du site 5by5.fr. N'hésitez-pas à le contacter pour une demande d'interview ou pour toutes autres demandes en rapport avec 5by5 !